STEVE HACKETT

(ROYAUME UNI)

GENESIS REVISITED II

(2012)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
80's, Neo, Old School, Reprises, Symphonique, Théatral
"Les moyens techniques modernes donnent à ces grands classiques du répertoire 'genesien' une sonorité autre, un peu éloignée des sons 'vintage', mais qui leur confère une modernité loin d'être désagréable.Indispensable !"
PETER HACKETT (04.12.2012)  
5/5
(5) Avis (0) commentaire(s) (1) Biographie
Cette fin d'année 2012 semble particulièrement riche en sorties d'albums de reprises dans le monde du prog et c'est dans ce contexte que Steve Hackett nous propose son "Genesis Revisited II". Laissant de coté l'éternel débat sur l'intérêt de ces relectures de grands titres venus du passé, nous ne nous intéresserons qu'au résultat obtenu et au plaisir ressenti par l'auditeur.

"Genesis Revisited", le premier volet sorti en 1996, était une oeuvre moins ambitieuse que le présent chapitre II et il avait reçu un accueil assez mitigé, malgré les quelques magnifiques perles qu'il contenait. Pour ce deuxième volet, Steve Hackett a vu ses ambitions à la hausse puisqu'il nous propose pas moins de 21 titres 'revisités' tout en se faisant épauler par une trentaine d'artistes, certains ayant déjà accompagné le maître en studio ou sur scène, d'autres étant de nouveaux venus dans la galaxie 'hackettienne'. Une grande partie des intervenants ne sont venus prêter que leurs voix, même s'ils sont par ailleurs connus à d'autres postes. Citons pêle-mêle : Mikael Akerfeldt, Simon Collins (le fils de Phil), Nik Kershaw, Neal Morse, Nad Sylvan ou Steven Wilson (également crédité à la guitare). Au rang des guitaristes prestigieux notons aussi la présence de Steve Rothery et de Roine Stolt.

A l'exception de quatre titres tirés de la discographie solo du sieur Hackett, le tracks listing puise dans l'ère 'hackettienne de Genesis : "Nursery Cryme", "Foxtrot", "Selling England ...", "The Lamb ...", "A Trick ..." et " Wind & Wuthering". Ce qui ressort dès la première écoute est le respect des partitions originales. Steve Hackett semble avoir fait le choix de ne pas trop improviser pour plutôt rechercher à 'moderniser les compositions en se servant de la multiplicité et du talent des interprètes. Ce manque de digressions alimentera surement les critiques négatives qui hésitent déjà à taxer l'oeuvre de plagiat sans intérêt ou à l'accuser d'exploitation purement commerciale.

Tout n'est pas parfait, même pour le grand admirateur de Genesis et de Steve Hackett qu'est votre serviteur, car, si musicalement l'ensemble jouit d'une cohérence haut de gamme, les parties vocales peuvent parfois manquer de la théâtralité originelle (on ne remplace pas facilement le grand Peter Gabriel). Saluons tout de même les performances de Nad Sylvan et surtout Francis Dunnery qui arrivent souvent à faire presque jeu égal avec 'l'Archange'. Les écoutes répétées viendront vite à bout de cette petite frustration, laissant l'auditeur dans un état de béatitude proche de l'extase. Les moyens techniques modernes donnent à ces grands classiques du répertoire 'genesien' une sonorité autre, un peu éloignée des sons 'vintage' et de leurs si attachantes instabilités mais qui leur confère une modernité loin d'être désagréable.

Avouer être tombé sous le charme de cette relecture 'hackettienne' n'est en rien incompatible avec la dévotion que l'on peut vouer à l'oeuvre originale. Le grand fan de Genesis que je fus (jusqu'au départ de SH) est devenu un immense admirateur de leur guitariste. A mes yeux (et surtout à mon ouie) Steve Hackett est un des derniers guitaristes (et arrangeurs) géniaux de la vieille garde. Ce "Genesis Revisited II" est donc indispensable !
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
101. The Chamber Of 32 Doors - 06:00
102. Horizons - 01:41
103. Supper's Ready - 23:35
104. The Lamia - 07:47
105. Dancing With The Moonlit Knight - 08:10
106. Fly On A Windshield - 02:54
107. Broadway Melody Of 1974 - 02:23
108. The Musical Box - 10:57
109. Can-utility And The Coastliners - 05:50
110. Please Don't Touch - 04:03
201. Blood On The Rooftops - 06:56
202. The Return Of The Giant Hogweed - 08:46
203. Entangled - 06:35
204. Eleventh Earl Of Mar - 07:51
205. Ripples - 08:14
206. Unquiet Slumbers For The Sleepers - 02:12
207. In That Quiet Earth - 04:47
208. Afterglow - 04:09
209. A Tower Struck Down - 04:45
210. Camino Royale - 06:19
211. Shadow Of The Hierophant - 10:45

FORMATION:
Amanda Lehmann: Chant
Attila Égerházi: Guitares
Christine Townsend: Violon, alto
Conrad Keely: Chant
David Kurzner: Claviers
Dick Driver: Basse
Ferenc Kovács: Trompette
Francis Dunnery: Chant
Gary O'Toole: Chant / Batterie
Jakko Jakszyk: Chant
Jeremy Stacey: Batterie
John Hackett: Flûte
John Wetton: Chant
Lee Pomeroy: Basse
Mikael Akerfeldt: Chant
Nad Sylvan: Chant
Neal Morse: Chant
Nick Beggs: Basse
Nick Magnus: Claviers
Nik Kershaw: Chant
Phil Mulford: Basse
Rachel Ford: Violoncelle
Rob Townsend: Saxos, flûtes
Roger King: Claviers
Roine Stolt: Guitares
Simon Collins: Chant
Steve Hackett: Chant / Guitares
Steve Rothery: Guitares
Steven Wilson: Chant / Guitares
Szilárd Banai: Batterie
Zoltán Kovács: Claviers
   
(5) AVIS DES LECTEURS    
LONEWOLF1300
01/04/2023
235
  0 1  
5/5
J'ai découvert les initiatives de Steve Hackett par rapport à l'oeuvre de Genesis assez récemment. Je pense que j'ai longtemps eu très peur de la grosse déception qui m'attendait sans doute. Il faut dire que la discographie de Genesis de "Revelation" à "And Then.." reste pour moi de l'ordre de l'intouchable, du sacré. Mais là...

Enorme et très positive surprise ! Le "rafraichissement technique" subi par les titres repris leur donne un coup de jeune et un regain d'énergie qui sont bienvenus, sans en ébranler les fondements le moins du monde. Du coup, toutes ces chansons prennent une dimension plus vaste que l'original, à une ou deux exceptions près, le titre d'origine semble avoir plus de punch. Mais pour le reste, quelle émotion ! Les petites retouches qui interviennent parfois sur les partitions originales ne sont en aucun cas un sacrilège, et restent suffisamment mineures pour couler en douceur. Quelques substitutions d'instruments ont le même effet. C'est même parfois une bonification ou une variation très intéressante, à l'image des parties de saxo sur "..In That Quiet Earth". c'est la même chose quand Steve reprend des titres de sa propre composition, comme "Camino.." ou bien "A Tower..." où la modification de l'intro donne une touche encore plus dramatique. En tout cas, on voit bien que la longue liste des participants a impliqué un travail de fou pour restituer le talent des œuvres originales. Musicalement, on reste à fond dans l'ambiance du groupe, quasiment à la note près, et ça fait sacrément du bien.

Les seuls écueils véritables sont liés aux voix. D'abord la perte de la voix originale de notre "Archange Gabriel", qui est effectivement difficilement remplaçable, à moins que ce ne soit par notre Philou préféré, malheureusement pas plus présent que lui, mais judicieusement représenté par son fils Simon (hélas, par exception). Enfin, les voix de substitution qui sont quelquefois mal adaptées, voire douloureusement décalées. A ce titre, "Ripples" est à mon sens une catastrophe... D'autre s'en tirent mieux, comme par exemple dans "Afterglow" ou "Shadow..".

Une réussite néanmoins, pas moins, et un gros soulagement ! Steve Hackett a su garder, respecter voire préserver la touche presque exacte d'un Genesis intemporel et superbe. Merci, merci pour ce travail immense et digne !!

MIKE202
17/12/2012
75
  0 0  
5/5
Ayant vécu cette glorieuse époque du Grand Genesis , cette seconde exploration de Steve Hackett me comble bien plus que sa premiere offrande , parce que plus respectueuse dans l'ensemble de l'oeuvre ``Genesissienne``. Les quelques variantes ne viennent en rien altérer la qualité des compositions originales.
Personnellement , mon album de l'année 2012.

TONYB
11/12/2012
  0 0  
4/5
Steve Hackett nous livre ici une superbe compilation, dans laquelle aucun morceau n'est à jeter. Certes, il évolue très près des versions originales, et les quelques ajouts n'apportent pas grand chose de plus par rapport aux titres initiaux ... si ce n'est une production modernisée et le plaisir de se réécouter tout cela, soit 2 heures de bonheur intégral.

Voir les 5 avis
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.4/5 (11 avis)
STAFF:
4.3/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
STEVE HACKETT : NOUVELLE VIDEO
DERNIERE INTERVIEW
STEVE HACKETT (03 FEVRIER 2017)
Music Waves a de nouveau rencontré Steve Hackett pour évoquer la sortie de son 25e album solo "The Night Siren" mais également l'année écoulée particulièrement sombre en termes de disparition de héros musicaux...
 
AUTRES CHRONIQUES
TRACER: L.A. ? (2012)
HARD ROCK - Ce "L.A." est très encourageant, même si Tracer a besoin de prendre son envol par rapport à des influences trop présentes.
DAEMONARCH: Hermeticum (1998)
BLACK METAL -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE HACKETT
STEVE-HACKETT_The-Circus-And-The-Nightwhale
The Circus And The Nightwhale (2024)
3/5
2.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited-Live-Seconds-Out--More
Genesis Revisited Live: Seconds Out & More (2022)
4/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Surrender-Of-Silence
Surrender Of Silence (2021)
4/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Under-A-Mediterranean-Sky
Under A Mediterranean Sky (2021)
3/5
2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_At-The-Edge-Of-Light
At The Edge Of Light (2019)
3/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024