MW / Accueil / Avis
FILTRES  
  • PAR NOTE
  • PAR GENRE
  • PAR TAGS
Album INTELLIGENT MUSIC PROJECT SORCERY INSIDE INTELLIGENT MUSIC PROJECT
SORCERY INSIDE (2018)
GLASS ONYON
ROCK
3/5
CORTO1809
21/01/2021
  0 0
Cet album navigue sans conteste dans les mêmes eaux que Toto ou Asia, égrenant des mélodies easy listening sympathiques et dynamiques. Les compositions, à défaut d’être originales, sont agréables à écouter et l’interprétation est de qualité. Mais, car il y a un mais, rien ne vient démarquer ce disque de la concurrence. Un peu trop lisse et déjà entendu, un album qui s’écoute agréablement et s’oublie tout aussi facilement.
Album OVERHEAD ZUMANTHUM OVERHEAD
ZUMANTHUM (2002)
MELLOW
ROCK PROGRESSIF
3/5
PAT DU HOUBLON
19/01/2021
 
10
0 1
Oui, ce "ce Zumanthum s’ouvre de la meilleure des façons" mais en revanche ce très bel opus se clôt de bien désopilante façon ... pourquoi cet abrupte fin particulièrement frustrante ? Dommage ... j'arrive toujours à la fin de l'opus avec une certaine appréhension.
Il n'en demeure pas moins un témoignage d'un talent déjà bien affirmé !

Album ARABS IN ASPIC MADNESS AND MAGIC ARABS IN ASPIC
MADNESS AND MAGIC (2020)
KARISMA RECORDS
ROCK PROGRESSIF
4/5
JEAN-MI DU PEB
19/01/2021
 
8
0 0
Arabs in Aspic est venu me chatouiller les tympans depuis le premier album et depuis je me régale avec chaque nouvel opus. Certes, les compositions ne changent pas du tout au tout d'un album à l'autre, mais le groupe maîtrise parfaitement son sujet et la "non-originalité" dénoncée par certains détracteurs ne me dérange pas le moins du monde. Avec "Madness and Magic" Arabs in Aspic ne me surprend pas beaucoup mais il m'installe dans une sphère musicale aux sonorités peut-être un peu rétro qui me sied tout à fait. Pour faire une vanne un peu téléphonée, je dirais que rétro c'est pas trop ! ;-)
Album JAY RYAN BERETTI SUPERMAN JAY RYAN BERETTI
SUPERMAN (2020)
AUTRE LABEL
ROCK
5/5
LUNA
12/01/2021
 
5
0 0
Un album magnifique qui procure beaucoup d'émotions :)
je l'écoute depuis plusieurs mois en playlist et je ne m'en lasse pas. je trouve que les styles se mélangent bien et les sons harmonieux.
j'ai une préférence pour la première et la dernière. Je ne sais pas si cela est volontaire mais c'est très bien pensé.
quelle voix !

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
3/5
NEWF
10/01/2021
  0 1
Avec "The Future Bites", Steven Wilson fait du Steven Wilson. Ce n’est ni une évolution, ni une prise de risque. Le côté electro est présent dans sa musique depuis le début de sa carrière (écoutez le titre ‘Phase III’ de "Voyage 34" de Porcupine Tree paru en … 2000). Idem pour la pop : ‘Piano Lessons’ de Porcupine Tree sur "Stupid Dream" (1999) n’est rien d’autre qu’un titre britpop à la Oasis.
Pour moi le problème de "The Future Bites" est justement qu’il est sans surprise et relativement peu inspiré. On est ici plus dans le recyclage de ce qu’il a déjà fait que dans une volonté de prendre le contre-pied de ses fans (en tout cas de ceux qui le suivent depuis plus longtemps que ces débuts en solo). Par exemple ’12 Things I Forgot’ sonne comme un morceau écarté de la tracklist de "To The Bone" et recyclé ici. Idem pour ‘Personal Shopper’ qui aurait très bien pu figurer sur "Love You To Bits" de No Man.
Finalement, le plus surprenant avec "The Future Bites" est qu’il me prouve l’attachement que j’ai envers ce grand musicien. Car après avoir trouvé cet album sans grand intérêt, je me surprends à l’apprécier de plus en plus au fil des écoutes … même si je me pose la question philosophique de savoir si le fait de trouver le bonheur est réellement une bonne nouvelle pour un artiste et si Steven n’est pas aujourd’hui plus intéressé par les gâteaux au chocolat en famille que par la musique ...

Album STEVEN WILSON THE FUTURE BITES STEVEN WILSON
THE FUTURE BITES (2021)
AUTRE LABEL
ROCK
2/5
CORTO1809
09/01/2021
  0 0
Steven Wilson fait partie de ces artistes trop rares, comme David Bowie ou Peter Hammill, qui, loin de se cantonner à un style prédéfini, n'hésitent pas à se mettre en danger en faisant parfois un grand écart propre à dérouter leurs fans les plus fidèles. Personnellement, je raffole de ces musiciens dont je ne sais jamais à l'avance ce que je vais découvrir ni sur quels chemins de traverse ils vont vouloir m'entraîner.

Parfois, la surprise s'accompagne d'un ravissement béat, parfois, c'est la douche froide. Bowie s'est planté (et je ne parle pas de "Let's Dance", il a fait bien pire), Hammill s'est planté, c'est au tour de Steven Wilson de le faire avec "The Future Bites". Car que retenir de cet album insipide si ce n'est une batterie bien souvent métronomique et des voix trafiquées ? Calgepo se demandait si Wilson arriverait à transcender son hip-hop électro : la réponse est non ! 'Self', 'Eminent Sleaze', 'Man of the People' et 'Follower' sont d'une monotonie exaspérante et 'King Ghost' ne sort la tête de l'eau que par la grâce d'un chant dans l'aigu qui donne un peu de relief au morceau.

Des trois titres différents de l'album, '12 Things I Forgot' aurait fait un titre passable sur un album de Blackfield et 'Personal Shopper' aurait fait un titre passable sur un album de Porcupine Tree. Seul l'atmosphérique 'Anyone But Me' dégage un parfum envoûtant. Un titre intéressant sur tout un album, c'est peu, même si ce titre est magnifique.

Encore une fois, pas question de reprocher à Steven Wilson sa détermination à vouloir offrir au public chaque fois quelque chose de différent. Mais cette fois, pour moi, ça ne fonctionne pas. Il ne reste plus qu'à attendre le prochain album qui ne pourra qu'être meilleur.

 
PAGE / 923
 
Haut de page
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021