ARTISTE:

MYSTERY

(CANADA)
TITRE:

THE WORLD IS A GAME

(2012)
LABEL:

UNICORN DIGITAL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Neo, Symphonique
""
PETER HACKETT (17.10.2012)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Moins de deux ans après "One Among The Living" qui fut accueilli avec beaucoup d'enthousiasme par le public amateur de rock néo-progressif, le nouvel opus de Mystery arrive avec la difficile mission de ne pas décevoir les espoirs des fans désormais nombreux. Benoit David qui fut, entre temps et brièvement, la voix de Yes et son complice Michel Saint-Père nous proposent un album qui pourrait être moins ambitieux que le précédent au vu de la formation plus restreinte : Nick D'Virgilio titularisé à la batterie et Antoine Fafard à la basse, et une seule invitée, Marilène Provencher-Leduc à la flûte.

Moins de musiciens signifierait-il moins de grandeur musicale ? Ce serait mal connaître les ressources de ces deux artistes québécois que d'imaginer cela. Michel Saint-Père n'est pas qu'un excellent musicien aux guitares et aux claviers, il assure aussi à l'enregistrement, au mixage et à la production. Techniquement, "The World Is A Game", est un album irréprochable, au son bien équilibré et pourvu d'une belle dynamique. Ce n'est pas "Pride", le premier grand titre de ce nouvel opus, qui démentira cette affirmation, sur près de 11'30 les montées en puissances alternant avec les passages plus calmes, servant d'écrin aux vocalises de Benoit. Si avec Mystery le chant monte parfois dans les aigus, ce n'est pas dans un registre 'yessien', mais plutôt dans celui d'Aluisio Maggini (Clepsydra), ce qui sied bien au style symphonique des compositions.

Outre deux courts (mais forts jolis) instrumentaux, "A Morning Rise" qui sert d'introduction à l'album et "The Unwinding of Time", quatre compositions durent entre six et huit minutes, laissant la vedette au "Pride" évoqué ci-dessus et surtout à "Another Day" et ses dix neuf minutes qui closent en beauté cette nouvelle aventure "mysteryeuse' ... Les compositions sont riches en mélodies avec quelques thèmes accrocheurs qui permettent de rapidement s'y attacher. Michel Saint-Père qui se partage entre guitares et claviers, semble ne pas trop privilégier les uns au détriment des autres, même si les soli de guitare sont un peu plus présents que ceux de claviers. La batterie de Nick D'Virgilio n'est pas mise trop en avant, comme c'est parfois le cas dans les productions rock, de fait la ligne rythmique encadre et souligne efficacement le travail des frontmen sans jamais l'écraser. Il serait à ce titre injuste de ne pas saluer l'efficacité d'Antoine Fafard à la basse.

Le Québec est un bon terroir pour le rock progressif et Mystery prouve avec "The World Is A Game" qu'il est l'un des groupes leaders du genre. Ses trois derniers albums étant tout aussi recommandables les uns que les autres, ce serait une faute de goût de ne pas en avoir au moins un dans sa discothèque. Comme après chaque critique élogieuse, il ne reste plus qu'à émettre le souhait que ces sympathiques québécois nous pondent encore de nombreuses galettes de cette trempe.


Plus d'information sur http://www.therealmystery.com/





LISTE DES PISTES:
01. A Morning Rise - 01:18
02. Pride - 11:28
03. Superstar - 06:59
04. The Unwinding Of Time - 00:49
05. The World Is A Game - 07:57
06. Dear Someone - 06:21
07. Time Goes By - 06:04
08. Another Day - 19:02

FORMATION:
Antoine Fafard: Guitares / Basse
Benoit David: Chant
Michel St-père: Guitares / Claviers
Nick D'Virgilio: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
17/10/2012
  0 0  
5/5
Cet album pourrait bien être celui de la consécration pour Mystery. Sans faire injure à leurs prédécesseurs, la présence des deux acolytes de la nouvelle section rythmique apporte un vrai plus à une musique déjà au top des productions néo-progressives. La frappe très dynamique de l'ancien Spock's Beard donne un punch supplémentaire aux compos, tandis que le bassiste de Spaced Out, sans en rajouter, amène sa technique aux délicieuses lignes de basse.

Quant à Benoit David ... il n'y a vraiment que les vieux grigous de Yes pour se séparer d'une telle perle !

Album indispensable.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.1/5 (10 avis)
STAFF:
4.7/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MYSTERY: Les détails sur le "Live In Poznan"
 
AUTRES CHRONIQUES
KRAKOW: Diin (2012)
METAL ATMOSPHERIQUE -
PIÈGE A RÊVES: Libre Comme L'Ombre (2012)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MYSTERY
MYSTERY_Theatre-of-the-Mind-remastered
Theatre Of The Mind (remastered) (2018)
4/5
4/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
MYSTERY_Lies-and-butterflies
Lies And Butterflies (2018)
5/5
4.2/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
MYSTERY_Delusion-Rain
Delusion Rain (2015)
5/5
4.4/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
MYSTERY_Beneath-The-Veil-Of-Winter-s-Face
Beneath The Veil Of Winter's Face (2007)
4/5
4.5/5
UNICORN DIGITAL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021