ARTISTE:

V13

(FRANCE)
TITRE:

OVERLOOK HOTEL

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Chant éraillé, Expérimental, Planant
""
NOISE (18.06.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec "Overlook Hotel", les Cannois de V13 proposent leur deuxième album studio, un peu plus de trois ans après "Puzzle". Le groupe, fondé en 2004 et qui a pas mal tourné depuis sa formation ( plus de 150 concerts au programme ), propose un rock métal alternatif assez expérimental avec des touches de noise music, de jazz, le tout avec une puissance et une véhémence très fortes. Un peu comme si Noir Désir avait mêlé son style à celui des Melvins, de Faith No More ou de Primus, l’ensemble confirmant qu’une scène française a bien explosé dans le genre depuis quelques années avec des groupes comme Sleeppers, Baxters ou encore Commodor. De plus, V13 propose des paroles en français assez intenses et d’une noirceur assez forte à l’image de sa sombre pochette.

Ce deuxième opus frappe très fort et fait très mal dans toute sa première partie. Une colère lourde et violente se sent à l’écoute des compositions sur tout le début d’album jusqu’à "Gouache". Hormis "Tu As Choisi d’Entrer", composition très rock dans l’âme et fortement teintée au chant de l’esprit de Noir Désir, le groupe ne relâche guère la pression, à l’image d’un très court et très violent "Black Sheep". En à peine plus d’une minute, V13 propose un mix redoutable aux confins du punk, du hardcore et de l’expérimental.

A côté, avec "Renegat", "Alexandra" et "Gouache", le combo frappe fort et bien. "Renegat" ouvre le disque de manière brutale, mais avec une atmosphère singulière, assez sombre, particulièrement bien mise en place par la basse sur toute la partie centrale du titre. L’ombre d’un Neurosis plane même par instant avec des aspects atmosphériques et post-hardcore. L’enchaînement "Alexandra", "Gouache" fait ensuite très mal. Le premier est assez particulier avec un chant en partie parlé et glacial sur une musique expérimentale où la basse se taille encore la part du lion. Ce titre est en tout cas très envoûtant. De son côté, "Gouache" est un titre très lourd, assez métallique dans l’esprit. L’ombre de Black Sabbath pèse par instant mais avec cet aspect post-hardcore qui donne le frisson.

En fait, la rupture est assez brutale à partir du titre "Mais Ils Ne Renforcent Pas Le Camp Ennemi". Le groupe garde une écriture sombre et violente dans le propos mais musicalement beaucoup plus soft, privilégiant l’aspect rock avec juste quelques accélérations ici et là, encore dans un esprit noise et post-hardcore à la Neurosis, mais sans la violence qui faisait la force du début de disque. Et même si le groupe maîtrise pas mal son propos, cette deuxième partie de disque a du mal à décoller et est un peu moins passionnante. De fait, des titres comme "Le Camp Ennemi" ou "Chute Libre" paraissent assez peu intéressants, le chant étant même assez faible sur le premier nommé, cassant complètement le rythme du disque.

Certains pourraient discuter de la nécessité de mélanger plus les titres et éviter une telle rupture, mais malgré tout il reste de bonnes choses comme "Overlook Hotel", un titre certes très calme, mais avec une ambiance qui lui est propre, assez grave, une musique entêtante, et des accélérations heavy qui font du bien, avec en particulier une batterie qui se fait plaisir en bastonnant sévèrement en fin de morceau. Enfin, il y a l’instrumental final, "Moloko Vellocet", qui débute tout en douceur pour accélérer lentement, mais en gardant quand même une certaine mesure ; le côté planant du titre très agréable s’apprécie d’ailleurs en guise de conclusion de l’album.

Ce deuxième album de V13 est donc très sympathique, souffrant toutefois d’une construction un peu maladroite. Cela étant, le groupe possède un savoir-faire réel et a largement les armes pour gommer ces défauts et éclater par la suite. A conseiller en tout cas aux amateurs de rock métal expérimental et torturé car il y a de quoi faire leur bonheur dans toute la première partie de ce "Overlook Hotel".


Plus d'information sur http://www.myspace.com/v13theband



GROUPES PROCHES:
NOIR DÉSIR, FAITH NO MORE


LISTE DES PISTES:
01. Renégat (03:30)
02. Tu A Choisis D'Entrer (05:37)
03. Black Sheep (01:10)
04. Alexandra (03:09)
05. Gouache (05:15)
06. Mais Ils Ne Renforcent Pas Le Camp Ennemi (06:08)
07. Pygmalion (03:34)
08. Chute Libre (05:50)
09. Overlook Hotel (07:12)
11. Molko Vellocet (04:29)

FORMATION:
Chiara Locardi : Chant Invitée
Julien Luciano : Basse
Laurent Carnier: Chant
Nicolas Bermollin: Batterie
Olivier Duclos: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
REDDUST
20/06/2010
  0 0  
2/5
Ce disque aurait pu être une magistrale petite tuerie. Le première partie est un véritable uppercut auditif avec des compositions vraiment accrocheuses. Puis, survient cette brutale et ennuyeuse rupture à partir de "Mais ils ne renforcent pas le camp ennemi". A partir de ce titre changement de registre, et un enchaînement de compositions tout simplement pédantes. Choix artistique risqué, qui s'avère pour moi un véritable et incompréhensible gâchis.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
V13: Traqueur
 
AUTRES CHRONIQUES
QUIET RIOT: Terrified (1993)
HEAVY METAL -
INSIDE AGAIN: End Of The Beginning (2010)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021