ARTISTE:

DERDIAN

(ITALIE)
TITRE:

A NEW ERA - PART 3 : THE APOCALYPSE

(2010)
LABEL:

MAGNA CARTA

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu, Concept-album, Epique, Symphonique
""
MARC M (25.03.2010)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le groupe italien Derdian arrive en fin de compte à la dernière partie de sa trilogie que d'aucuns ne manqueront pas de comparer à d'autres déjà bien connues. Les références à Rhapsody Of Fire sont évidentes, avec ces arrangements symphoniques, la nuance épique constante des mélodies et ces rythmes de préférences très rapides. Cependant sur "The Apocalypse", nous cherchons les ballades ou les tempos moyens qui pourraient aérer l'ensemble, et surtout former un contraste par lequel on apprécie mieux la puissance générale. Tout juste avons-nous droit à un tempo "moyennement rapide" de temps en temps ! Il faut arriver au 10ème morceau "Forevermore", introduit au piano et interprété avec la chanteuse pour avoir enfin un rythme lent sur une ballade. Mis à part ce titre, tout est rapide. Bref, sur la longueur, on peut saturer…

On espère vainement un côté progressif tout au long de cet album, ou tout simplement un peu de variété. D'accord, le guitariste soliste est un shredder plutôt doué et les autres musiciens ne sont pas des manchots. Mais voilà, un shredder, manque de nuance par définition. Sur le plan purement musical, "The Apocalypse" brille par une quantité de mélodies accrocheuses. Derdian fait du "Hollywood Metal", comme diraient les gens de Rhapsody Of Fire. Lorsque l'on est amateur et que l'on est en manque de musique de ce genre, malgré les groupes déjà existants, il est sûr que Derdian est un groupe à découvrir. Si on aime les ambiances épiques et le côté symphonique du métal, il est difficile de ne pas de laisser emporter par des morceaux comme "The Spell" avec son petit relent d'ancienne mélodie italienne, ou encore "Revolt" et "The Apocalypse". Tout cela semble fait avec passion et bonne humeur, avec du savoir-faire aussi. Les passages instrumentaux sont assez conséquents, avec parfois quelques changements de rythme fort bienvenus, mais relativement rares ou de courte durée.

L'apport de la chanteuse invitée à la voix lyrique est une bonne idée (elle joue également un peu de flûte) mais il est dommage qu'elle n'intervienne que très peu sur l'ensemble de l'album. Joe Caggianelli n'a pas non plus le registre de Fabio Lione (qui pousse déjà sa voix à ses limites dans les aigus, parfois). Son chant légèrement étranglé et aigu a beau être mis en valeur par l'enregistrement, il a tendance à s'égosiller ici et là, et pas toujours avec très bon goût.
Parlons maintenant de la production : Derdian n'a pas la chance de Rhapsody Of Fire qui peut travailler avec un orchestre et divers musiciens classiques ou de musique ancienne. Conséquence, les orchestrations sont faites avec des synthés ou programmées (ce qui revient presque au même ces temps-ci). Détail qui a son importance : le son de l'enregistrement est un peu curieux, légèrement saturé dans les hautes fréquences. Cela se remarque aussi bien pour les guitares solistes que pour les claviers (ce qui s'ajoute au son très artificiel et nasillard des solos de synthé, comme sur "Her Spirit Will Fly Again"). Bref l'ensemble manque de finesse, ce qui n'est pas rare dans le power métal.

En résumé, Derdian est un peu trop "brut de fonderie", et comme c'est moins bien fait que Rhapsody, on en fait la remarque plus facilement. Quelqu'un a décidé que "puissance" rimait avec "rythmes ultra-rapides" et cavalcades quasi-incessantes, alors que le rythme des mélodies elles-mêmes n'est souvent pas si rapide, et on pourrait aisément diviser les tempi par deux. D'ailleurs, le passage lent plus lyrique avec un solo de guitare plus simple sur "The Spell" par exemple, rend le morceau plus intéressant et plus riche. Une idée à creuser pour Derdian : développer un sens de la nuance et du contraste dans sa musique – et améliorer la production.


Plus d'information sur http://www.derdian.com/



GROUPES PROCHES:
FREEDOM CALL, ANGRA


LISTE DES PISTES:
01. Intro - 1:48
02. The Spell - 5:59
03. Battleplan - 5:04
04. Black Rose - 4:26
05. Her Spirit Will Fly Again - 5:42
06. Dreams - 5:18
07. Divine Embrace - 5:23
08. The Prophecy - 4:50
09. Burn - 4:56
10. Forevermore - 6:24
11. Revolt - 6:23
12. Presagio - 2:33
13. The Apocalypse - 6:26

FORMATION:
Dario Radaeli: Guitares
Enrico Pistolese: Guitares / choeurs
Joe Caggianelli: Chant
Marco Banfi: Basse
Marco Garau: Claviers
Salvatore Giordano: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DERDIAN: Human Reset
 
AUTRES CHRONIQUES
BLACK CANDY STORE: Back To The Wall (2010)
HARD ROCK -
REVOLTING COCKS: Got Cock? (2010)
AUTRES -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DERDIAN
DERDIAN_Revolution-Era
Revolution Era (2016)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL MELODIQUE
DERDIAN_Limbo
Limbo (2013)
4/5
3/5
AUTRE LABEL / METAL MELODIQUE
DERDIAN_New-Era-Part-2-War-Of-The-Gods
New Era Part 2: War Of The Gods (2007)
2/5
-/5
MAGNA CARTA / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021