GALAHAD

(ROYAUME UNI)

THE LONG GOODBYE

(2023)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Electro
""The Long Goodbye" est un album typique de Galahad qui propose un rock progressif accessible, parfois un peu trop sage, mais non dénué d'intérêt."
TORPEDO (17.01.2024)  
3/5
(2) Avis (1) commentaire(s) (1) Biographie + (1) storie(s)
Le Covid n'a pas été synonyme de perte de temps pour tout le monde. Trois sorties en trois ans pour Galahad, qui après une collection d'anciens titres regroupés dans "Other Crimes Vol 2 et 3" en 2021 suivi d'un album studio "The Last Great Adventurer" un an plus tard, nous propose en 2023 son dernier opus, "The Long Goodbye". Avec ses cinq titres dont un épique de 13 minutes en fin d'album suivi de deux bonus, le groupe a semble-t-il toujours beaucoup de choses à dire.

On ne change pas une équipe motivée puisque la formation de l'année précédente est reconduite dans son intégralité, y compris la production, à nouveau confiée à Karl Groom (Threshold). On ne change pas non plus le processus d'écriture, le style de Galahad étant immédiatement reconnaissable avec ses nombreuses introductions électro technoïdes qui mettent immédiatement dans l'ambiance et son rock progressif léger, accessible, harmonieux et dénué de dissonances. L'ensemble est parfaitement exécuté, les mélodies se retiennent aisément, le chant de Stuart Nichols a conservé son expressivité à la limite du théâtral et les solos sont toujours efficaces et opportuns.

Cependant, après une douzaine d'albums, la machine Galahad montre quelques signes d'essoufflement. A commencer par une recette qui commence à être bien connue des amateurs et qui n'évolue que très légèrement à chaque sortie. Les aspects électro n'apparaissent pas toujours aussi percutants qu'auparavant et les mélodies manquent parfois d'impact. Enfin, quelques choix artistiques cassent un peu l'ambiance comme cette intro a capella bien trop longue sur 'The Righteous And The Damned' et le placement des deux titres bonus en fin d'album, décision certainement logique, mais qui brise l'effet de conclusion du morceau éponyme.

Il faudra donc rester attentif pour ne pas tomber dans une certaine torpeur ainsi que de la patience, les morceaux ne révélant leur saveur qu'après plusieurs écoutes. Si les très bons soli permettent de récupérer régulièrement l'attention, avec notamment un jeu de basse varié particulièrement intéressant, c'est le titre épique 'The Long Goodbye' qui permet à l'album de finir sur une excellente note. Parfaitement structuré, il alterne les atmosphères pour terminer en apothéose sur une trame orchestrale avec des chœurs et un long et superbe solo de guitare.

Ceux qui découvriront Galahad par "The Long Goodbye" ne manqueront pas de souligner toutes les qualités d'un groupe qui n'en manque pas. Quant aux autres, ils seront sans doute partagés entre le plaisir de se retrouver en terrain connu et l'impression qu'il manque le petit quelque chose qui rendait certaines des œuvres précédentes de Galahad incontournables.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Behind the Veil of a Smile
02. Everything's Changed
03. Shadow in the Corner
04. The Righteous and the Damned
05. The Long Goodbye
06. Darker Days
07. Open Water

FORMATION:
Dean Baker: Claviers
Lee Abraham: Guitares
Mark Spencer: Basse
Spencer Luckman: Batterie
Stu Nicholson: Chant
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
ABADDON
18/01/2024
  0 0  
3/5
Très en phase avec la chronique : Galahad garde une certaine originalité, mais c'est toujours la même. Le procédé commence à montrer ses limites, et même si "The Long Goodbye" reste très agréablement accessible et dynamique, il fait montre d'une ambition beaucoup plus mesurée que "Seas of Change", par exemple.
TONYB
17/01/2024
  0 0  
4/5
Nouvel album oui et non puisque celui-ci a été écrit et composé en même temps que son prédécesseur, d'où les analogies.
Galahad excelle toujours dans l'art de composer des mélodies passionnantes aux rebondissements multiples. Le tout est servi par des musiciens excellents, jamais avares de soli bien sentis. Rien de révolutionnaire dans le style, mais l'ensemble est tellement bien fait que l'on se laisse encore une fois emporter par la vague d'un néo-progressif luxuriant et bienfaisant.

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
CORTO1809
18/01/2024
  0
Typiquement le genre d’album qui me fait bailler du début à la fin. Je ne sais pas si c’est bon ou mauvais, je n’accroche tout simplement pas à cette musique sans saveur pour moi.
Haut de page
LECTEURS:
3.2/5 (4 avis)
STAFF:
3.6/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
GALAHAD : UN ALBUM DE SEPT TITRES EN OCTOBRE
 
AUTRES CHRONIQUES
DEGENERATOR: The Abyssal Throne (2023)
ROCK ALTERNATIF - Album haut en couleur, "The Abyssal Throne" de Degenerator est une belle surprise pleine de qualités et de musicalité.
ELDRITCH: Innervoid (2023)
METAL PROGRESSIF - Avec "Innervoid", Eldritch propose un album de metal progressif plaisant qui hélas manque fortement d'originalité.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GALAHAD
GALAHAD_The-Last-Great-Adventurer
The Last Great Adventurer (2022)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
GALAHAD_Seas-of-Change
Seas Of Change (2018)
5/5
4.9/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
GALAHAD_Quiet-Storms
Quiet Storms (2017)
4/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
GALAHAD_Battle-Scars
Battle Scars (2012)
3/5
3.8/5
AVALON / ROCK PROGRESSIF
GALAHAD_Beyond-The-Realms-Of-Euphoria
Beyond The Realms Of Euphoria (2012)
5/5
4.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024