ARTISTE:

MILLENIUM (POL)

(POLOGNE)
TITRE:

TALES FROM IMAGINARY MOVIES

(2022)
LABEL:

LYNX

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Neo
"Avec "Tales From Imaginary Movies", Millenium entraîne l'auditeur une fois de plus dans un univers rock néo progressif certes bien balisé, mais tellement agréable à appréhender qu’on oserait déjà en réclamer la suite prochaine."
TONYB (29.12.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Ryszard Kramarski est un homme très occupé et prolifique. Non content de gérer le studio Lynx et le label du même nom, de ressusciter le projet Framauro ou de délivrer quelques albums conceptuels avec son Project en solitaire, le claviériste trouve le moyen de publier un 17ème album avec Millenium, son groupe d’origine, tout en reprenant le chemin des concerts qui, pour la première fois, l’ont amené à se produire hors de Pologne.

Après "The Sin", précédent album centré sur les sept péchés capitaux, "Tales From Imaginary Movies" nous emmène sur les traces de David L. Sunders, fils imaginaire du tout aussi imaginaire David Sunders qui était le héros de l’album "Vocanda", qui au fil de différents castings tente de se faire enrôler dans l’une ou l’autre future production cinématographique dans le but de devenir un super-héros. L’occasion pour le groupe de nous emmener dans une balade imaginaire narrée par son nouveau chanteur, Dawid Lewandowski, pas forcément inconnu à nos oreilles car étant la voix masculine des derniers Riszard Kramaski's Project (albums publiés en deux versions, une avec voix féminine, l'autre en mode masculin).

Musicalement, que peut-on attendre d’un nouvel album de Millenium ? Pas grand-chose de neuf diront certains, et il est vrai que depuis une grosse vingtaine d’années et d’une production à l’autre, les variations de style sont clairement minimes. Là où Dawid Lewandowski démontre une énorme présence en concert avec une belle variété d’intonation et de puissance, sa voix se retrouve ici relativement adoucie par une production veloutée qui lui fait légèrement perdre de son originalité, mais qui lui laisse cependant toute latitude pour varier les ambiances. Ainsi, sa tessiture étendue et sa chaleur ressortent régulièrement au fil des huit compositions où il intervient, la plage d’introduction étant quant à elle complètement instrumentale, pilotée par la guitare soutenue par des claviers quelque peu pompeux qui donnent à l’ensemble une tournure très solennelle.

Pour le reste, on retrouve un rock néo progressif de facture très classique, décliné la plupart du temps sur une rythmique mid-tempo parfois pataude ('A World Full of Spies'), au sein duquel la guitare de Piotr Pionka se taille la part du lion, tant pour ce qui est de produire des lignes mélodiques toujours aussi magnifiques que lors de nombreux soli, celui qui clôture l’album avec ses gros riffs rugueux n’étant pas le moins abouti.

L’orchestration qui soutient l’ensemble est riche, ample et équilibrée, chacun restant à sa place sans prendre trop d’importance, et la qualité de réalisation et de production est comme à son habitude au-dessus de tout soupçon. Les titres s’enchaînent sans temps mort, avec quelques éclats dynamiques ('A Comedy of Love') et les 49 minutes de l’ensemble défilent rapidement, plongeant l’auditeur dans un cocooning de bon aloi.

Millenium n’est clairement pas à ranger dans la liste des groupes à la technique infernale et à l’imagination débordante d’inventivité, ce qui fera tourner le dos aux amateurs d’originalité à tout prix. Mais pour ceux qui aiment bien rester dans une certaine zone de confort, "Tales From Imaginary Movies" les entraînera une fois de plus dans un univers certes bien balisé, mais tellement agréable à appréhender qu’on oserait déjà en réclamer la suite prochaine.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/millenium.progrock/





LISTE DES PISTES:
01. Tales of Imaginary Movies (The Opening Credits) - 2:21
02. Invisible Superhero - 7:49
03. A World Full of Spies - 5:00
04. Brightness Hidden in the Dark - 7:28
05. A Comedy Of Love - 5:30
06. The Sounds of War - 7:02
07. Memories in Tears - 6:42
08. Second Earth - 4:24
09. Tales of Imaginary Movies (The End Credits) - 3:33

FORMATION:
Dawid Lewandowski: Chant
Grzegorz Bauer : Batterie
Krzysztof Wyrwa: Basse
Piotr Plonka: Guitares
Ryszard Kramarski: Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
CORTO1809
22/01/2023
  0
C'est doux, confortable, mélodieux. Sans surprise, parfois convenu, mais bien fait et agréable. Un album idéal pour se cocooner le soir au coin du feu.
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MILLENIUM: Teaser du nouvel album
 
AUTRES CHRONIQUES
CANDLEMASS: Sweet Evil Sun (2022)
DOOM - Candlemass signe un "Sweet Evil Sun" de doom très honnête ponctué de très bons moments.
DISTURBED: Divisive (2022)
METAL ALTERNATIF - Disturbed retrouve sur "Divisive" des couleurs métalliques pour un résultat remuant et efficace.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MILLENIUM (POL)
MILLENIUM-POL_The-Sin
The Sin (2020)
2/5
4/5
LYNX / ROCK PROGRESSIF
MILLENIUM-POL_The-Web
The Web (2019)
3/5
4.2/5
LYNX / ROCK PROGRESSIF
MILLENIUM-POL_notes-without-words
Notes Without Words (2018)
2/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MILLENIUM-POL_44-minutes
44 Minutes (2017)
3/5
4/5
LYNX / ROCK PROGRESSIF
MILLENIUM-POL_In-Search-Of-The-Perfect-Melody
In Search Of The Perfect Melody (2014)
4/5
4/5
LYNX / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023