ARTISTE:

VIENNA CIRCLE

(DEFAULT)
TITRE:

SECRETS OF THE RISING SUN

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Instrumental, Mélancolique
"S’éloignant des rivages du rock néo-progressif des deux premiers albums, Vienna Circle nous propose avec "Secrets of the Rising Sun" une superbe galette pleine de variations, servie par une interprétation sans faille."
TONYB (29.04.2022)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

Initialement constitué des frères Paul et Jack Davis, Vienna Circle est désormais le projet du premier d’entre eux, simplement secondé par deux invités fidèles, Alex Micklewright à la batterie et sa propre épouse Gemma Davis au chant. "Secrets of the Rising Sun" est ainsi le troisième album du groupe et déboule dans nos oreilles après deux premiers albums reçus comme de véritables petits trésors de rock néo-progressif.

Après une introduction instrumentale mêlant guitare mélodique, Moog et basse à la tonalité claire, la première plage s’étire langoureusement autour du chant féminin et des soli de guitare, avant un final de nouveau instrumental conviant rythmiques syncopées et impaires, sonorités jazz-prog et soli de guitare mélodieux. Le style néo-prog des deux premiers albums s’avère du coup bien moins présent sur ce premier titre epic et la tendance va se confirmer sur les plages suivantes.

Et la nouvelle référence qui va immédiatement sauter aux oreilles est celle de Camel que l’on retrouve plus particulièrement dans les différents titres instrumentaux ('Ghost Town Hideway', 'Carnival', 'Rivers') et plus encore dans le conclusif et somptueux 'Canyons' dont les langueurs (non monotones) nous renvoient vers le fabuleux 'Ice'.

Mais comme la monotonie n’est pas au menu de Paul Davis, celui-ci nous fait étalage d’autres facettes de son talent. C’est tout d’abord un véritable single construit à la façon d’un 'Moonlight Shadow' qui met en avant la belle osmose qui s’établit avec son épouse et nous emporte sur sa rythmique dansante ('That Night').  La véritable démonstration apparaît surtout sur la plage titre, portée par une guitare agressive plutôt heavy, démarrant comme du hard-blues à la Deep Purple sur lequel viennent se poser des chœurs proche des Beatles en diable avant de faire une incursion vers Pink Floyd tout d’abord planant puis évoluant façon 'One of These Days', pour terminer par un retour en eaux plus calmes, le tout en cinq minutes chrono.

S’éloignant des rivages du néo-progressif des deux premiers albums mais en conservant des mélodies imparables portées par une sorte de fil rouge, Vienna Circle nous propose une superbe galette pleine de variations, servie par une interprétation sans faille. Hautement recommandable.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/viennacircleband





LISTE DES PISTES:
01. Golden Sunset Roulette - 10:04
02. Ghost Town Hideaway - 2:21
03. Carnival - 2:04
04. That Night - 4:31
05. Rivers - 3:03
06. Sunset Revolver - 5:00
07. Fly Lady Fly - 5:00
08. Secrets Of The Rising Sun - 5:00
09. Canyons - 7:09

FORMATION:
Paul Davis: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Alex Micklewright : Batterie / Invité
Gemma Davis: Chant / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LOLO_THE_BEST59
14/05/2022
 
807
0
Après le superbe Shihouette Moon qui est un de mes albums préférés, et passer le très estimable Golde Sunset Roulette, ce nouvel album manque de je ne sais quoi pour séduire. Les titres courts et instrumentaux semblent être mis là, en se disant "tiens j'ai une idée, je vais faire un morceau et voilà". Bof quoi.
CORTO1809
01/05/2022
  0
L’album n’est certes pas désagréable à écouter, mais un peu décousu et, passé le premier titre dont le principal attrait tient au chant, l’intérêt s’émousse au fil des nombreuses digressions de guitare, bien exécutées mais manquant trop à mon goût de feeling.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Vienna Circle: Silhouette Moon
 
AUTRES CHRONIQUES
PARALLEL MINDS: Echoes From Afar (2022)
THRASH - “Echoes From Afar” est un superbe album très mélodique de Parallel Minds, une ode à l’imaginaire suivie d’une explosion sensorielle.
THUNDER: Dopamine (2022)
HARD ROCK - Une fois de plus, la prise de risques porte ses fruits et Thunder réussit à offrir une œuvre captivante et variée avec un "Dopamine" aussi efficace qu’engagé.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VIENNA CIRCLE
VIENNA-CIRCLE_Silhouette-Moon
Silhouette Moon (2013)
4/5
4.6/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
VIENNA-CIRCLE_White-Clouds
White Clouds (2008)
4/5
4.2/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022