ARTISTE:

METAMORPHOSIS

(SUISSE)
TITRE:

I'M NOT A HERO

(2021)
LABEL:

PROGRESSIVE PROMOTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""I’m not a Hero" reste une production classique de néo-progressif dans toute son acception, avec certes ses qualités, mais son manque de variété risque fort de la faire rapidement disparaître des playlists des amateurs du genre."
TONYB (24.09.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Cinq années après "The Turning Point", Jean-Pierre Schenk remet le couvert avec  Metamorphosis, dans une version réduite pour l’occasion à un trio, la tête pensante du groupe reprenant de nouveau place derrière les claviers. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’univers de la formation suisse née au début de ce millénaire, le préfixe néo (parfois honni par certains) est à accoler au genre progressif pour caractériser une musique portée par des nappes de claviers emplissant une bonne partie de l’espace sonore.

Voilà pour les grandes lignes, place maintenant aux détails de "I’m not a Hero" qui s’ouvre avec ‘Dark World’ dans une ambiance sombre et inquiétante. Dès l’entame, la guitare lumineuse d’Olivier Guénat vient pousser la mélodie qui monte tout doucement en puissance de manière répétitive jusqu’à son dénouement poussé par des chœurs majestueux. La plage suivante n’aurait quant à elle pas dépareillé l’album "Vocanda" de Millenium, avec une similitude frappante au niveau de la voix et une même approximation dans certains passages aigus. Avec une basse profonde et une batterie toujours mid-tempo usant de syncopes, Jean-Pierre Schenk déroule cette plage titre avant de laisser la place à un solo de synthés suivi d’un autre de guitare dans la deuxième partie. Rien que de très classique, et c’est d’ailleurs ce qui va marquer la suite de la galette, l’intérêt de l’auditeur s’étiolant au fur et à mesure de l’enchaînement des différents titres.

Si le feeling proposé dans les différents soli de guitare est indéniable et arrachera quelques petits frissons, l’absence de variété rythmique et d’ambiance des claviers finit par rendre les compositions semblables les unes aux autres. Et ce n’est pas la relative agressivité des guitares marquant ‘So Now What’ qui viendra compenser cette impression générale, d’autant que certains passages finissent par tourner en rond, notamment l’instrumental ‘When Life Start Again’.

Le final reprend peu ou prou les mêmes recettes, et si l’on peut de nouveau apprécier le jeu de basse inspiré d’Olivier Guénat ainsi que ses saillies guitaristiques sur ’So Hard’s the Road’, la clôture en fade out vient symboliser cette impression d’éther musical vaporeux dans lequel Metamorphosis se retrouve englué, sans parvenir à en modifier les contours pour en régénérer l’intérêt. "I’m not a Hero" reste donc une production classique de néo-progressif dans toute son acception, avec certes ses qualités, mais son manque de variété risque fort de la faire rapidement disparaître des playlists des amateurs du genre.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/metamorphosisprogrockswiss/





LISTE DES PISTES:
01. Dark World (7:37)
02. I'm Not a Hero (6:15)
03. Little Stars Desintegrate (7:24)
04. When Life Starts Again (3:39)
05. More Is Less (6:42)
06. I Will Leave Tonight (6:43)
07. Leftovers (7:00)
08. So Now What (4:15)
09. So Hard's the Road (6:52)

FORMATION:
Alain Widmer: Batterie
Jean-pierre Schenk: Chant / Claviers
Olivier Guenat: Guitares / Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA: Aeromantic Ii (2021)
ROCK - Hommage total au classic rock des années 70 et 80, le nouvel opus de The Night Flight Orchestra donne envie de se prendre pour David Hasselhoff. Et ça fait du bien.
STEVE HACKETT: Surrender Of Silence (2021)
ROCK PROGRESSIF - Comment intégrer la guitare sous toutes ses formes dans un orchestre symphonique ? Steve Hackett y répond brillamment avec "Surrender of Silence", qui renoue par ailleurs avec les ambiances inquiétantes de ses débuts.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT METAMORPHOSIS
METAMORPHOSIS_The-Turning-Point
The Turning Point (2016)
4/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
METAMORPHOSIS_Dark
Dark (2009)
4/5
3.8/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
METAMORPHOSIS_Then-All-Was-Silent
Then All Was Silent (2005)
4/5
4.5/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
METAMORPHOSIS_Nobody-Cares
Nobody Cares (2003)
2/5
4/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
METAMORPHOSIS_After-All-These-Years
After All These Years (2002)
2/5
-/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021