ARTISTE:

DGM

(ITALIE)
TITRE:

TRAGIC SEPARATION

(2020)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
FM, Technique
""Tragic Separation" est un album de metal mélodique progressif techniquement impressionnant, mélodiquement redoutable et structurellement puissant"
LYNOTT (12.10.2020)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

Voilà quatre ans que DGM ne nous avait pas rendu visite. Les précédentes retrouvailles n'étaient pas passées inaperçues tant les qualités de "The Passage" nous avaient pris à la gorge. Le groupe italien de metal progressif a donc à nouveau pris son temps pour nous délivrer sa nouvelle offrande. "Tragic Separation" a dû murir suffisamment avant que le combo ne soit satisfait de son travail et ne juge qu’il pouvait être présenté aux hordes de suiveurs impatients. Telles étaient les intentions pointilleuses, aujourd’hui clairement affichées, des transalpins. Elles seront d’autant plus absoutes que le produit sera au niveau des attentes qu’il a engendrées. Vérifions désormais qu’il en est ainsi.

Pour commencer notons que le personnel de DGM n’a pas évolué d’un iota, tout en précisant que l’équipe ne comporte plus aujourd’hui aucun des membres originels. La bande de Simone Mulanori, le guitariste du groupe, est donc restée cette fois soudée et a choisi d’un commun accord d’appuyer là où elle nous a fait du bien il y a quatre ans. Ainsi, l’opus démarre le pied sur l’accélérateur avec un 'Flesh And Blood' du feu de Dieu. Les Italiens nous bousculent d’emblée pour littéralement nous précipiter au cœur de leur concept-album traitant des chemins de vie que nous empruntons par choix et de leurs conséquences. Le metal proposé est toujours aussi progressif, et garanti tout autant mélodique. Ce couple, idéalement en symbiose, doit rendre grâce ici aux qualités vocales remarquables de Mark Basile. Sa voix polyvalente et à teneur métallique est parfaitement adaptée au genre. Cette osmose est également due à la performance monumentale de Mularoni qui découpe en deux l’auditoire à coups de riffs syncopés caractéristiques du metal mélodique/progressif, tout en le charmant par la mélodicité et la virtuosité de ses soli.

Point de trop longs développements instrumentaux ici, même si les titres s’étendent sur la durée. Les constructions sont donc riches, mais ne déclencheront pas des bâillements intempestifs dus à des démonstrations techniques jouant les prolongations. La volonté affichée est plutôt dans la recherche d’accroches mélodieuses et de refrains porteurs, distillés au cœur d’une assise instrumentale tour à tour musclée puis séductrice. Comme en quelque sorte oser un mariage, dont on aimerait bien être le témoin, entre Dream Theater (ou Symphony X) et Eclipse (ou One Desire). Il en est ainsi du titre d’ouverture, d’un 'Fate' affichant de belles structures mélodiques changeantes, ou d’un 'Hope', tour à tour puissant et apaisant, qui nous enivre d’un refrain accrocheur en diable. Notons également, dans les parfaites réussites, 'Surrender' qui choisit de laisser ses frusques progressives au vestiaire, le titre éponyme qui envoie, sur son intro, un coup de coude fraternel à Kansas, et 'Curtain', le titre instrumental de clôture, épuré, mais d’une beauté désarmante avec ses touches de synthé délicates sur fond de tic-tac d’horloge.

Au même titre que le récent nouvel album de Vanishing Point, DGM nous offre un opus de metal mélodique à tendances progressives finement calibré qui devrait contenter sans détour les amateurs du genre. Techniquement impressionnant, mélodiquement redoutable et structurellement puissant, "Tragic Separation" devrait logiquement compter parmi les meilleures productions du genre en cette année 2020.


Plus d'information sur http://www.dgmsite.com





LISTE DES PISTES:
01. Flesh And Blood
02. Surrender
03. Fate
04. Hope
05. Tragic Separation
06. Stranded
07. Land Of Sorrow
08. Silence
09. Turn Back Time
10. Curtain

FORMATION:
Andrea Arcangeli: Basse
Emanuele Casali: Claviers
Fabio Costantino: Batterie
Mark Basile: Chant
Simone Mularoni: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
EDDYA
28/12/2020
176
  0 0  
5/5
Fan de la 1ere heure, j'ai ete decu par le precedent opus. Je retrouve ici ce que j'aime dans "Momentum".

Je dois avouer qu'a la 1ere ecoute, j'etais un peu sceptique, mais apres plusieurs ecoutes, je suis devenu ultra fan.
N'est ce pas la la clé du bon progressif?

De plus, ils sont vraiment sympas et accessibles lors de leurs concerts, que demander de plus :)

Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
13/10/2020
  0
Même sentiment que Fanzy... Ca joue bien mais les trop nombreuses alternances entre les passages mélodiques et les joutes purement techniques rend l'écoute fatigante voire stressante.
FANZY LE 5EME RAMONE
12/10/2020
 
26
0
De la technique mais pas d'émotion ! Dommage car il semble que les musiciens ont tous les ingrédients pour réussir... Moi, ça ne m'émeut pas pour l'instant !
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DGM: Les détails sur 'Tragic Separation'
DERNIER ARTICLE
DGM - Max Pie - Neo Prophet - Titans Club Lens (Belgique) - 16 Septembre 2016.
Le Titans Club de Lens nous accueille en ce Vendredi pour une soirée métal progressif avec en point d'orgue les italiens de DGM.
DERNIERE INTERVIEW
DE DGM (MARS 2013)
A l'occasion de la sortie de leur dernier album, les Italiens de DGM ont bien voulu répondre à nos questions
 
AUTRES CHRONIQUES
H.I.M.: Razorblade Romance (2000)
METAL GOTHIQUE - En affinant l’identité sonore de H.I.M., "Razorblade Romance" installe ses auteurs sur les sommets d’un monde mêlant mélancolie et romantisme.
LIONHEART (UK): The Reality Of Miracles (2020)
A.O.R. - Amis de la NWOBHM, "The Reality of Miracles" de Lionheart est fait pour vous !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DGM
DGM_The-Passage
The Passage (2016)
5/5
4.5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
DGM_Momentum
Momentum (2013)
5/5
4.3/5
SCARLET RECORDS / METAL PROGRESSIF
DGM_Frame
Frame (2009)
4/5
4/5
SCARLET RECORDS / METAL MELODIQUE
DGM_Hidden-Place
Hidden Place (2003)
2/5
4/5
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
DGM_Dreamland
Dreamland (2001)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021