.
.
GROUPE/AUTEUR:

BETH HART

(ETATS UNIS)

TITRE:
SCREAMIN' FOR MY SUPPER (1999)
LABEL:
ATLANTIC RECORDS
GENRE:
ROCK

"Captivant, envoûtant et varié, "Screamin’ For My Supper" révèle le talent et la personnalité torturée et fascinante de Beth Hart."
LOLOCELTIC - 07.09.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après deux premiers opus dévoilant un talent hors norme et une personnalité affirmée, Beth Hart sort finalement son premier opus sous son seul et unique nom en cette année 1999. L’artiste semblant avoir trouvé une certaine maturité et une forte identité artistique. En effet, plus de Ocean Of Souls ou de Beth Hart Band dans cette offrande où différents styles musicaux se mêlent à un blues qui ne sert plus que de base depuis longtemps, rendant impossible le classement de la chanteuse multi-instrumentiste dans ce seul genre. Devant faire face à des addictions à certaines substances illicites et souffrant d’alcoolisme, la Californienne semble suivre les pas d’une certaine Janis Joplin à laquelle elle a été comparée dès ses débuts, mais cette lutte contre ses démons intérieurs participe à la puissance et la profondeur de son art.

Avec "Screamin’ For My Supper", elle offre donc sa véritable première œuvre solo sur laquelle elle se livre à un exercice poignant au travers de paroles parfois désabusées (‘Girls Say’), souvent déchirantes (‘Skin’) ou émouvantes (‘Mama’), quand elles ne sont pas acerbes (‘G.O.P.’). L’interprétation va de pair et démontre une maîtrise impressionnante (‘Delicious Surprise’, ‘House Of Sin’). Toutes les émotions y passent, de la douceur apaisée (‘Favorite Things’) à la colère la plus déchaînée (‘Get Your Shit Together’), et l’auditeur se retrouve captivé par les histoires contées par l’artiste (‘L.A. Song (Out Of This Town)’). On pense parfois à Alanis Morissette (‘Delicious Surprise’) ou à Sheryl Crow (‘Is That Too Much To Ask’), diluant ainsi les comparaisons trop prégnantes avec Janis Joplin au sein d’un rock mâtiné de pop, de blues et même de country (‘Stay’).

Car s’il y a bien quelque chose que Beth Hart déteste, c’est bien d’être enfermée, même dans une comparaison artistique ou dans un style musical. En ce sens, "Screamin’ For My Supper" fait office de détonateur, explosant les clichés qui la réduisaient, ici en clone de l’icône des années 60, ou là en blues-woman. Les trémolos sont désormais maîtrisés sans que cela se fasse aux dépens de l’intensité de l’interprétation. Et si les sujets sont parfois sombres (‘Skin’, ‘House Of Sin’), l’ensemble de 14 titres de cet opus (‘House Of Sin’ se présente en titre caché à la suite de ‘Favorite Things’) n’en est pas moins accessible. Entre pop-rock US suave et envoûtant traitant de la classique rupture amoureuse (‘Just A Little Hole’) et ballades épurées et délicates traitant de la perte d’un être cher (‘Mama’) ou de la maternité (‘Favorite Things’), en passant par un ‘Get Your Shit Together’ sombre et urbain et alternant couplets calmes et refrains coléreux, ou un ‘G.O.P.’ groovy et teigneux, la palette des émotions et des ambiances est vaste et complète. Elle confirme le talent sans limite de celle qui compose et interprète ces pièces finement ciselées.

Captivant, envoûtant et varié, "Screamin’ For My Supper" est une parfaite porte d’entrée dans l’œuvre de Beth Hart. Il donnera accès aux prémices d’une renommée internationale à la Californienne en atteignant le sommet du top album néo-zélandais et en lui offrant son premier single à succès avec ‘L.A. Song (Out Of This Town)’. Quant à ceux qui viennent regretter que l’artiste se soit trop éloignée du blues de ses débuts, qu’ils se replongent (ou découvrent…) ses premiers albums. Ils se rendront compte qu’elle a toujours utilisé le blues comme une simple base à sa musique et de ce fait, n’a jamais pu être réellement classée dans ce genre exclusivement.

Plus d'information sur bethhart.com



GROUPES PROCHES:
BETH HART & JOE BONAMASSA, GARY MOORE, JOE BONAMASSA, LAYLA ZOE

LISTE DES PISTES:
01. Just A Little Hole - 5:16
02. Delicious Surprise - 3:48
03. L.a. Song (out Of This Town) - 3:55
04. Is That Too Much To Ask - 3:32
05. By Her - 4:08
06. Get Your Shit Together - 4:42
07. Stay - 4:49
08. G.o.p. - 4:00
09. Skin - 5:00
10. Girls Say - 3:44
11. Sky Is Falling - 4:34
12. Mama - 4:27
13. Favorite Things / House Of Sin (hidden Track) : 9:02


FORMATION:
Beth Hart : Chant / Claviers / Piano
David Raven: Batterie
Jimmy Khoury: Guitares
John Shanks: Guitares
Lance Morrison: Basse
Matt Laug: Batterie
Oliver Leiber: Guitares / Basse
Patrick Warren: Claviers / Accordéon
Rocco Bidlovski: Batterie
Tal Herzberg: Basse
Tristan Avakian: Guitares
Aaron Gross: Batterie / Invité
Benmont Tench: Claviers / Invité
Chris Hammer Smith: Invité / Harmonica
Jeff Lorber: Claviers / Invité
Luis Conte: Batterie / Invité


TAGS:
70's, Accessible / FM, Bluesy, Chant éraillé, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BETH HART
DERNIERE ACTUALITE
BETH HART en concert sur Arte
Toutes les actualités sur BETH HART
DERNIER ARTICLE
BETH HART - L'OLYMPIA - 01 MARS 2020
Envoûtante, touchante, sensuelle, sensible, attachante... La belle nous joue et se joue des tours quand l'émotion se fait trop forte, quand les paroles s'envolent, ou encore quand ses musiciens ne cessent de l'impressionner, même en plein concert. Tous les articles sur BETH HART
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves est allé à la rencontre d'une grande dame du rock pour parler de son dernier opus, mais aussi pour aborder des sujets beaucoup plus sensibles et personnels, non sans émotion !

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PAIN OF SALVATION: Panther (2020)
METAL PROGRESSIF Avec ce "Panther" inventif, racé et émouvant, Pain Of Salvation met une fois de plus son immense talent au service de l’audace et de la créativité. Magnifique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TRAUMHAUS: In Oculis Meis (2020)
ROCK PROGRESSIF Net durcissement de ton pour ce quatrième album, aux bases progressives solides mais un peu convenues.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETH HART
BETH-HART_War-In-My-Mind
War In My Mind (2019)
5/5
3/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Fire-On-The-Floor
Fire On The Floor (2016)
4/5
-/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Better-Than-Home
Better Than Home (2015)
5/5
3.5/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BETH-HART_Bang-Bang-Boom-Boom
Bang Bang Boom Boom (2012)
4/5
4/5
PROVOGUE RECORDS / BLUES
BETH-HART_Immortal
Immortal (1996)
4/5
-/5
ATLANTIC RECORDS / ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020