ARTISTE:

NERONIA

(ALLEMAGNE)
TITRE:

NEROTICA

(2004)
LABEL:

QUIXOTE

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
TARJY (23.05.2005)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Neronia, voila un nom qui ne devrait pas vous dire grand-chose. Pourtant, il ne s’agit pas d’un tout jeune combo… En effet, Neronia n’est en fait que le nouveau nom de l’ancien groupe allemand Ulysses ayant sorti un premier effort en 1993 intitulé… Neronia. Musicalement, le groupe se rapproche un peu d’un de ses homologues de la scène allemande, à savoir Everon. Il s’en différencie en fait en incorporant une facette plus « hard » et par moment néo-progressive. Il va donc de soi que Neronia sonne moins métal qu’Everon et accentue un côté un brin plus théâtral notamment par l’intermédiaire du chant…

Certes, tout cela semble plutôt alléchant… Malheureusement, j’ai vite déchanté ! En tout premier lieu, Falk Ullmann, le chanteur possède un petit accent (allemand) pour le moins agaçant. Bon, passons ! Mais le souci c’est que son chant est souvent poussif voir même carrément pénible. Bon, si musicalement encore le groupe s’en sortait bien… Malheureusement ce n’est pas vraiment toujours le cas…

Si, les moins difficiles d’entres nous peuvent se satisfaire de titres comme « Fast Way », « Naked Pale » ou bien « Drenched In Tears » qui sans être de grands moments n’en sont pas non plus ratés. Que dire du nullissime « In The Mirror » aux différentes parties instrumentales sans âme vaguement collées à la va-vite de manière totalement incohérente ! One Moment qui lui succède ne fait qu’à peine mieux (c’était pas très difficile il faut bien l’avouer) « Snow Angels », lui semble avoir été entendu déjà de nombreuses fois… Quand à « Feeling Blue » un seul mot pour le caractériser, pénible…

Bon, et bien voila qui sent la note catastrophe… Heureusement parmi cette pléthore de morceaux sans grand intérêt s’est glissé deux intrus : Le premier, il s’agit de « Frost », un morceau faisant mouche avec ses soli de guitare et son côté néo-progressif plus poussé. Le deuxième, il s’agit du morceau clôturant ce Nerotica « She Cat » à grand renforts de claviers et d’ambiances progressivement nettement plus réussies…

Pas la peine d’en rajouter, cet album ne vaut réellement que pour deux titres. Le reste n’est que du remplissage sans saveur. Dans l’état actuel des choses, sauf si vous êtes un collectionneur acharné, je ne peux que vous conseiller de l’éviter… Il y a tellement d’autres productions bien plus intéressantes à découvrir...


Plus d'information sur http://www.neronia.org/



GROUPES PROCHES:
ENCHANT, EVERON


LISTE DES PISTES:
01. Fast Way - 04:57
02. In The Mirror - 07:11
03. One Moment - 07:26
04. Frost - 08:50
05. Naked Pale - 06:17
06. Snow Angels - 03:25
07. Feeling Blue - 05:58
08. Drenched In Tears - 06:08
09. She Cat - 10:41

FORMATION:
Falk Ullmann: Chant / Claviers
Joerg Schaufert: Basse
Mirko Rudnik: Guitares
Robert Zoom: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CHINCHILLA: Take No Prisonners (2004)
HEAVY METAL -
ARILYN: Tomorrow Never Comes (2002)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NERONIA
NERONIA_Blue-Circles
Blue Circles (2008)
2/5
-/5
QUIXOTE / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022