ARTISTE:

PALLAS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

WEAREWHOWEARE

(2014)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo, Symphonique
"Avec wearewhoweare, Pallas dépose les armes métalliques utilisées sur leurs deux précédents opus, pour nous délivrer un rock néo-progressif aux contours plutôt sombres."
TONYB (23.01.2015)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Septième album studio de Pallas, wearewhoweare a été réalisé grâce à un financement participatif (qui a d'ailleurs rapidement explosé le montant initialement souhaité).  Pour un groupe jouissant d'une telle histoire et dont la place dans le renouveau du rock progressif dans les années 80 est incontestable, il est tout bonnement consternant d'en arriver à une telle extrémité. Cependant, le bon côté de la chose est que le groupe a pu disposer d'une totale liberté de mouvements pour la réalisation de ce nouvel album, immédiatement traduite dans un titre on ne peut plus évocateur.

Ceux qui trouvaient (comme votre serviteur d'ailleurs) que le propos de Pallas tenu sur les deux précédents albums flirtait par trop avec le métal vont être rapidement rassurés par la tonalité proposée tout du long des huit compositions de cette nouvelle production, qui s'avèrent nettement moins rentre-dedans que celles de The Dreams of Mens et à un degré moindre XXV. Néanmoins, le style néo-progressif caractéristique du groupe se retrouve déployé dès Shadow of the Sun, titre à la rythmique accrocheuse portée par la basse frétillante de Graeme Murray, avec des couplets lorgnant vers IQ tandis que le refrain est typiquement "Pallas", gros son et chorus symphonique de claviers, sans que le qualificatif de pompeux ne puisse lui être associé. Et c'est peut-être bien là que se niche une bonne par de la différence d'avec le Pallas antérieur (on regrettera toutefois le déplorable fade-out qui clôture cette première plage enthousiasmante).

Cette recette va bien entendu être régulièrement réutilisée, notamment dans le splendide Winter is Coming qui clôture l'album, mais le propos des écossais va prendre une tournure particulièrement sombre, qu'il s'agisse du complexe Dominion ou encore avec Harvest Moon, dont la lente montée en puissance va subitement s'interrompre pour proposer un final bien plus calme, propre à introduire And I Wonder Why et sa fausse allure de single radiophonique, mais aux atours plus légers qu'à l'habitude. C'est également un titre semble-t-il assez personnel et en tout cas plutôt intimiste qui va définitivement consacrer l'indépendance du groupe vis-à-vis de toute forme d'influence "commerciale". Bien loin des effets de manche et du gros son que le groupe a pu déployer, In Cold Blood offre une belle respiration toute en douceur plutôt inédite dans la discographie de la formation.

Album d'un groupe sûr de sa maturité, symbolisée par la prestance rassurante de Paul Mackie qui a éclipsé le titulaire précédent, wearewhoweare présente un équilibre intéressant entre les différentes facettes de Pallas. Plus complexe qu'il n'y parait au premier abord, il ravira à n'en pas douter ses habituels aficionados, et se dévoilera au fil des écoutes à ceux qui iront au-delà de leurs idées préconçues sur cette formation.


Plus d'information sur http://www.pallasofficial.com/





LISTE DES PISTES:
01. Shadow Of The Sun
02. New Life
03. Harvest Moon
04. And I Wonder Why
05. Dominion
06. Wake Up Call
07. In Cold Blood
08. Winter Is Coming

FORMATION:
Colin Fraser: Batterie
Graeme Murray: Basse
Niall Mathewson: Guitares
Paul Mackie: Chant
Ronnie Brown: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PALLAS: Les détails sur 'The Edge Of Time'
DERNIER ARTICLE
Comment peut-on être Van der Graafo-Pallasien?
Est-ce une atteinte aux bonnes moeurs de Musicwaves d'aimer ces deux groupes. Notre rédacteur correspondant de Poldévie, Ilne Paffraï a tenté d'y apporter une réponse.
 
AUTRES CHRONIQUES
SECONDS BEFORE LANDING: Seconds Before Landing 2 (2014)
ROCK ATMOSPHERIQUE - On ne sort pas indemne de l'écoute de "Seconds Before Landing II" dont les mélodies lancinantes, funèbres et même désespérées vous glaceront l'âme.
SPIDERS: Shake Electric (2014)
HARD ROCK - Spiders est un des meilleurs groupes actuels, "Shake Electric" en constitue la preuve flagrante. Tous les amateurs de grand hard rock énergique bourré de feeling jusqu'à la gueule ne peuvent être qu'au garde-à-vous...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PALLAS
PALLAS_XXV
XXV (2011)
4/5
3.6/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_Moment-To-Moment
Moment To Moment (2008)
3/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Dreams-Of-Men
The Dreams Of Men (2005)
5/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness
The Blinding Darkness (2003)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness--Dvd
The Blinding Darkness - Dvd (2003)
3/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022