ARTISTE:

STYX

(ETATS UNIS)
TITRE:

BIG BANG THEORY

(2005)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
FM, Old School, Reprises
"Un album de reprises qui ne pourra satisfaire que les sectateurs les plus extrémistes du groupe. Les autres ne perdront pas leur temps."
CORTO1809 (21.11.2014)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Avec "Big Bang Theory", Styx se livre au dangereux jeu de l'album de reprises et revisite 14 classiques parus fin des années 60, début des années 70, à l'exception de 'Blue Collar Man', l'une de leurs propres chansons, parue en 1978 sur "Pieces Of Eight".

L'idée aurait germé après avoir interprété 'I Am The Walrus' au Crossroads Guitar Festival organisé par Eric Clapton en 2004. C'est d'ailleurs avec cette chanson des Beatles que s'ouvre "Big Bang Theory", le nom de l'album se voulant peut-être un clin d'œil à la genèse du rock représentée par ce florilège de titres. Il serait aussi fastidieux qu'inutile de passer en revue les différents morceaux de l'album. Tous sont l'œuvre de grands noms du rock, des Beatles déjà cités aux Who, en passant par Jethro Tull, Free, The Pretty Things, Procol Harum, Ray Charles, The Jimi Hendrix Experience, … Avec de tels calibres, il n'est pas besoin de vanter la qualité des compositions.

Non, ce qui importe dans un album de reprises, c'est avant tout la touche personnelle qu'y met l'emprunteur. Et c'est là que le bât blesse. Car Styx n'apporte aucune originalité dans ses réinterprétations qui, au mieux, ressemblent à s'y méprendre au titre d'origine (Gowan fait une parfaite imitation de Lennon sur 'I Am The Walrus'), mais se prennent aussi régulièrement les pieds dans le tapis (les glapissements ridicules sur la fin du même morceau) ou en oublient les éléments essentiels ('Locomotive Breath' sans la flûte de Ian Anderson !).

Bien évidemment, les musiciens ont de l'expérience et sont loin d'être maladroits. Et comme les chansons portent en elles toutes les qualités pour être séduisantes, il serait malhonnête de prétendre que cet album est désagréable à écouter. Alors pourquoi cette note si sévère ? Simplement parce que, si le nom de Styx n'était pas écrit en gros sur la pochette, bien malin qui les aurait reconnus. La personnalité qui faisait le charme de ce groupe mais qui s'était déjà fortement estompée sur l'album précédent, a ici totalement disparu, Styx s'étant finalement transformé en un cover band lambda sans imagination.

Tant qu'à écouter les chansons de cet album, je ne peux que vous conseiller de vous référer plutôt aux titres originaux. "Big Band Theory" n'intéressera que les collectionneurs compulsifs de Styx.


Plus d'information sur http://www.styxworld.com/





LISTE DES PISTES:
01. I Am the Walrus - 04:40
02. I Can See for Miles - 04:28
03. Can't Find My Way Home - 03:24
04. It Don't Make Sense (You Can't Make Peace) - 04:09
05. I Don't Need No Doctor – 04:23
06. One Way Out – 04:41
07. A Salty Dog – 04:01
08. Summer in the City – 03:24
09. Manic Depression – 03:59
10. Talkin' About the Good Times – 03:56
11. Locomotive Breath – 03:32
12. Find the Cost of Freedom – 01:04
13. Wishing Well – 03:37
14. Blue Collar Man @ 2120 – 06:29

FORMATION:
Chuck Panozzo: Basse (11)
James Young: Guitares / Choeurs / Chant (4,9,11,12)
Lawrence Gowan: Claviers / Choeurs, Chant (1,5,7,10,12)
Ricky Phillips: Basse
Todd Sucherman: Batterie
Tommy Shaw: Guitares / Choeurs, Chant (2,3,6,8,12,13,14)
Johnny Johnson: Invité / Piano (14)
Koko Taylor: Invité / Chant (14)
The Oracle Diva: Invité / Chant (4,13)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
STYX: Nouvelle vidéo
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
FREDDEGREDDE: Brighter Skies (2014)
ROCK PROGRESSIF - Ce 'Brighter Skies' réjouissant confirme le talent de FreddeGredde avec le supplément de clarté qui handicapait l'écoute de son premier album.
KHOLD: Til Endes (2014)
BLACK METAL - Intense et direct, "Til Endes" ne s'encombre pas d'artifices superflus avec sa brochette de morceaux sans fioritures d'une épure glaciale et tranchante et incarne un retour réussi pour Khold.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STYX
STYX_The-Mission
The Mission (2017)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
STYX_One-With-Everything
One With Everything (2006)
3/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
STYX_Cyclorama
Cyclorama (2003)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
STYX_Brave-New-World
Brave New World (1999)
3/5
3/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK MELODIQUE
STYX_Edge-Of-The-Century
Edge Of The Century (1990)
2/5
2/5
A&M / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021