.
.
GROUPE/AUTEUR:

PAIN OF SALVATION

(SUÈDE)

TITRE:
FALLING HOME (2014)
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Second effort acoustique d'un groupe qui revient de loin. La bande de Daniel Gildenlow est très en verve dans cet exercice où il y a finalement peu de surprises mais dont l'interprétation vaut le détour."
OCERIAN - 12.11.2014 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Qu'il est bon de retrouver Pain Of Salvation après tant de péripéties tant au niveau du groupe et de ses membres que du point de vue de la santé de son leader et tête pensante, Daniel Gildenlow. "Falling Home" n'est certes qu'un album acoustique de titres plus ou moins anciens et de reprises, les musiciens se laissent toutefois emporter par une certaine folie créative à l'instar de 12:5, autre album acoustique sorti il y a tout juste 10 ans.

L'opus s'ouvre sur 'Stress', un titre issu du premier album avec une introduction rhythm' n' blues teintée de Led Zepplin. L'interprétation est parfaite, forte d'arrangements vocaux travaillés et fleurant bon le délire musical qui sied si bien à ce groupe hors norme. Certains titres sont plus convenus dans le sens où ils n'apportent rien de très original mais leur finesse et le chant évocateur et sensible de Daniel semblent prendre encore plus d'aisance dans ce format minimaliste. '1979' ou 'To The Shoreline' sont de ce point de vue tout simplement magnifiques. 'Chain Sling' issu de la période dorée du combo (album "Remedy Lane") est réinterprété en compagnie d'un autre vocaliste avec une hargne du meilleur effet. Les autres titres sont toujours très intéressants mais apportent finalement assez peu à la version d'origine si ce n'est ce coté plus épuré, un jeu de batterie très subtil comme sur un 'Flame To The Moth' très enlevé et tribal ou encore un 'Spitfall' hypnotique qui monte en puissance d'une façon très maîtrisée.

En ce qui concerne les reprises, 'Holy Diver' de Dio est joué d'une façon originale voire surprenante dans un mélange jazzy et reggae qui lui donne des atours bien agréables. Quant à 'Perfect Day' de Lou Reed, il est poignant comme pouvait l'être la version de 'Hallelluja' jouée traditionnellement en concert par Pain Of Salvation. La seule nouveauté clôture l'album avec un 'Falling Home' sensible et interprété à deux voix dans un schéma assez classique de ballade folk.

Là où "12:5" était une sorte de florilège conceptuel, 'Falling Home' est un album acoustique assez conventionnel avec au final deux reprises, une nouveauté et 8 titres magistralement réinterprétés par un groupe profondément remodelé qui a su garder son énergie et sa personnalité. Il ne peut que susciter l'envie de voir arriver un album entièrement nouveau au plus vite.

Plus d'information sur http://www.painofsalvation.com/enter.htm



GROUPES PROCHES:
WASTEFALL, MY EMPTY ROOM, SOUL SECRET, MEMORIES LAB, NOVACT, POTVIN LATREILLE, ASPERA, CONSCIENCE, WITHOUT END, THESSERA

LISTE DES PISTES:
01. Stress
01. Stress
02. Linoleum
02. Linoleum
03. To The Shoreline
03. To The Shoreline
04. Holy Diver
04. Holy Diver
05. 1979
05. 1979
06. She Likes To Hide
06. Chain Sling
07. Perfect Day
07. Chain Sling
08. Perfect Day
08. Mrs. Modern Mother Mary
09. Flame To The Moth
09. Spitfall
10. Mrs. Modern Mother Mary
10. Spitfall
11. Falling Home
11. Flame To The Moth
12. King Of Loss
13. Falling Home


FORMATION:
Daniel Gildenlöw: Chant / Guitares
Gustaf Hielm: Basse
Léo Margarit: Batterie
Ragnar Zolberg: Guitares


TAGS:
-
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST59 - 30/11/2014 -
0 0
4/5
Totalement d'accord avec Struck. Un groupe de prog metal qui s'épanouit dans un style acoustique, c'est pas banal. Et il vrai que l’adaptation des morceaux à ce style est tout simplement grandiose, avec des arrangements classieux de toute beauté. Prenez Spitfall, que je n'imaginez absolument pas dans ce format : ma foi, le titre ressort magnifié par ce traitement, qui fait encore mieux ressortir le rap du couplet vs. le côté pop du couplet, le côté métallique étant apporté par la voix puissante de Gildenlow. Du grand art, tout simplement. Et contrairement à Lynott, je trouve que les clins d'yeux à différents styles de musique apportent un vrai plus, sans parler de démontrer l'ouverture d'esprit des artistes.
LYNOTT - 16/11/2014 -
0 0
2/5
Elle se fait certainement plaisir la Gildenlow Family depuis quelques albums, mais moi là c'est bon, la coupe est pleine. Du Jazz, du Reggae et du Rhythm' N' Blues en acoustique, c'est pas pour ça que j'écoute POS.

Je n'écouterai donc pas leur prochain album, sauf si on me dit que le POS de TPE Part 1 et de Remedy Lane est de retour.

STRUCK - 15/11/2014 -
0 0
4/5
L'album de ma réconciliation avec Daniel Gildenlöw? Possible !

Enfin un album inspiré, loin des précédentes productions fades puisque n'apportant strictement rien dans le mode hommage au rock prog psyché des années 1970...

Si l'exercice pouvait s'avérer périlleux (surtout après un premier essai particulièrement réussi "12:5"), PoS passe une nouvelle fois haut la main l'épreuve de la réinterprétation acoustique avec des touches surprenantes et particulièrement rafraîchissantes (jazz, reggae...) si bien qu'on peut se demander si après un début de carrière explosif et une suite poussive, ce n'est finalement pas dans cet exercice que PoS s'avère le plus doué ?

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PAIN OF SALVATION
DERNIERE ACTUALITE
PAIN OF SALVATION: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur PAIN OF SALVATION
DERNIER ARTICLE
PAIN OF SALVATION ET KINGCROW (L'EMPREINTE DE SAVIGNY LE TEMPLE - 18 SEPTEMBRE 2018)
Pain of salvation était de retour en France pour trois dates dont une en région parisienne que Music Waves ne pouvait pas rater. Tous les articles sur PAIN OF SALVATION
DERNIERE INTERVIEW
En cette fin de vacances, Music Waves a pu s'entretenir avec Daniel Gildenlöw pour la promo de "Panther" qui constitue une sortie majeure en cette année bien terne.

NOTES
4.5/5 (2 avis) 3.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GONG: I See You (2014)
ROCK PROGRESSIF "I See You" est un vrai paradis pour tous les auditeurs lassés des musiques pré-formatées et qu'un peu de fantaisie n'effraie pas. Ici l'aventure est au détour de la moindre mesure.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LAKEWOOD EXPERIMENT: Lakewood Experiment (2014)
GUITAR HERO Suffisamment varié pour ne pas lasser et évitant les longueurs stériles, "Lakewood Experiment" est un album de Rock fusion qui a tout pour plaire et semble avoir tout compris aux codes d'une musique instrumentale de grande qualité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PAIN OF SALVATION
PAIN-OF-SALVATION_Panther
Panther (2020)
5/5
2.8/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL PROGRESSIF
PAIN-OF-SALVATION_In-The-Passing-Light-Of-Day
In The Passing Light Of Day (2017)
5/5
3.9/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
PAIN-OF-SALVATION_Road-Salt-Two
Road Salt Two (2011)
4/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
PAIN-OF-SALVATION_Road-Salt-Ivory
Road Salt: Ivory (2010)
3/5
3.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK ATMOSPHERIQUE
PAIN-OF-SALVATION_Ending-Themes--On-The-Two-D
Ending Themes - On The Two Deaths Of Pain Of Salvation (2009)
4/5
3.5/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020