MW / Accueil / Articles / COMPTE-RENDUS DE CONCERT - READY FOR PROG FESTIVAL - 1ÈRE JOURNÉE - 22 OCTOBRE 2021
TITRE:

READY FOR PROG FESTIVAL - 1ÈRE JOURNÉE - 22 OCTOBRE 2021


TYPE:
COMPTE-RENDUS DE CONCERT
GENRE:

METAL PROGRESSIF



Music Waves était présent à l'immanquable rendez-vous des amateurs de metal prog français pour cette troisième édition !
DARIALYS - 23.11.2021 -
17 photo(s) - (0) commentaire(s)

A l’issue de sa deuxième édition en octobre 2019, le jeune festival du Ready for Prog ? se clôturait en apothéose avec un set dantesque assuré par les Suédois de Pain Of Salvation. Alors en pleine expansion, le festival subit un brutal coup d’arrêt au moment où retentirent la pandémie de covid19 et les multiples confinements qui lui emboîtèrent le pas. Les avances de cachet de certains groupes ne pouvant être compensés par la rentrée de trésorerie du fait de l’annulation de la troisième édition, le festival toulousain s'est vu alors dans l’obligation de lancer un plan de sauvetage et d’avoir recours à un financement participatif, le festival étant 100% auto-financé. Grâce à la grande mobilisation de son public, le RFP a même récolté plus d’argent que prévu, permettant d’envisager le report de sa troisième édition avec un peu plus de sérénité.

Une sérénité qui s’est avérée passagère après l’annulation de la participation de trois des groupes du festival durant les mois qui suivirent : Jack The Joker (Brésil), Uneven Structure (France) et surtout, Darkwater, tête d’affiche du premier soir, qui s'est désisté à deux mois du jour J. Remplacés au pied levé par Soulsplitter (Allemagne), Kadinja (France) et Noveria (Italie), le festival peut finalement avoir lieu, avec, cerise sur le gâteau, une jauge d’accueil fraîchement passée à 100%, ce qui était loin d’être gagné d’avance.


Tous les voyants étant au vert, le festival a pu se dérouler comme prévu selon le format habituel avec huit groupes présents, répartis équitablement à travers deux soirées : Altesia, Soulsplitter, Mörglbl et Noveria le premier soir, Conscience, Poem, Kadinja et Leprous le second soir. Comme d’habitude, la soirée se déroulait dans la très belle salle du Métronum, et alors que les portes s’ouvrent, le public excité et reconnaissant d’être là pénètre le sourire aux lèvres à l’intérieur, car le premier concert démarre tôt !

 

ALTESIA

Ouvrir un festival n’est jamais facile. Surtout que ce privilège est toujours réservé à un groupe émergent. Pour Altesia, le challenge est double puisque le jeune groupe bordelais a sorti son premier album, "Paragon Circus" à peine quelques mois avant la pandémie et qu’il a donc très peu de scènes à son actif. Mais c’est surtout son deuxième album, "Embryo", composé pendant les confinements, que le combo est venu défendre ce soir devant le public de connaisseurs du Ready For Prog? Festival. Mené par son leader Clément Darrieu, Altesia s’en tire haut la main, livrant une prestation impeccable et démontrant avec des titres comme ‘Sleep Paralysis’ et ‘Mouth Of The Sky’ tout son talent de composition. Une très belle découverte pour de nombreux festivaliers et à n’en pas douter un groupe avec lequel il faudra compter dans les années à venir.










SOULSPLITTER

A peine Altesia sortis de scène, ce sont les Allemands de Soulsplitter qui s’installent pour leur premier concert en France. Soulsplitter est encore un jeune groupe, auteur d’un unique album pour l’instant ("Salutogenesis", paru en 2019) et déjà extrêmement prometteur, et le quintette va le prouver au public toulousain ce soir-là avec un show impeccable, organique et vivant. L’occasion de redécouvrir des classiques du premier album (‘The Sacrifice’ notamment) avec une interprétation incisive et d’une grande propreté. Le combo allemand interprète également quelques extraits de son prochain opus, dont le détonnant ‘Incineration’ avec un chant guttural prédominant et des rythmiques djent surpuissantes. Soulsplitter a déjà tout d’un grand avec un répertoire résolument progressif, diversifié et plaisant.

 









MÖRGLBL

On ne présente plus Christophe Godin, guitariste français de renom et de génie particulièrement réputé en Hexagone et au-delà de nos frontières. C’est avec son groupe Mörglbl que celui-ci se présente au Ready for Prog?, groupe qui se compose sous la forme d’un power trio (guitare, basse, batterie) au style difficilement définissable, tant les musiciens apprécient les incursions dans le funk, le metal, ou encore le jazz rock. Tout au long du set, c’est une véritable masterclass que les musiciens français assurent. Christophe Godin assure le spectacle, totalement décomplexé et bourré d’humour comme le confirment les titres joués par la formation (‘Prog Töllog’ et ‘Don d’orgasme’ pour ne citer qu’eux). Le plaisir de jouer se ressent immédiatement, et au-delà de la maîtrise musicale admirable des musiciens, c’est une véritable simplicité et une réelle humilité qui se dégage de leurs personnages hauts en couleur. Mais les partenaires de Christophe Godin sont loin d’être en reste. A la basse, Ivan Rougny est impressionnant de propreté et s’illustre notamment avec un jeu slappé d’une rapidité déconcertante, tandis que le jeu de batterie d’Aurélien Ouzoulias, particulièrement vivant, transpire de feeling. Bien qu’il ne soit pas gagné d’avance de capter l’attention du public avec une musique 100% instrumentale, les trois musiciens entretiennent une relation privilégiée avec leurs fans, sourire aux lèvres, en extase. Un très beau concert, à la fois drôle et passionnant.







NOVERIA

Il est à présent temps pour la quatrième formation de la soirée de prendre place. Alors que Darkwater était prévu initialement, les Suédois ne pouvant finalement pas honorer leur concert, ont été remplacés il y a seulement deux mois par Noveria. Les Italiens assurent un set efficace et parfaitement mené, avec un chanteur à la voix haut perchée et une musique reprenant quelque peu les clichés du power metal, genre correspondant davantage à l’ADN des Italiens que le metal purement progressif, ce qui ne les empêche pas d’assurer un spectacle de qualité. Le public, néanmoins, ne semble pas forcément adhérer à leur univers à l'unanimité, et la salle semble moins remplie que lors du concert de Mörglbl. Il faut dire qu’il n’est pas chose aisée de remplacer une tête d’affiche à la dernière minute, et que le style de prédilection de Noveria était peut-être un peu trop éloigné des exigences du public de progueux présent ce soir. Néanmoins, l’ambiance est bonne et la prestation impeccable, et nous avons déjà hâte de revenir le lendemain, car il y a du très lourd au programme !










La première journée est déjà terminée ! On se retrouve à l'occasion d'un prochain article pour le jour 2 !

Merci à Thierry Bouriat de Promo Band pour ses photos. Retrouvez-le aussi sur Facebook !



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/readyforprogfestival/
 
(0) COMMENTAIRE(S)  
 
 
Haut de page
 
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 20579
  • 20580
  • 20581
  • 20582
  • 20583
  • 20584
  • 20585
  • 20586
  • 20587
  • 20588
  • 20589
  • 20590
  • 20591
  • 20592
  • 20593
  • 20594
  • 20595
Haut de page
EN RELATION AVEC READY FOR PROG ? FESTIVAL
DERNIERE ACTUALITE
READY FOR PROG FESTIVAL : NOVERIA REMPLACE DARKWATER
 
AUTRES ARTICLES
SPIRIT BOMB (04 NOVEMBRE 2021)
Spirit Bomb, c'est un uppercut à la fois sonore et visuel, un creuset en fusion à écouter autant qu'à regarder. Et vice et versa.
EXHORTED (15 OCTOBRE 2021)
La scène metal française regorge de jeunes talents dont nous nous faisons l'écho mais pas seulement... Les vieux bâtards d'Exhorted déboulent, prêts à en découdre et donner une leçon de death à la nouvelle génération....
 

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021