ARTISTE:

JOHANNES LULEY

(ETATS UNIS)
TITRE:

TALES FROM SHEEPFATHER'S GROVE

(2013)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Planant
"Johannes Luley a su trouver de bonnes pistes world exploitées avec trop de sagesse"
PETER HACKETT (19.03.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Johannes Luley est le guitariste-chanteur de Moth Vellum, formation américaine qui nous avait régalé en 2007 d'un album (le seul à ce jour) typé néo-prog avec de fortes références aux grands anciens. Malgré ce début prometteur, le groupe n'a pas duré et ce premier opus semble devoir rester sans successeur. L'écoute de ce "Tales From Sheepfather's Grove" débute donc avec quelques espoirs de retrouver l'univers tout juste ébauché de Moth Vellum.

Rapidement se révèle une nouvelle orientation musicale : loin du prog 70's ou du néo où il évoluait en collectif, l'œuvre solo de Johannes Luley est plus intimiste. Les références sont à chercher dans le folk, la world music et les noms qui viennent à l'esprit sont Jon Anderson, Mike Oldfield, Vangelis voire le Vital Duo des frères Payssan. 'Stab The Sea', titre qui ouvre les hostilités (très pacifistes du reste), est l'illustration parfaite de la tendance oldfieldienne de l'album, avec ses percussions quelque peu tribales et des chants qui ne le sont pas moins (tribaux). Sur 'Moments', c'est le coté andersonnien qui prédomine, jusque dans les paroles qui pourront faire penser à 'Ritual' (sur "Tales From Topographic Oceans" de Yes), mais en moins consistant.

Dans ce registre on pourra citer 'Give And Take' teinté d'un zeste d'Enya, 'The Fleeting World' et sa guitare howienne ou 'Atheos Spiritual', sorte de mélange bien sympathique entre Anderson et Oldfield sur un thème répétitif proche du 'Boléro' de Qui-vous-savez. Loin d'être désagréable, cet album est composé de titres aux ambiances world qui ne peuvent que réjouir les oreilles des amateurs du genre. Il n'y a guère que la deuxième piste, 'Guardians Of Time', qui manque de consistance. Cette ballade médiévale acoustique casse le rythme et si l'auteur l'a conçue comme un intermède voulu, l'effet n'est pas celui escompté.

A l'heure du bilan, la note semblera sévère à ceux qui apprécient les musiques apaisantes. A mon goût, la world musique demande un peu plus de punch ou d'emphase. Johannes Luley a su trouver de bonnes pistes malheureusement exploitées avec trop de sagesse.


Plus d'information sur http://www.johannesluley.com



GROUPES PROCHES:
YES, JON ANDERSON, MIKE OLDFIELD


LISTE DES PISTES:
01. Stab The Sea (part 1) - 02:59
02. Stab The Sea (part 2) - 05:01
03. Guardians Of Time - 04:18
04. Moments - 03:19
05. Give And Take (part 1) - 04:04
06. Give And Take (part 2) - 03:01
07. The Fleeting World - 03:44
08. We Are One - 04:24
09. Atheos Spiritualis - 10:03
10. Voya - 03:53

FORMATION:
Johannes Luley: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Percussions
Kristina Sattler: Chant
Robin Hathaway: Chant
Sianna Lyons: Chant
Stephanie Bennett: Harpe
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (2 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Johannes Luley: Tales From Sheepfather's Grove
 
AUTRES CHRONIQUES
COLLAGE: Changes (1995)
ROCK PROGRESSIF -
VICTOR GRIFFIN'S IN-GRAVED: Victor Griffin's In-Graved (2013)
DOOM - L'album est presque un sans-faute qui déroule un menu orgasmique dominé par la guitare du maître, d'une flamboyante noirceur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021