ARTISTE:

LANTLÔS

(ALLEMAGNE)
TITRE:

LANTLÔS

(2008)
LABEL:

ATMF

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Chant screamo, Mélancolique
""
CHILDERIC THOR (07.02.2013)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les étiquettes, c’est pénible. Ça gratte, c’est énervant. On en a tous eu quand on était petit, des étiquettes avec notre nom dessus pour ne pas confondre les habits : black metal, death, doom… Heureusement, parfois certains décident de s’armer d’une bonne paire de ciseaux pour les couper, s’en défaire. Lantlôs, jeune duo allemand qui a lâché son premier rot en 2005, est l’un d’eux ; cet essai séminal et éponyme en témoigne.

Déjà, premier indice qui ne trompe pas : la pochette épurée et stylisée qui figure des silhouettes errantes, perdues au sein d’une urbanité grise, ne permet pas d’en accoler une, d’étiquette justement, au contenu dont elle sert d’écrin. Ça doit être sombre, peut-être même dépressif, mais pour autant de quel genre s’agit –il ? Difficile à dire. Il faut donc écouter l’album pour se faire une idée. Mais l’écoute de celui-ci soulève plus de questions qu’elle ne résout celle qui nous intéresse.

Peinture d’une modernité en pleine décrépitude ("Ruinen"), Lantlôs se déploie sous la forme de cinq longues complaintes qui aiment à fouiller dans les chairs, à brouiller les pistes. De fait, elles en empruntent plusieurs. La musique du groupe prend tout d’abord racine dans un socle black metal évident, les rythmes frénétiques tout comme les riffs dissonants illustrent cet ancrage fiévreux. Mais comme ses géniteurs sont allemands, on y repère aussi des relents plus dark, surtout au niveau du chant, dans la langue nationale qui plus est, lequel s’inscrit dans une tradition écorchée, celle de Bethlehem ou de Deinonychus.

Que ces deux genres noirs copulent ensemble, cela n’a rien de surprenant. Ce qui l’est davantage, c’est l'union timide que black et dark-metal tentent ici avec le post-rock. Les très réussis et très beaux "Kalte Tage" et l’instrumental "Ëin", ouvrent ainsi des portes en dressant un pont aérien entre métal noir décharné et rock atmosphérique ferrugineux à la Isis et Cult Of Luna.

Dommage que tout l’album ne trempe pas sa hampe dans cette source d’inspiration prometteuse de très grandes choses. Bien qu’il n’aille pas encore au bout de son ambition, Lantlôs n’en signe pas moins un premier essai puissant et novateur, œuvre crépusculaire qui, à l’image de son visuel, a quelque chose d’une dérive morbide dans un monde pollué et désenchanté. S’il continue sur sa lancée, s’il pénètre plus profondément encore cette caverne froide et visqueuse, le groupe pourrait rapidement s’imposer. Toutefois, son contemporain Temporary Antennae de Caïna, a davantage réussi cet accouplement, à priori contre nature, entre black metal (un peu) et post rock (surtout).


Plus d'information sur http://www.lantlos.com/



GROUPES PROCHES:
ALCEST


LISTE DES PISTES:
01. Þinaz Andawlitjam - 09:04
02. Mittsommerregen - 08:09
03. Ruinen - 08:34
04. Kalte Tage - 06:38
05. Ëin - 06:59

FORMATION:
Anggrau: Chant / Basse / Claviers
Herbst: Guitares / Basse / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ARKHAN: Primal (2012)
DEATH METAL -
URIAH HEEP: Spellbinder (1996)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LANTLÔS
LANTLÔS_Melting-Sun
Melting Sun (2014)
3/5
3.5/5
PROPHECY PRODUCTIONS / POST METAL
LANTLÔS_Agape
Agape (2011)
3/5
3/5
PROPHECY PRODUCTIONS / BLACK METAL
LANTLÔS_-Neon
.Neon (2010)
4/5
2/5
PROPHECY PRODUCTIONS / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022