ARTISTE:

BORN OF OSIRIS

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE DISCOVERY

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DJENT

TAGS:
Chant screamo, Expérimental, Fusion, Growl, Technique
""
STRUCK (12.12.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si Born Of Osiris a été fondé en 2003, n’essayez pas de trouver un quelconque témoignage du groupe avant 2007. Entre 2003 et 2007, le combo cherche le sarcophage idoine passant de Diminished, Your Heart Engraved et Rosecrance pour enfin, se présenter sous le dénominatif de Born Of Osiris.

Troisième témoignage du groupe, "The Discovery" est la quintessence de la recette made in Born of Osiris à la frontière du deathcore et du djent progressif comme en témoigne le monumental introductif "Follow the Sign", parfaite illustration du titre qui justifie à lui seul l’achat de cet album… Et tel le faucon Horus en chasse, une fois ses serres plantées, Born of Osiris ne lâchera plus sa proie.

Cependant, bien que d’une teneur que l’on peut qualifier de brutale à la faveur des growls caverneux de Ronnie Canizaro et des riffs saccadés particulièrement agressifs, Born of Osiris évite l’écueil de tomber dans la redite de structures certes addictives mais pouvant s’avérer redondantes sur la durée. En effet, "The Discovery" comporte son lot d’ambiances surprises à chaque recoin des quinze titres en présence à la faveur notamment de nappes de claviers atmosphériques enthousiasmantes.

Ces ambiances sont clairement l’atout maître de Born of Osiris au point d’en faire sa marque de fabrique qui le distingue de ses confrères ! Mieux, au fur et à mesure de l’immersion dans cet univers hostile, le deathcore djenty se dote d’influences fusion (comme sur le final de "A Solution" pouvant évoquer le meilleur du néo metal de Linkin Park), shred ("XIV"), électro (l’interlude lounge "The Omniscient") voire hip-hop ("Regenerate")…

Pas forcément le plus connu des précurseurs de la vague djent dans son sens le plus large, Born of Osiris confirme avec "The Discovery" qu’il n’en demeure pas moins l’un des représentants les plus doués et surtout celui à l’identité la plus affirmée !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/bornofosiris



GROUPES PROCHES:
THE FACELESS, VEIL OF MAYA


LISTE DES PISTES:
01. Follow The Signs
02. Singularity
03. Ascension
04. Devastate
05. Recreate
06. Two Worlds Of Design
07. A Solution
08. Shaping The Masterpiece
09. Dissimulation
10. Automatic Motion
11. The Omniscient
12. Last Straw
13. Regenerate
14. Xiv
15. Behold

FORMATION:
Cameron Losch: Batterie
David Darocha: Basse
Jason Richardson: Guitares
Joe Buras: Chant / Claviers
Lee Mckinney: Guitares
Ronnie Canizaro: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ROBERT HANCOCK: You Are Here (2012)
POP -
GLASS HAMMER: Perilous (2012)
ROCK PROGRESSIF - Œuvre monolithique qui, si vous adhérez au style "yessien" de Glass Hammer, risque fort de vous capter du début jusqu'à la fin, pour ne pas dire vous captiver voire vous capturer.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BORN OF OSIRIS
BORN-OF-OSIRIS_Angel-Or-Alien
Angel Or Alien (2021)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / DJENT
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021