ARTISTE:

THE WATCH

(ITALIE)
TITRE:

VACUUM

(2004)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
""Vacuum" nous ramène 30 ans en arrière, à une époque où le Genesis des origines était à son apogée."
PETER HACKETT (20.11.2004)  
5/5
(5) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Vacuum" est le deuxième album de The Watch, le troisième si on compte "Twilight" produit par le combo italien sous son premier nom Nightwatch. La problématique avec les disques de The Watch se résume au dilemme suivant : faut-il sanctionner le manque d'originalité ou se laisser bercer par la qualité des compositions ? 

"Vacuum" s'ouvre sur une courte pièce (1'26) qui retient l'attention de l'auditeur par les accents Gabrielien du chanteur et la sonorité très 70's de la musique. A peine a-t-on le temps de s'interroger sur cette impression de déjà entendu que le deuxième titre vous frappe de plein fouet. Non seulement Peter Gabriel en personne semble avoir été invité à chanter sur ce titre, mais les nappes de claviers doivent tout à Banks et la guitare ressemble à s'y méprendre à celle de Peter Hackett... Et, quand la flûte fait son apparition, le doute n'est plus permis, on croit avoir déniché un titre inédit de Genesis, situé quelque part entre "Selling.." et "The Lamb...".

On peut craindre (ou espérer ?) que ça ne dure pas, mais "Wonderland" enfonce d'avantage le clou en s'achevant sur un solo que Steve Hackett n'aurait pu renier. Les titres se succèdent et on se prend à chercher si c'est l'ambiance de "Trespass" ou celle de "Nursery Cryme" voir de "Wind and Wuthering" qui est la plus évidente, mais quel que soit le résultat, l'impression d'écouter le cinquième album de la tétralogie 70's de Genesis est prégnante. L'album s'achève sur un superbe 'Vacuum' qui vous fera faire un bond de 30 ans dans le passé, à une époque où le Genesis des origines était à son apogée.

Si pour vous "Supper's Ready" ou "Firth of Fifth" doivent rester orphelines, alors vous pouvez diviser la note par 2. Mais si au contraire vous êtes ravis que ces deux merveilles puissent trouver une suite, vous serez sans doute d'accord avec cette note totalement irraisonnée.


Plus d'information sur http://www.thewatch.it/





LISTE DES PISTES:
01. Hills - 1:26
02. Damage Mode - 7:17
03. Wonderland - 7:05
04. Shining Bald Heads - 5:55
05. Out Of The Land - 6:05
06. Goddess - 5:48
07. Deeper Still - 3:24
08. The Vacuum - 10:59

FORMATION:
Ettore Salati: Guitares
Gabriele Manzini: Claviers
Marco Schembri: Basse
Roberto Leoni: Batterie
Simone Rossetti: Chant / Flûte
   
(5) AVIS DES LECTEURS    
LE CRABE
14/03/2011
60
  0 0  
5/5
Avec quelques années de retard, je vais donner mon avis sur ce CD car je viens de me le procurer grâce à MW. Je le mets dans platine et là, le choc : le son 70's, de ma jeunesse, ça faisait bien longtemps... C'est très bien fait, les mélodies n'ont rien à envier à qui vous savez, elles sont accrocheuses dès la première écoute. Simone chante super bien, le batteur est excellent ! En bref tout ce petit monde touche sa bille et me donne beaucoup de plaisir. Je retrouve l'émoi de mes premiers disques de prog. Merci The Watch et longue vie dans le prog des 70's. Un 9 bien mérité !
TARJY
21/08/2007
  0 0  
3/5
Oui, clairement un très bon disque que ce Vacuum. Bon, niveau originalité, on est très proche du zéro pointé... Mais si l'on met de côté l'aspect originalité (en oubliant Genesis par exemple), on découvre des titres vraiment très bons, et qui se laissent écouter avec grand plaisir.

En revanche, il faut plusieurs écoutes pour pouvoir bien le dompter car il ne s'offre pas si facilement à nous. En ce qui me concerne, j'adore particulièrement Shining Bald Heads et je sais même pas pourquoi (ah si, peut être grace à ce refrain génial) mais de toute façon, tous les morceaux valent le détour. Seul Goddess ne me satisfait pas pleinement... Jolie découverte ! 7.5/10

ABADDON
21/08/2007
  0 0  
3/5
The Watch, ce serait du Genesis avec la voix et la flûte de Gabriel, la guitare de Hackett et le son Rutherford, mais sans Tony Banks et avec un batteur différent. Pas mal, mais il manque quand même Banks et ses géniaux développements mélodiques !
Voir les 5 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (5 avis)
STAFF:
3.7/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
THE WATCH: Nouvel album en septembre
 
AUTRES CHRONIQUES
SPLINTER: The Devil's Jigsaw (2004)
ROCK PROGRESSIF -
TAK MATSUMOTO GROUP: Tak Matsumoto Group (2004)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE WATCH
THE-WATCH_Seven
Seven (2017)
3/5
3.5/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-WATCH_Tracks-From-The-Alps
Tracks From The Alps (2014)
3/5
3.7/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
THE-WATCH_Timeless
Timeless (2011)
4/5
3.4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-WATCH_Planet-Earth
Planet Earth? (2010)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
THE-WATCH_Primitive
Primitive (2007)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022