ARTISTE:

UNITOPIA

(AUSTRALIE)
TITRE:

COVERED MIRROR VOL.1 - SMOOTH AS SILK

(2012)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Reprises, Symphonique
"Un cover par Unitopia : "Smooth as Silk" , sans atteindre la qualité des productions originales du groupe, parvient le plus souvent à concilier l’originalité de l’interprétation et le plaisir de réécouter des titres anciens."
ABADDON (26.11.2012)  
3/5
(3) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ah, l’album de reprises ! Chaque parution d'un cover donne lieu au même commentaire à peu près inévitable : 'à quoi bon ces resucées qui ne donnent qu’une envie, se replonger dans les originaux ?' Oui, mais quand c’est un combo aussi doué qu’Unitopia qui s’y colle, invoquant des groupes au passé prestigieux, comment ne pas être intrigué ? Voici donc “Covered Mirror Vol.1 - Smooth As Silk”, présentant pendant 75 minutes un programme plus qu’alléchant, jugez plutôt : Alan Parson’s Project, Yes, Genesis, The Flower Kings, Marillion ou Supertramp pour le progressif prestigieux, mais aussi Led Zeppelin, Tod Rundgren, les Korgis ou des groupes moins connus comme Klaatu (rock canadien) ou Icehouse (Australie). Certes, les titres ne sont pas nouveaux (parution initiale entre 1973 et 2006), mais l’affiche est prometteuse.

Le challenge, dans un bon album de covers, n’est pas de reproduire au plus près les versions d’origine, ce qui n’offrirait aucun intérêt par rapport à une simple compilation, mais bien de se réapproprier les titres en imprimant sa griffe. Aucune déception de ce côté ! Nous savions les Australiens excellents musiciens, ils le prouvent de façon éclatante en apposant leur marque : les percussions inventives (‘Rain Song’, très réussi), les claviers transcendants (Sean Timms est bien, comme l’a dit son copain Mark Trueack, un magicien des claviers), les instruments à vent aériens au possible (Daniel Burgess arrive même à éclipser John Helliwell sur ‘Even In The Quietest Moments), et surtout la magnifique prestation de Mark Trueack au chant, avec un feeling remarquable et une précision époustouflante. Ecoutez notamment le contrôle de son grain de voix sur ‘Carpet Crawlers’, c’est du grand art ! La réinterprétation de ce morceau de Genesis est d’ailleurs un moment fort du disque, en montrant comment il est possible de faire une version remarquable en se passant des magnifiques arpèges de Tony Banks.

Malgré cela, tout n’est pas parfait dans ce premier album de reprises d’Unitopia. Si le ton général est calme - le sous-titre ‘Smooth As Silk’ est d’ailleurs clair à ce sujet - certaines interprétations sont plutôt lénifiantes telles ‘Easter ou certains passages du medley de Yes par exemple. Par ailleurs nos amis australiens s’essaient à un exercice périlleux : le medley. Ce collage, qui fonctionne très bien en live, peut être diversement apprécié dans le cadre d’un album studio, le choix des morceaux et le côté artificiel de la juxtaposition pourront en irriter plus d’un. Le Smooth As SilkYes Medley’ paraît assez démonstratif en ce sens.

Ces défauts ne gênent en rien dans l’écoute de ce "Smooth As Silk" qui coule tout seul comme un produit fort gouleyant et qui parvient le plus souvent à concilier l’originalité de l’interprétation et le plaisir de réécouter des titres anciens. Nous ne sommes tout de même pas au niveau des exceptionnelles réussites des albums composés précédemment par Unitopia.


Plus d'information sur http://www.unitopiamusic.com/



GROUPES PROCHES:
SAGA, GENESIS, ARENA, ALAN PARSONS, FINN ARILD, TOTO


LISTE DES PISTES:
01. Signs Of Life (prelude)
02. Calling Occupants [klaatu]
03. Easter [marillion]
04. Man Of Colours [icehouse]
05. Genesis Medley [genesis]
06. Rain Song [led Zeppelin]
07. Even In The Quietest Moments [supertramp]
08. Can We Still Be Friends [todd Rundgren]
09. Speaking The Truth
10. Everybody’s Gotta Learn Sometime [korgis]
11. Yes Medley [yes]
12. To One In Paradise [alan Parsons]

FORMATION:
Craig Kelly: Basse
Daniel Burgess: Sax, clarinette, flûte, piccolo, didgeridoo
David Hopgood: Batterie
Mark Trueack: Chant
Matt Williams: Chant / Guitares
Sean Timms: Chant / Claviers / Mandoline, Guitare acoustique
Tim Irrgang: Percussions, Vibraphone
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
ALADDIN_SANE
05/04/2013
  0 0  
3/5
Un choix de reprises plutôt intéressant, surtout en ce qui concerne les 2 medleys (Yes et Genesis) et la reprise de Marillion que je trouve tout à fait convaincante. Certes, le tout n'est pas trés nerveux mais ça n'est pas apparemment le but recherché. Je suis impatient de découvrir le volume 2 en tout cas.
TONYB
26/11/2012
  0 0  
2/5
Quelle déception que cet album !
Abaddon a utilisé le vocable de lénifiant : voilà bien ce qui caractérise l'écoute de ces reprises.
De plus, s'attaquer à des titres aussi prestigieux rend très difficile une réinterprétation différente de l'originale, cette dernière étant tellement pregnante dans les esprits, qu'il est difficile d'en accepter des variations trop importantes.
A ce titre, le groupe se plante littéralement notamment avec Easter, dont l'émotion contenue dans la version initiale disparait ici totalement.

Bref, messieurs les Aussies, revenez nous rapidement avec de vraies compositions bien à vous ; vous y êtes tellement plus à l'aise !

PETER HACKETT
26/11/2012
  0 0  
2/5
Sur le fond, je suis d'accord avec cette bonne chronique ... Cet album est "doux comme la soie", mais la soie ça glisse. J'ai beau être un fan d'Unitopia et reconnaître la maestria de ses musiciens, j'ai beau avoir été scotché par la performance vocale sur le passage "Carpet Crawlers", tout cela ne suffit pas à me tenir complètement conquis sur la longueur. J'aurais aimé un peu plus d'envolées surtout sur le medley de Yes. "Smooth As Velvet" m'aurait d'avantage plu.
Messieurs d'Unitopia, puisqu'on peut s'attendre à un "Covered Mirror Vol. 2", faites le moi un peu plus punchy, SVP !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2.7/5 (3 avis)
STAFF:
2.6/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
UNITOPIA se sépare
DERNIERE INTERVIEW
UNITOPIA (AVRIL 2010)
Quelques jours avant la sortie du 3ème album d'UNITOPIA, Mark Trueack a répondu aux questions de nos chroniqueurs.
 
AUTRES CHRONIQUES
FLYLEAF: New Horizons (2012)
ROCK INDÉ - Vous allez passer du temps à vous égosiller en reprenant les refrains entêtants qui constellent ce "New Horizons"
BLIND GUARDIAN: Tales From The Twilight World (1990)
METAL MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UNITOPIA
UNITOPIA_One-Night-in-Europe
One Night in Europe (2011)
5/5
4.8/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
UNITOPIA_Artificial
Artificial (2010)
5/5
4.1/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
UNITOPIA_The-Garden
The Garden (2008)
5/5
4.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
UNITOPIA_More-Than-A-Dream
More Than A Dream (2005)
4/5
4.2/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021