ARTISTE:

ETERNAL WANDERERS

(RUSSIE)
TITRE:

SO FAR AND SO NEAR

(2011)
LABEL:

MALS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant féminin, Symphonique
"L'ensemble est tout bonnement bluffant et régalera nombre d'amateurs de rock progressif, dans l'acception la plus large du terme."
TONYB (27.09.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Quel dommage que le label russe Mals soit aussi mal distribué dans notre pays ! Chaque fois qu'une nouvelle pépite issue de ces contrées déboule dans nos oreilles, on se prend à penser que l'on a dû en rater quelques unes au passage. C'est encore le cas avec Eternal Wanderers, groupe moscovite formé autour des deux sœurs Elena et Tatyana Kanevskaya, et dont le deuxième album, So Far and So Near nous arrive enfin, plus d'un an après sa sortie officielle.

Nourrie d'influences très éclectiques, la musique d'Eternal Wanderers va promener l'auditeur dans quasiment tous les styles affiliés au rock progressif, dans un foisonnement de thèmes et accompagnements parsemant chaque plage de leur deuxième publication. Débutant en général ses titres par du prog symphonique certes classique mais diablement bien carrossé, évoquant tour à tour Camel (As You Wish, I Care Not) ou encore Mike Oldfield, voire Ephemeral Sun pour les passages plus pêchus, le groupe fait ensuite évoluer son propos aussi bien vers du jazz prog façon ELP, pouvant même prendre des accents Rio, que du métal certes gentillet mais toujours bienvenu, ou encore quelques passages fusionnels à la King Crimson. Energy of Light est à ce titre un véritable condensé du savoir faire du groupe, dans lequel la dextérité des deux sœurs tant à la guitare pour Tatyana qu'aux claviers pour Elena est tout simplement bluffante.

Après ces digressions réjouissantes, le retour au symphonisme se fait avec grande classe, rapprochant notamment les russes de leurs voisins polonais de Quidam, notamment lorsque la flûte se met en route. Sur le plan vocal, la voix d'Elena Kanevskaya colle parfaitement à cette musique multicolore, et lorsque tout le groupe (ou presque) s'y met, résonnent alors des chœurs "yessiens" en diable.

Malgré deux ou trois passages un peu plus faibles et l'usage de quelques sonorités kitsch de claviers, l'ensemble est tout bonnement bluffant et régalera nombre d'amateurs de rock progressif, dans l'acception la plus large du terme. Seule une production plutôt quelconque et manquant de relief viendra parfois limiter les émotions ressenties à l'écoute de ces 8 plages, mais sans en gâcher le plaisir. Un groupe à découvrir de toute urgence.


Plus d'information sur http://www.eternalwanderers.ru



GROUPES PROCHES:
CAMEL, MIKE OLDFIELD, EPHEMERAL SUN, QUIDAM, ELP


LISTE DES PISTES:
01. And The World Will Be (9:18)
02. So Far And So Near (10:01)
03. Mounds (7:08)
04. Energy Of Light (8:35)
05. As You Wish, I Care Not (9:04)
06. A New Day Will Come (5:21)
07. Thread Of Love (8:37)
08. And I Will Follow (6:05)

FORMATION:
Dmitry Drogunov : Flûte
Dmitry Shishkin : Violon
Dmitry Shtatnov: Basse / Theremin
Elena Kanevskaya: Chant / Claviers
Sergey Nikonorov : Batterie
Sergey Rogulya : Batterie / Percussions
Tatyana Kanevskaya : Guitares / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.5/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
TARJA: Act 1 (2012)
METAL MELODIQUE -
URIAH HEEP: High And Mighty (1976)
HARD ROCK MELODIQUE - High And Mighty propose un menu inégal, oscillant entre l'honorable et le quelconque.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ETERNAL WANDERERS
ETERNAL-WANDERERS_The-Mystery-of-the-cosmic-sorrow
The Mystery Of The Cosmic Sorrow (2016)
4/5
4/5
MALS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022