ARTISTE:

MOONGARDEN

(ITALIE)
TITRE:

THE GATES OF OMEGA

(2001)
LABEL:

MELLOW

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
PETER HACKETT (01.10.2004)  
4/5
(3) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En 2001 Moongarden cherche son identité musicale et "The Gates of Omega" est le premier album d'une orientation nouvelle du groupe italien vers ce qu'ils définissent eux-même comme de la pop progressive sombre. Je ne ménage pas le suspens et avoue tout de suite avoir succombé à l'écoute de ce double opus. Deux fois quatre titres pour une heure et quarante minutes d'une musique toujours belle et parfois très recherchée.

Les deux premiers morceaux ne sont pas très longs en regard du reste de l'album et nous entraînent dans une ambiance assez classique de rock progressif, tout en guitare pour le premier et grand piano pour le deuxième avec un final d'une beauté à couper le souffle.

La troisième plage est la pièce maîtresse du premier CD : une longue composition de 27 minutes où la voix de Luca Palleschi va chercher des accents Hogarthiens. La musique est plutôt sombre et nécessite une écoute attentive (au casque de préférence) pour en cueillir toute la subtile magnificence. Tout est dans l'atmosphère planante avec un volume sonore qui décroît pour arriver à la mi-temps à n'être plus que silence troublé par quelques pépiements d'oiseaux ou des bruits de pas dans la neige. Le final est là encore magnifique avec des claviers entre le Floyd de "Wish you were here" et le Genesis de "A trick of the tail".

Le deuxième CD est plus équilibré dans la longueur des titres mais est tout aussi surprenant que le premier par la diversité des ambiances et des sonorités qu'on y rencontre. Tout y passe : flûte, guitare acoustique, rythmique entêtante, mellotron, guitare floydienne, breaks déroutants, piano, etc... et toujours cette voix, un rien rocailleuse, terriblement prenante. Quand on écoute "Stars and tears", le deuxième plus long morceaux de l'album, on se laisse bercer par ces mondes musicaux et, à la fin du titre on constate avec effarement qu'on a cessé toute activité depuis plus de 17 minutes.

Le seul vrai reproche que je puisse faire à ce "The Gates of Omega", c'est sa durée qui peut sembler excessive ; on a rarement 100 minutes consécutives à consacrer à l'écoute d'un disque.

Si vous appréciez un rock progressif à forte charge émotionnelle, entre ombre et lumière, entre le néo trop prévisible du sud et l'ambiant trop glacial du nord, Moongarden devrait vous satisfaire.


Plus d'information sur http://www.moongardenband.com/





LISTE DES PISTES:
01. Forever Chained - 7:56
02. 5 Years - 6:27
03. The Gates Of Omega - 27:03
04. Moonsong - 4:04
05. Home Sweet Home - 16:20
06. Castles Of Sand - 11:44
07. Stars And Tears - 17:10
08. Moonsong - The Conclusion - 9:50

FORMATION:
Cristiano Roversi: Basse
David Cremoni: Guitares
Luca Dell'anna: Claviers
Luca Palleschi: Chant
Max Sorrentini: Batterie
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
JOKER
21/08/2007
90
  0 0  
5/5
Un des meilleurs albums que j'aie jamais entendu !
La musique est extrêmement belle avec de grands soli de claviers et de guitares, le tout baignant la plupart du temps dans des ambiances feutrées et de grandes atmosphères.
Seul le long "The Gates of Omega" au début superbe et au grand final souffre de quelques longueurs car il s'y passe tout de même peu de chose pendant 10 minutes.

Cet album recèle des morceaux d'une beauté rare et la voix de Luca Palleschi est magnifique. Je me réjoui qu'il nous offre 100 minutes de musique. A posséder absolument !!!

TARJY
21/08/2007
  0 0  
4/5
Un très bon album qui souffre malheureusement de certaines longueurs (The Gates Of Omega notamment). Quel dommage ! De plus, 100 minutes à écouter d'une seule traite, ce n'est pas un exercice facile... Enfin, toujours est-il que Luca Palleschi a vraiment une voix que j'adore, les compositions sont très bonnes, les parties instrumentales magnifiques mais le tout demeurant un léger ton en deça de Round Midnight... A posséder quand même !
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
3/5
Encore un groupe que je découvre dans le désordre !!!
Ayant été impressionné par "Round Midnight", leur cd suivant, j'ai poussé ma saine curiosité jusqu'à découvrir "Les portes d'Omega" ... pas déçu !!!
Dans un genre assez différent, plus Genesis zen, les mélodies attractives, reposantes, au chant délicieux, sont entrecoupées de passages instrumentaux somptueux, aussi bien au clavier qu'à la guitare ... Pas de longueur en ce qui me concerne malgré les 100 minutes réparties sur 2 Cd ... Que de la bonne musique !!!

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MOONGARDEN dévoile les premiers détails du nouvel album
 
AUTRES CHRONIQUES
DEADSOUL TRIBE: The January Tree (2004)
ROCK PROGRESSIF -
CROSS: Playgrounds (2004)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOONGARDEN
MOONGARDEN_Align-Myself-To-The-Universe
Align Myself To The Universe (2019)
4/5
2.5/5
AMS/BTF / ROCK PROGRESSIF
MOONGARDEN_A-Vulgar-Display-Of-Prog
A Vulgar Display Of Prog (2009)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
MOONGARDEN_Songs-From-The-Lighthouse
Songs From The Lighthouse (2008)
4/5
3.5/5
PROGROCK / ROCK PROGRESSIF
MOONGARDEN_Round-Midnight
Round Midnight (2004)
5/5
4.8/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021