.
.
GROUPE/AUTEUR:

UFO

(ROYAUME UNI)

TITRE:
HIGH STAKES & DANGEROUS MEN (1992)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HARD ROCK

""
METALNATURE - 06.09.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
A la fin des années 80, après avoir tenté d’accrocher, avec talent mais sans beaucoup de succès, la vague de hard rock permanenté des Ratt, Poison et autres Mötley Crüe, Mogg, seul rescapé originel de UFO dissout le groupe. Quelques années plus tard, le même Mogg tente de faire redécoller le vaisseau non identifié avec son compère de toujours, Pete Way, parti près de 10 ans plus tôt. Ce sont le guitariste Laurence Archer (Stampede, Grand Slam) et le batteur Clive Edwards, connu pour avoir notamment participé au EarthQuake de Uli Jon Roth, et tous deux passés par le Wild Horses de Jimmy Bain (Rainbow) et de Brian Robertson (Thin Lizzy), qui complèteront le line-up. Rapidement, sort sur un petit label ce "High Stakes & Dangerous Men". Les années 80 auront vu faire la part très belle aux claviers de Paul Raymond et ensuite de Neil Carter. C’est donc un virage sérieux que prend ici UFO, car aucun claviériste n’apparaît dans le groupe et Don Airey n’est que discrètement crédité dans les remerciements. En effet, seules quelques notes de piano (comme sur "Love Deadly Love"), ou quelques lignes d’orgue ("Primed For Time") se font discrètement remarquer. L’album "Misdemeanor" est décidément bien loin.

L’entrée en matière est assez "brut de décoffrage" avec deux titres puissants plutôt mid-tempo, dont le second "Primed For Time" permet à Laurence Archer de déployer ses talents de guitariste. C’est pas mal, mais pour qui se souvient des titres d’introduction comme "Let It Roll", "Natural Thing", "Too Hot Too Handle" ou encore "Only You Can Rock Me", c’est un peu juste ! Par contre, les capacités du tandem Way-Mogg (en collaboration avec Archer) à pondre des mélodies aussi prenantes que par le passé ne seront pas remises en cause, comme le prouvent "She’s The One" ou "One Of Those Nights", tout deux accrocheurs et délivrant une puissance mélodique justement contenue.

Avec cet album, petite nouveauté chez UFO, l’introduction de chœurs féminins ! Avouons qu’ils pourraient faire fuir les moins métalleux d’entre nous, mais il faut pourtant s‘incliner car ils font mouche sur l’excellent "Don’t Want To Loose You" au groove irrésistible. Ces interventions sont peut-être moins judicieuses, sur "Let The Good Time Roll" ou encore sur "Burnin’ Fire", mais ces deux titres peu originaux sont également un bon cran en dessous du reste. Par contre, ils sont carrément inutiles et envahissants sur "Revolution" qui y perd un peu de sa tension.

Le reste des titres égrenés est plutôt sympathique et varie agréablement les ambiances en retrouvant parfois les parfums du passé comme "Love Deadly Love" qui fait inévitablement pensé à "Natural Thing" paru en 1976. Citons encore "Running Up The Highway" aux tonalités sudistes, ou enfin le faussement lourdingue mais très efficace "Back Door Man". Hélas, toute cette variété n’évite pas les irrégularités dans les compositions, et la production étant également un peu trop minimaliste (même si elle rend plutôt bien le groove qui se dégage de cet album), fait que nous ne tenons pas là un grand album de UFO.

Cet album de retrouvailles est donc bourré de qualités, mais pour les fans de la première heure, et même si Archer ne démérite pas, il lui manquera quand même la personnalité d’un Schencker, voire le toucher d’un Chapman pour les satisfaire. Les accents un peu bluesy ne seront sans doute pas du goût de tous (ceux qui ont apprécié les deux derniers albums de UFO devraient d’ailleurs y jeter une oreille) mais peu importe, l’important fût que cet album permit au groupe de refaire surface ! D'ailleurs, l’intérêt porté par à cette galette par le public conduira un an plus tard à la reformation du line–up classique et à la sortie en 1995 de l’excellent "Walk On Water".

Plus d'information sur http://www.ufo-music.info/



GROUPES PROCHES:
THE ROLLING STONES, PRIVATE ANGEL, SORA, GARY JOHN BARDEN, BLUE OYSTER CULT, STEVE HARRIS, URIAH HEEP, COVERED CALL, LOST WEEKEND, FASTWAY

LISTE DES PISTES:
01. Borderline - 5:17
02. Primed For Time - 3:22
03. She's The One - 3:44
04. Ain't Life Sweet (mogg, Way, Archer, Clive Edwards) - 3:42
05. Don't Want To Lose You - 5:37
06. Burnin' Fire - 4:02
07. Running Up The Highway - 4:39
08. Back Door Man - 5:06
09. One Of Those Nights - 4:11
10. Revolution - 4:06
11. Love Deadly Love - 4:53
12. Let The Good Times Roll - 4:12


FORMATION:
Clive Edwards: Batterie
Laurence Archer: Guitares
Pete Way: Basse
Phil Mogg: Chant


TAGS:
Chant éraillé, Ballades, Bluesy, Groovy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UFO
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Pete Way (UFO, WAYSTED)
Toutes les actualités sur UFO
DERNIER ARTICLE
Raismes Fest 2017 - 2ème Journée - 10 Septembre 2017
Pour sa deuxième journée le Raismes Fest propose une affiche tout aussi alléchante que la veille avec en point d'orgue la venue de vénérables représentants hard et heavy. Tous les articles sur UFO
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PROCOL HARUM: Home (1970)
ROCK "Home" est quelque peu desservi par l'hésitation stylistique que le groupe semble avoir éprouvé entre titres pop ou plus progressifs.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
WODENSTHRONE: Loss (2009)
BLACK METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UFO
UFO_The-Salentino-Cuts
The Salentino Cuts (2017)
3/5
-/5
GLASS ONYON / HARD ROCK
UFO_A-Conspiracy-Of-Stars
A Conspiracy Of Stars (2015)
4/5
2/5
STEAMHAMMER / A.O.R.
UFO_Seven-Deadly
Seven Deadly (2012)
3/5
3.5/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
UFO_The-Visitor
The Visitor (2009)
4/5
3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
UFO_The-Monkey-Puzzle
The Monkey Puzzle (2006)
4/5
3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020