ARTISTE:

MY DYING BRIDE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

TRINITY

(1995)
LABEL:

PEACEVILLE RECORDS

GENRE:

DOOM

TAGS:
Chant éraillé, Compilation, Compilation, Growl, Mélancolique
""
NOISE (03.09.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Trinity" n'est pas un album de My Dying Bride mais une compilation de titres sortis en Ep de la part de la légende du doom death britannique. A la base, ces mini-albums devenus très rares avaient été regroupés dans un coffret, mais celui-ci est devenu rare à son tour. Ainsi, pour éviter de faire dépenser des fortunes à ses fans, My Dying Bride a eu l'excellente idée de proposer "Trinity" en Septembre 1995, qui retrace sur 11 titres cette riche période de production du groupe anglais. Bien plus qu'une simple compilation, "Trinity" est un peu le chainon manquant aux deux premiers albums du groupe qui permet de comprendre le cheminement musical du groupe et son évolution. On retrouve ainsi les titres de "Symphonaire Infernus" et "Spera Empyrium" sortis en Mars 1992, de "The Thrash Of Naked Limbs" sorti en Février 1993, et deux de "I Am The Bloody Earth" sorti en Janvier 1994. S'y ajoute la chanson "The Sexuality Of Bereavement" sortie en single courant 1994 et qui aurait dû apparaitre sur "Turn Loose The Swans".

Les titres de 1992 permettent de découvrir un groupe qui se cherche encore. La chanson éponyme est déjà un bon titre avec vocaux caverneux, mais avec cette ambiance particulière, grâce aux violons, à la fois funeste et envoutante. Bien sur, cela manque encore d'expérience et de finesse, par quelques longueurs notamment, et transpire de naïveté, mais les bases sont déjà bien là. Par contre, "God Is Alone" est un pur morceau de death métal. Cela s'écoute mais, dans ce genre, My Dying Bride ne sortait pas du lot et a bien fait de faire évoluer sa musique. Enfin, "De Sade Soliloquay" est dans la lignée des titres du 1er album, dans cette mouvance doom death avec cette ambiance lugubre mais à laquelle il manque le petit truc, la face gothique en particulier, qui fait la force des chansons de ce 1er album.

Avec le deuxième mini-album, sorti quelques mois après le premier opus, on tient le chainon manquant entre les deux productions de My Dying Bride, entre death, doom et gothique. L'évolution est très nette et les progrès du groupe aussi. Aaron garde sa voix hurlée sur un "The Thrash Of Naked Limbs", doom et mélancolique de grande qualité et magnifié par le violon de Martin Powell, discret mais important pour la mise en atmosphère. "Le Cerf Malade" est un titre très lent, presque silencieux avec juste une sombre mélodie et très peu de paroles. Tout en ambiances, ce morceau aurait mérité sa place sur l'album tant il est lugubre et glacial. Enfin, "Gather Me Up Forever" est classique du style du groupe, à cheval entre les époques avec chant death et ambiance lente et plombée. Pour le troisième disque, "I Am The Bloody Earth" mérite le détour. Sorti début 1994, il montre bien la voie que va emprunter My Dying Bride avec son 3ème album, mettant le violon à l'honneur, mélangeant chant hurlé et quelques voix claires en prenant le temps d'installer une atmosphère. Enfin, "The Sexuality Of Bereavement" se place comme le meilleur titre du disque. Aaron trouve son chant plaintif sur une ambiance d'une rare noirceur, parfait compromis entre doom et death.

Cette compilation est donc un petit trésor pour les fans de My Dying Bride. "Trinity" explore les facettes du début de la carrière du groupe et permet de redécouvrir quelques excellents morceaux qu'il aurait été dommage de laisser oublier. Il montre aussi qu'en matière de musique sombre et funeste, le groupe avait clairement quelques longueurs d'avance dès le début de sa carrière.


Plus d'information sur http://www.mydyingbride.net/





LISTE DES PISTES:
01. Symphonaire Infernus Et Spera Empyrium (11:38)
02. God Is Alone (04:50)
03. De Sade Soliloquay (03:42)
04. The Thrash Of Naked Limbs (06:11)
05. Le Cerf Malade (06:28)
06. Gather Me Up Forever (05:18)
07. I Am The Bloody Earth (06:36)
08. The Sexuality of Bereavement (08:04)
09. The Crown Of Sympathy (Remix) (11:10)

FORMATION:
Aaron Stainthorpe: Chant
Adrian Jackson: Basse
Andrew Craighan: Guitares
Calvin Robertshaw: Guitares
Martin Powell: Claviers / Violon
Rick Miah: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MY DYING BRIDE dévoile son Cabaret Macabre
DERNIERE INTERVIEW
MY DYING BRIDE (16 AOÛT 2012)
"C’est remarquable… des gens nous écrivent pour nous dire que nous avons changé leur vie d’une façon positive même si notre musique peut laisser un sentiment négatif"
 
AUTRES CHRONIQUES
ROBERT WYATT: Shleep (1997)
ROCK - Si certains titres sont dispensables, il reste suffisamment de moments de grande qualité pour faire de cet album un compagnon agréable, dès lors qu'on apprécie les musiques un tant soit peu originales et non conventionnelles.
UFO: Sharks (2002)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MY DYING BRIDE
MY-DYING-BRIDE_Macabre-Cabaret
Macabre Cabaret (2020)
3/5
2/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
MY-DYING-BRIDE_Ghost-Of-Orion
Ghost Of Orion (2020)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
MY-DYING-BRIDE_A-Map-Of-All-Our-Failures
A Map Of All Our Failures (2012)
4/5
4.5/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
MY-DYING-BRIDE_For-Lies-I-Sire
For Lies I Sire (2009)
3/5
4/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
MY-DYING-BRIDE_A-Line-Of-Deathless-Kings
A Line Of Deathless Kings (2006)
1/5
4/5
PEACEVILLE RECORDS / DOOM
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023