.
.
GROUPE/AUTEUR:

UFO

(ROYAUME UNI)

TITRE:
AIN'T MISBEHAVIN' (1988)
LABEL:
FM
GENRE:
HARD ROCK

""
NOISE - 05.09.2012 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
1/5
En cette fin des années 80, UFO tient plus du dinosaure en sursis que du groupe au top de sa forme. Les dernières années ont été difficiles depuis la séparation après l'album "Making Contact" et Phil Mogg reste le dernier membre historique à maintenir la formation en vie. "Ain't Misbehavin'" sort en 1988, malgré un enregistrement courant 1986, et fait suite à un "Misdemeanor" qui voyait UFO flirter avec le Hard FM.

Ce mini album, 7 titres pour 27 minutes, reste dans cette tendance musicale en musclant juste un peu le propos. Mais même si on a de la sympathie pour Mogg et sa volonté farouche de continuer l'aventure UFO, force est de constater que le bilan est assez famélique tant l'inspiration semble absente dans ce qui ressemble à des faces B rassemblées pour constituer un album. De plus, ce style américanisé colle assez mal au groupe britannique, et même si Mogg chante toujours aussi bien, on peine à reconnaitre UFO. A la guitare, Tommy McClendon se défend mais il est loin d'atteindre le niveau de virtuosité et d'élégance de ses prédécesseurs. Il colle juste assez bien au Hard, entre Kiss et Bon Jovi, ici proposé.

Au final, il ne reste pas grand-chose à retenir. La première chanson, "Between A Rock And A Hard Place", sauve le disque du naufrage avec un refrain efficace, un ton Hard-Rock classique sans les relents FM, et de bonnes parties de guitare, avec notamment un bon solo dans l'esprit du UFO de la grande époque. Par contre, une fois passé ce qui semble finalement être un petit miracle, c'est la catastrophe quasi intégrale. Entre "Hunger In The Night", "Easy Money", "Rock Boyz, Rock" et "At War With The World", il n'y a pas grand-chose à sauver. UFO singe les formations à la mode de l'époque et se ramasse dans les grandes largeurs avec des chansons sans âmes et passe-partout, indignes du groupe et qui ne seraient même pas dignes de figurer sur un album d'une grande formation du genre. Seule la ballade, "Another Saturday Night", sauve un peu les meubles. Mogg y est à l'aise et, même si cela reste fort classique pour une ballade, le titre a un bon feeling, à la guitare en particulier, qui le rend assez sympathique.

La carrière d'UFO est suffisamment longue pour lui autoriser un ou deux faux pas et "Ain't Misbehavin'" en constitue un très gros. En se rattachant aux modes du temps, Mogg et sa bande perdent leur âme et nous font craindre une fin précipitée. En attendant, on peut facilement faire sans ce disque. UFO a fait bien mieux et seuls les collectionneurs et fans acharnés trouveront une bride d'intérêt à ce qui reste un ovni dans la discographie du groupe.

Plus d'information sur http://www.ufo-music.info/



GROUPES PROCHES:
GARY JOHN BARDEN, URIAH HEEP, COVERED CALL, CELTIC PRIDE, THE ROLLING STONES, FASTWAY, PRIVATE ANGEL, LOST WEEKEND, STATE TROOPER, THIN LIZZY

LISTE DES PISTES:
01. Between A Rock and A Hard Place (03:37)
02. Another Saturday Night (04:39)
03. At War With The World (03:03)
04. Hunger In The Night (04:10)
05. Easy Money (03:37)
06. Rock Boyz, Rock (03:19)
07. Lonely Cities (Of The Heart) (04:16)


FORMATION:
Jim Simpson: Batterie
Paul Gray: Basse
Phil Mogg: Chant
Tommy McClendon : Guitares


TAGS:
Chant aigu, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UFO
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Pete Way (UFO, WAYSTED)
Toutes les actualités sur UFO
DERNIER ARTICLE
Raismes Fest 2017 - 2ème Journée - 10 Septembre 2017
Pour sa deuxième journée le Raismes Fest propose une affiche tout aussi alléchante que la veille avec en point d'orgue la venue de vénérables représentants hard et heavy. Tous les articles sur UFO
NOTES
2.5/5 (2 avis) 1.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
INXS: Shabooh Shoobah (1982)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NAZARETH: Close Enough For Rock 'N Roll (1976)
HARD ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UFO
UFO_The-Salentino-Cuts
The Salentino Cuts (2017)
3/5
-/5
GLASS ONYON / HARD ROCK
UFO_A-Conspiracy-Of-Stars
A Conspiracy Of Stars (2015)
4/5
2/5
STEAMHAMMER / A.O.R.
UFO_Seven-Deadly
Seven Deadly (2012)
3/5
3.5/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
UFO_The-Visitor
The Visitor (2009)
4/5
3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
UFO_The-Monkey-Puzzle
The Monkey Puzzle (2006)
4/5
3/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020