ARTISTE:

DANAVA

(ETATS UNIS)
TITRE:

HEMISPHERE OF SHADOWS

(2011)
LABEL:

KEMADO

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Old School
""
CHILDERIC THOR (11.08.2012)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

8 titres, 38 minutes, une édition vinyle et quatre chevelus habillés de vieilles fringues dégotées dans la fripperie du coin : pas de doute, voilà bien encore des mecs qui sont tombés dedans lorsqu'ils étaient petits. Dans quoi au fait ? Dans le chaudron des années 70, pardi !

Du son vintage de chez vintage en passant par ce Hard Rock tout simple (ce qui ne signifie pas qu'il soit simpliste), on a l'impression d'avoir trouvé en Hemisphere Of Shadows, une quelconque relique oubliée, un vestige que l'analyse au carbone 14 ne peut dater que d'une bonne trentaine d'années. Or, il n'en est rien bien entendu puisque Danava est apparu il y a moins de dix ans et que ses quatre membres devaient encore batifoler dans les bacs à sable lorsque Ritchie Blackmore accouchait du riff de "Smoke On The Water" ! Le décor est donc planté.

Si vous êtes un amoureux nostalgique de cette patine seventies, les Américains ne vous sont certainement pas inconnus. UnonoU avait déjà dû vous accrocher avec son Stoner mâtiné de proto Rock progressif. Par rapport à son aîné, Hemisphere Of Shadows a plus ou moins remisé au placard cette dernière influence, encore que l'orgue baroque et flamboyant qui surgit au milieu de "I Am The Skull" participe à cette inspiration progressive, au profit d'une musique plus immédiate, accrocheuse. Tout simplement plus groovy en fait, à mi chemin entre le Deep Purple Mark II ("Shoot Straight With A Crooked Gun" que zèbre un solo digne de l'Homme en noir, façon "Highway Star") et Black Sabbath période Osbourne ("Riding Hood" ou "The Illusion Crawls", notamment pour le chant de canard enrhumé de Gregory Meleney). Ne dépassant guère les cinq minutes au compteur, tous les titres sont des merveilles d'écriture et de rythmique, chacun pourvu d'une mélodie qui s'accroche à la mémoire, de lignes de guitare nerveuses et d'effluves de synthétiseur parcimonieuses mais pleines de feeling.

Si tous les musiciens ont leur rôle à jouer, il convient de souligner la part importante dans la réussite de cette troisème galette qui revient à Meleney, homme orchestre à la fois chanteur, guitariste et responsable des arrangements. L'épilogue instrumentale ("Dying Into Light"), dont les notes électroniques peignent une ambiance empreinte de tristesse digne des bandes originales de film italiennes des années 70 (Morricone...) ou le solo jubilatoire dont il se fend sur le morceau éponyme, témoignent d'un talent complet.

A priori moins ambitieux que son prédécesseur, Hemisphere Of Shadows est un peu ce que Sabotage fut au groupe de Tony Iommi après Sabbath Bloody Sabbath : un essai moins complexe et abouti mais toujours ô combien réjouissant.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/danava





LISTE DES PISTES:
01. Shoot Straight With A Crooked Gun - 05:21
02. White Nights Of Murder - 04:44
03. The Last Goodbye - 04:24
04. I Am The Skull - 05:10
05. Riding Hood - 04:34
06. The Illusion Crawls - 05:13
07. Hemisphere Of Shadows - 06:07
08. Dying Into Light - 02:26

FORMATION:
Andrew Forgash: Guitares
Dell Blackwell: Basse
Gregory Meleney: Chant / Guitares / Claviers
Matt Oliver: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DALE COOPER QUARTET & THE DICTAPHONES: Métamanoir (2011)
JAZZ -
OSADA VIDA: Where The Devils Live (2012)
ROCK PROGRESSIF - "Where the Devils Live" est une très belle captation scénique du savoir-faire des Polonais. Dommage que la prestation vocale ne soit pas au niveau de la musique ...
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022