ARTISTE:

KONG

(HOLLANDE)
TITRE:

MERCHANTS OF AIR

(2012)
LABEL:

SUBURBAN

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Electro, Instrumental
""
STEVENAKERFELDT (08.08.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ce qu’il est important de savoir avec Kong, c’est qu’ils se font attendre. En effet, depuis le break effectué par les membres du groupe entre 1999 et 2009, chacune de leurs nouvelles productions est attendueù comme le Messie par les fans. Donnant dans un style que l’on qualifiera de « rock difficilement classable », Kong distille ainsi un rock instrumental pêchu et nous offre son 7ème album, « Merchants Of Air ».

Dès les premières notes de ‘Astral Calls’, le ton est donné : une montée manquant de subtilité introduit un riff bien bourrin et très lourd qui va progressivement évoluer pour laisser place à des ambiances intéressantes sans pour autant délaisser le riff précité. Et c’est ce qui fait à la fois la force et la faiblesse de ce « Merchants Of Air ». En effet, dès la première écoute, tout cela est très plaisant et fait bien remuer la tête de par la profusion de riffs tous très bons de manière générale, rappelant par là-même des groupes Stoner tels Karma To Burn. Néanmoins, la quasi-totalité de l’album est construit ainsi, donnant lieu à une certaine redondance.

Heureusement, certains titres possèdent une dimension électronique intéressante, et ce dès l’intro de ‘Blue Couch’, qui rappelle carrément Daft Punk ou encore ‘Back Into The Trees’, au sein duquel on perçoit l’influence de Nine Inch Nails, révélant ainsi une autre composante de la musique de Kong. Cet aspect « Indus » se retrouve ainsi au niveau des sonorités, qu'elles proviennent des guitares très majoritairement heavy qui parsèment l’album ou des nombreux sons électroniques que l’on retrouve bien souvent sur les intros ou dans des breaks au sein desquels la basse est reine et apte à poser des ambiances parfois à la limite du malsain.

« Merchants Of Air » est un bon album de rock instrumental énergique, bien souvent intense (‘No String Attached’) et possédant un léger aspect expérimental de par la profusion de styles et d’influences en tous genres. D’un groupe « Underground » qui n’a, à priori, rien à prouver, il possède une réelle identité mais souffre néanmoins d’un léger manque de renouvellement au sein même de l’album. C'est encourageant...


Plus d'information sur http://www.kong.nl/





LISTE DES PISTES:
01. Astral Calls - 05:15
02. El Pilar - 03:58
03. Steamtrucking - 03:49
04. The Gates Of Exception -04:55
05. Same Meaning Different Worlds - 06:49
06. Wahnsinn, Baby -03:53
07. Stug - 06:25
08. Vapour Lock -04:00
09. No Strings Attached - 05:37
10. Blue Couch - 05:24
11. Back Into The Trees - 07:35

FORMATION:
David Kox : Guitares
Mandy Hopman : Batterie
Mark Drillich : Basse
Tijs Keverkamp : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PLEASURE ADDICTION: InDependence (2012)
AUTRES -
DAWNBRINGER: Into The Lair Of The Sun God (2012)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KONG
KONG_stern
Stern (2014)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
KONG_What-It-Seems-Is-What-You-Get-
What It Seems Is What You Get (2009)
3/5
-/5
SUBURBAN / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023