ARTISTE:

BACKTRACK LANE

(FRANCE)
TITRE:

BLACK TRUTH & WHITE LIES

(2012)
LABEL:

DOMINO

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé
""
NOISE (31.07.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Black Truth & White Lies" est le tout premier album studio des français de Backtrack Lane, jeune groupe formé début 2009 et qui a déjà à son actif un Ep, "It's Not Like". Le groupe a beaucoup travaillé sur cet album et a, en parallèle, pas mal tourné afin de se faire connaitre, au travers du Fallenfest notamment.

Musicalement le quatuor propose un hard rock survitaminé, très à la mode dans l'hexagone depuis quelques temps. Car avec Koritni, dont on retrouve ici Eddy Santacreu en invité, Bloody Mary ou encore Hellectrokuters, ce revival présente un très beau visage et Backtrack Lane semble bien décidé à accrocher le wagon. Il faut dire que le groupe a toutes les qualités pour y parvenir en proposant un mix entre titres purement hard rock et titres plus acoustiques. Techniquement, la petite bande est déjà très au point voire même bluffant d'aisance.

Backtrack Lane a décidé d'aller à l'essentiel et propose ainsi 10 titres pour 40 minutes de musique naviguant entre hard rock à la Motörhead et punk mélodique à la Green Day ou Bad Religion. Des titres comme "Untie Me Now", "Burn It", "Excess" ou encore "Watch Out" sont des invitations à remuer la tête tant elles sont gorgées de feeling et de vitalité. La voix rocailleuse de Raphaël fait mouche à chaque fois présentant une gouaille et une énergie communicative dans la lignée d'un Lex Koritni avec un petit côté Bon Scott intéressant. Ses acolytes l'accompagnent par des riffs et soli dans la grande tradition du hard rock à l'ancienne avec un sens de la mélodie qui fait mouche et en mélangeant à merveille leurs diverses influences.

Outre ces titres, le groupe nous offre quelques morceaux acoustiques et mélodiques très accrocheurs tels "Ain't It Enough" ou "Some Memories Remain". Ceux-ci lui permettent de faire la différence avec la concurrence du genre en touchant à du hard plus typé FM que ne renierait pas un Bon Jovi. Enfin "I Live Again" détonne un peu par ses aspects funky mais le résultat est excellent et dansant à souhait. Eddy Santacreu de Koritni y balance d'ailleurs un très bon solo dont il a l'habitude.

Pour un premier album, BackTrack Lane fait très fort. Ce "Black Truth & White Lies" est en effet excellent du début à la fin et montre une jeune formation de grande classe et d'une maturité déconcertante. Dotée d'une personnalité affirmée, il ne fait guère de doutes que la formation française gravira rapidement les échelons de la reconnaissance...


Plus d'information sur http://www.backtracklane.com/





LISTE DES PISTES:
01. Black Truth & White Lies (02:10)
02. Burn It (03:17)
03. Untie Me Now (04:23)
04. Ain't It Enough (03:48)
05. Bad Stories (04:18)
06. Excess (03:19)
07. Some Memories Remain (03:43)
08. I Live Again (04:49)
09. Watch Out (03:03)
10. Running Away (04:45)
11. Hollywood Gonzo (04:12)

FORMATION:
Adrien Crestey: Guitares
Guillaume Crestey: Batterie
Raphael Gatti: Chant / Basse
Stefan Gatti : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BACKTRACK LANE : Nouveau clip
DERNIERE INTERVIEW
BACKTRACK LANE (26 JUIN 2017)
Music Waves a rencontré les talentueux membres de Backtrack Lane...
 
AUTRES CHRONIQUES
BESATT: Tempus Apocalypsis (2012)
BLACK METAL -
IN THE SILENCE: A Fair Dream Gone Mad (2012)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BACKTRACK LANE
BACKTRACK-LANE_In-Fine
In Fine (2017)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022