CRIPPLED BLACK PHOENIX

(ROYAUME UNI)

(MANKIND) THE CRAFTY APE

(2012)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

ROCK

TAGS:
Concept-album, Expérimental, Planant, Psychédélique
""
HYPERUNKNOWN (16.02.2012)  
4/5
(1) Avis (0) commentaire(s)
« Crippled Black Phoenix n’ont pas de membres actuels de Mogwai, Gonga, Portishead, Pantheist, etc… » prévient d’emblée la formation sur son site, sans doute fatiguée qu’on lui rappelle trop souvent le prestige de certains anciens collaborateurs. C’est pourtant bien grâce à cette ligue de gentlemen extraordinaires que s’est tissée depuis 2004 cette réputation de super-groupe de sa Majesté.

De toute façon, la processus de fabrication ne peut que sous-entendre des contributions multiples, tant le patchwork réalisé par ce Phoenix Noir paraît vaste, allant du rock progressif au stoner en passant par le post-rock et le rock alternatif. Des courants musicaux pas forcément contigus mais étrangement en symbiose. Il valait mieux car ce double album concept traitant de la « corruption de l’humanité et de l’injustice, mais aussi au bout du compte de l’espoir que tout n’est pas perdu » s’affiche avec 86 minutes au compteur comme long et dense.

Comme pour appuyer des sujets nécessitant toute une palette de nuances, les Anglais jouent sur un spectre musical large, à commencer par un rock progressif très influencé par leurs homologues de Pink Floyd. "The Heart Of Every Country" s’acoquine par exemple avec leurs mouvements plus éthérés du début des années 70 alors que "In The Yonder Marsh" se rapproche d’avantage de élucubrations expérimentales d’Ummagumma. Plus le temps défile, plus ces vieux reflexes floydiens s’estompent vers des épisodes plus personnels mêlant rock progressif toujours mais aussi post-rock (le final de "A Letter Concerning Dogheads")

A l’opposé, la machine jusque là plutôt posée, s’enflamme sur le deuxième partie de la première galette le temps de scandements de rock alternatif ("Laying Traps") voire de stoner ("Born In A Hurricane" où des trompettes répondent aux guitares électriques ou encore "Release The Clowns")

Alors que presque une heure vient de s’écouler sur le premier tome de cette tentaculaire aventure, on retrouve sur le second volet le collectif en proie avec un rock sombre, torturé… doomesque. Le tableau est noir mais il éclaire de sa brillance. Et après une petite digression de blues en guise de pause ("Dig, Bury, Deny"), c’est au tour d’un folk mélancolique où bruissent guitares acoustique, piano, violon et trompette ("Operation Mincemeat") de se faire entendre avec délicatesse.

Œuvre luxuriante, complexe, parfois éprouvante (à l’instar du dernier pavé de près d’un quart d’heure), elle n’en demeure pas moins captivante dans son ensemble. Même si quelques segments auraient sans doute pu être raccourcis, le travail de titan des Britanniques mérite un profond respect qui semble s’affermir d’album en album.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Nothing (We Are...) - 01:24 (CD1)
02. The Heart Of Every Country - 10:04 (CD1)
03. Get Down And Live With It - 07:11 (CD1)
04. (In The Yonder Marsh) - 04:11 (CD1)
05. A Letter Concerning Dogheads - 06:24 (CD1)
06. The Brain Poznan - 07:37 (CD1)
07. Laying Traps - 04:45 (CD1)
08. Born In A Hurricane - 03:31 (CD1)
09. Release The Clowns - 05:23 (CD1)
10. (What?) - 01:35 (CD1)
11. A Suggestion (Not A Very Nice One) - 05:54 (CD2)
12. (Dig, Bury, Deny) - 02:08 (CD2)
13. Operation Mincemeat - 06:58 (CD2)
14. We Will Never Get Out This World... - 04:12 (CD2)
15. Faced With Complete Failure,... - 14:50 (CD2)

FORMATION:
Christian Heilmann: Basse
Justin Greaves: Guitares / Claviers / Batterie / Guitare acoustique, Banjo
Karl Demata: Guitare Electrique, Dobro, Guitare Slide
Mark Furnevall: Claviers
Mark Ophidian: Claviers
Miriam Wolf : Chant / Piano
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
REALMEAN
24/02/2012
  0 0  
3/5
La musique de Crippled Black Phoenix ne respire pas la joie de vivre, c'est le moins qu'on puisse dire !
Mais l'album se pare d'une démarche plutôt accrocheuse, qu'il parvient à maintenir assez bien, quasiment du début à la fin. Entre Doom et Rock floydien, si vous aimez l'un ou l'autre, ou les deux, le projet mérite votre attention !
"The Crafty Ape" est tout à fait digne de ce prestigieux 7,5/10.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (4 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
CRIPPLED BLACK PHOENIX : Nouvel album en septembre
 
AUTRES CHRONIQUES
SIMONE TERIGI: Rock Meditation (2012)
GUITAR HERO - Simone Terigi créé la surprise en proposant un album de compositions très pures et construites simplement, non dénuées d’une certaine finesse.
PORN: From The Void To Infinite (2011)
ROCK -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CRIPPLED BLACK PHOENIX
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_Ellengæst
Ellengæst (2020)
4/5
4/5
SEASON OF MIST / POST ROCK
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_Great-Escape
Great Escape (2018)
5/5
3.8/5
SEASON OF MIST / POST ROCK
CRIPPLED-BLACK-PHOENIX_White-Light-Generator
White Light Generator (2014)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / POST ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024