ARTISTE:

MOTORHEAD

(ROYAUME UNI)
TITRE:

BASTARDS

(1993)
LABEL:

ZYX MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé
""
NOISE (17.01.2012)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

C'est à peine un an après "March Ör Die" que parait ce 11ème album de Motörhead. La légende anglaise confirme ainsi son retour en force en ce début des années 90 avec ce 3ème disque en un peu plus de 2 ans. "Bastards" voit aussi l'arrivée définitive au sein du groupe du batteur Mikkey Dee, crédité sur "March Ör Die" alors qu'il n'y avait joué que sur un titre. Cet album laisse un peu de côté les petits aspects commerciaux entrevus auparavant, l'apport de Dee à la batterie, pur batteur de heavy métal, ayant une influence non négligeable sur le son du groupe. En fait, "Bastards" sonne comme un mariage parfait de ses deux prédécesseurs: il a l'aspect rentre dedans de "1916" mais garde des passages plus calmes avec encore deux titres plus lents. Malgré tout, et à l'image de son titre écrit en très grand sur la pochette, "Bastards" sonne aussi comme une déclaration de guerre. "March Or Die" n'a pas aussi bien marché qu'espéré et Motörhead a encore changé de label pour atterrir sur le confidentiel ZYX.

De fait, il y a une rage énorme et une envie d'en découdre sur ce disque brûlant comme la braise et le groupe retrouve en partie ses racines purement rock mais sans laisser de côté les évolutions. Le tout donne un excellent disque, trop souvent laissé de côté et qui n'a pas à rougir devant les disques que l'on retient quand on parle de Motörhead. Car avec un tel début d'album, Lemmy et sa bande nous laissent pantois et le souffle coupé. En 5 pistes, on passe par toutes les émotions. De "Burner" à "Death Or Glory", en passant par "I Am The Sword" et "On Your Feet Or On Your Knees", Motörhead nous prend à la gorge comme rarement auparavant. Les riffs sont en aciers, la rythmique implacable et cette rage est purement jouissive. Enfin, avec "Born To Raise Hell", le groupe signe le tube rock'n'roll par excellence, au refrain énorme et fédérateur, qui fait bouger le corps et la tête avec une efficacité redoutable. Après cette décharge purement électrique, Lemmy calme le jeu avec une merveille de ballade acoustique, "Don't Let Daddy Kiss Me". Dans un ton assez grave contre l'inceste et la pédophilie, notre vieil ami se fait revendicatif et touchant. Avec "Lost In The Ozone", le groupe signe un beau mid-tempo, assez blues et touchant, très mélancolique et sur lequel Lemmy signe un très beau et rare solo de basse.

La fin de l'album est moins tubesque mais contient son lot de titres hard rock'n'roll enthousiasmant, comme "Liar", "Bad Woman" ou "'We Bring The Shake". Cette décharge rock fait du bien par où elle passe tant on sent un groupe qui maitrise son art à merveille. L'alchimie entre Campbell, Wurzel et Dee s'est faite avec une facilité remarquable, les deux guitaristes étant parfaitement complémentaires, tandis que le jeu très heavy de Dee apporte une réelle fraicheur au groupe.

En trois disques, Motörhead vient donc de prouver qu'il n'est pas le groupe d'un ou deux albums. Ce "Bastards" en est la meilleure preuve. En variant à merveille les plaisirs, il se place dans le lot des tout meilleurs disques de la légende britannique et achève de convaincre de la classe du groupe. Il mérite amplement l'écoute et une réhabilitation méritée.


Plus d'information sur http://www.imotorhead.com





LISTE DES PISTES:
01. On Your Feet Or On Your Knees (02:23)
02. Burner (02:52)
03. Death Or Glory (04:50)
04. I Am The Sword (04:28)
05. Born To Raise Hell (04:57)
06. Don't Let Daddy Kiss Me (04:05)
07. Bad Woman (03:16)
08. Liar (04:10)
09. Lost In The Ozone (03:26)
10. I'm The Man (03:28)
11. We Bring The Shake (03:46)
12. Devils (06:01)

FORMATION:
Lemmy Kilmister: Chant / Basse
Mikkey Dee: Batterie
Phil Campbell: Guitares
Würzel: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (4 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LUCAS FOX RACONTE MOTORHEAD DANS MUSIC WAVES!
DERNIER ARTICLE
LA VERITE SUR MUSIC WAVES !
On ne vous dit pas tout. Les chroniqueurs de Music Waves ne sont pas d'illustres anonymes. Pour toi, lecteur aimé, ils ont accepté de se démasquer.
DERNIERE INTERVIEW
LUCAS FOX (11 MARS 2021)
A l'occasion de la réédition du premier album de Motörhead "On Parole", Music Waves a rencontré le dernier des créateurs du groupe légendaire porté par Lemmy Kilmister...
 
AUTRES CHRONIQUES
VENOM: Metal Black (2006)
HEAVY METAL -
CRYSTAL BREED: The Place Unknown (2011)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOTORHEAD
MOTORHEAD_Under-Cöver
Under Cöver (2017)
3/5
3.7/5
WARNER / HARD ROCK
MOTORHEAD_Bad-Magic
Bad Magic (2015)
4/5
4.1/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
MOTORHEAD_Aftershock
Aftershock (2013)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours-–-Vol-2-Anyplace-
The Wörld Is Ours – Vol. 2 (Anyplace Crazy As Anywhere Else) (2012)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours--Vol-1-Everything
The Wörld Is Ours - Vol. 1 (Everything Further Than Everyplace Else) (2011)
4/5
4/5
EMI / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022