.
.
GROUPE/AUTEUR:

KANSAS

(ETATS UNIS)

TITRE:
FREAKS OF NATURE (1995)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"“Freaks” semble avoir été composé avec un cahier des charges précis : violon et rythmique dopée. Pas forcément convainquant pour un groupe de la trempe de Kansas..."
ABADDON - 08.11.2011 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
“Freaks Of Nature” est la dernière production originale de Kansas, période Walsh. Après un “Power” relativement formaté, Steve Walsh s’était essayé au concept-album tendance comédie musicale avec “In The Spirit Of Things”, et ces deux essais n’avaient pas réussi à convaincre les fans du groupe. Aussi le line-up va-t-il subir un léger lifting, Steve Morse abandonnant le navire, et David Ragsdale intégrant l’aventure. Le violon fait ainsi un retour remarqué : une façon de renouer avec les aficionados du groupe ?

“Freaks” semble avoir été composé avec un cahier des charges précis : saupoudrage de violon dans chaque morceau, partout là où cela est possible, et rythmique dopée pour céder à la mode ambiante. La batterie habituellement aérienne de Phil Ehardt est donc aux avant-postes (‘Under The Knife’, lourd), la basse se fait ronflante (‘Black Fathom’, ‘Desperate Times’) et la guitare se distord souvent (‘Cold Grey Morning’). Autre contrainte que se sont imposé les compositeurs : pour sonner plus progressif, utilisons les ruptures bien marquées ! Les breaks surgissent donc à tout propos, et parfois hors de propos ; l’utilisation de pizzicati néo-classiques au milieu d’un morceau plutôt frustre comme ‘Hope Once Again’ ne manquera pas de surprendre.

Avec des claviers très en retrait, les arrangements restent plutôt sages et uniformisent le propos. S’il n’y avait pas le violon, et les interventions incisives de Rich Williams à la guitare, ce “Freaks” resterait bien anonyme, tant les titres sont moyens. Seuls le morceau-titre, rapide et énergique, ‘Need’ et ses arrangements orientalisants, ou ‘Under The Knife’, à l’ambiance prometteuse mais limitée par les choix de production, peuvent tirer leur épingle du jeu.

Avec cet effort, Steve Walsh n’aura pas réussi à rameuter les fans historiques: l’album sera le plus gros échec commercial du groupe. Le savoir-faire de Kansas arrive cependant à rendre le résultat acceptable, mais cette appréciation est-elle suffisante pour un groupe mythique comme celui-ci ?

Plus d'information sur http://www.kansasband.com



GROUPES PROCHES:
CURVED AIR, SOLSTICE, ARC ANGEL, ASTRAL TRAVELLERS, TERRY BROCK, DRUCKFARBEN, SEVENTH KEY, BÉRANGER, DIXIE DREGS, CRYPTIC VISION

LISTE DES PISTES:
01. I Can Fly - 05:25
02. Desperate Times - 05:28
03. Hope Once Again - 04:35
04. Black Fathom - 05:57
05. Under The Knife - 05:02
06. Need - 04:02
07. Freaks Of Nature - 04:10
08. Cold Grey Morning - 04:17
09. Peaceful And War - 06:42


FORMATION:
Billy Greer: Basse
Phil Ehart: Batterie
Rich Williams: Guitares
Steve Morse: Guitares
Steve Walsh: Chant / Claviers


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 09/11/2011 -
0 0
4/5
Absolument en désaccord avec mes collègues.
Pour moi ce Freaks Of Nature est le plus authentique Kansas depuis Monolith. Exit les tentatives FM en vogue depuis Audi-Visions, voici un vrai retour aux valeurs d'antan.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KANSAS
DERNIERE ACTUALITE
KANSAS: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur KANSAS
DERNIERE INTERVIEW
Quasiment 50 ans de carrière dans les jambes et Kansas est pourtant toujours là ! De retour avec l'excellent "The Presence Of Absence", le chanteur Ronnie Platt est revenu pour nous sur la sortie du 16ème album studio du groupe !

NOTES
3.3/5 (3 avis) 2.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LACRIMOSA: Lichtgestalt (2005)
METAL GOTHIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MANOWAR: Sign Of The Hammer (1984)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KANSAS
KANSAS_The-Absence-Of-Presence
The Absence Of Presence (2020)
3/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
KANSAS_Wheels-And-Other-Rarities
Wheels And Other Rarities (2018)
2/5
-/5
EPIC / ROCK PROGRESSIF
KANSAS_The-Prelude-Implicit
The Prelude Implicit (2016)
4/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
KANSAS_Device--Voice--Drum
Device - Voice - Drum (2002)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
KANSAS_Somewhere-To-Elsewhere
Somewhere To Elsewhere (2000)
4/5
3.8/5
MAGNA CARTA / ROCK PROGRESSIF
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020