ARTISTE:

ALPHAVILLE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

AFTERNOONS IN UTOPIA

(1986)
LABEL:

WEA

GENRE:

POP

TAGS:
80's, Epique, Planant, Symphonique
""
REALMEAN (08.09.2011)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les Allemands d’Alphaville ont annoncé la couleur tonale et émotionnelle dès leur premier album, le superbe "Forever Young". L’avènement de cette Synthpop flamboyante est proclamé avec "Afternoons In Utopia".

Après la mise en bouche éponyme d’'IAO' (chœurs en leitmotiv, repris ensuite par le titre donnant son nom à l’album), 'Fantastic Dream' fait sauter tous les cadrans des vumètres étalonnés sur l’échelle de l’épicurisme musical. Les claviers euphoriques de Dave Lebold emplissent l’intégralité de l’espace auditif, au long d’un crescendo déjà enflammé à la source. La construction narrative et instrumentale est scientifiquement millimétrée, jusqu’à cette infinitésimale latence précédent le climax du final (à 2 minutes et 38 secondes, précisément), exactement comme l’ordre qu’un maestro aurait donné à son orchestre pour parfaire l’impact à produire sur un auditoire retenant son souffle. Si 'Fantastic Dream' à lui seul synthétise la puissance évocatrice dont l’album regorge de bout en bout, chacun des morceaux clame haut et fort sa vocation émotionnelle, au bénéfice d’une grille de lecture des plus classiques mais d’une imparable efficacité.

'Jerusalem', 'Universal Daddy' et 'Red Rose' battent le pavillon de la FM hybridant le meilleur de la Synthpop et d'une New-Wave aux dorures cuivrées. D’un cérémonial, Alphaville nous mène jusqu’à l’épilogue endiablé de 'Red Rose', ce dernier s’affirmant comme le nouveau Jerusalem du premier. 'Sensations' et 'Dance With Me' sont certainement les deux fleurons de la Dance made in Alphaville: ils font preuve d’une telle énergie, d’une telle conviction oratoire et sont armés d’arrangements si riches que les auditeurs les plus rétifs s’avoueront prêts à se réconcilier avec le genre. Titre éponyme et 'Lassie Come Home' se partagent la verve mélancolique du projet, sous deux angles d’approches complémentaires (vocalises et chœurs religieusement expressifs pour le premier, et filigranés pour le second) et la portion médiane de l’album déploie toute une armada de talents oniriques autour des considérations changeantes de '20th Century', 'The Voyager' et 'Carol Masters'. Nous tenons là trois pièces d’orfèvrerie musicale véritable.

En l’espace d’un seul opus de 13 titres, on a le sentiment qu’Alphaville a décliné toute la gamme expressive que peut offrir la musique. Beaucoup plus qu’une Synthpop radio FM, il serait nettement plus avisé d’évoquer le concept d’une Pop épique. L’intensité des émotions procurées ici est réellement spectaculaire, à la hauteur de la palette instrumentale employée (et d’un line-up titanesque), n’ayant plus grand-chose en commun avec le triptyque guitares/clavier/batterie traditionnellement en vigueur dans la mouvance New-Wave de l’époque. Le rôle des choristes, notamment, est étroitement lié à la verve onirique du projet; il suffit de jeter un coup d’œil à l’effectif vocal pour s’apercevoir que nos trois compositeurs n’ont pas regardé à la dépense…
We believe in our dreams… Marian Gold, Bernhard Lloyd et Ricky Echolette peuvent y croire en effet, car ils viennent de signer l’une des plus belles et des plus habiles créations du genre, en cette inspiration mythique des années 80. En un seul mot, grandiose !


Plus d'information sur http://www.alphaville.info/



GROUPES PROCHES:
M FALLAN, RADIO DRIVE, KILLERPILZE, A-HA

LISTE DES PISTES:
01. IAO - 0:43
02. Fantastic Dream - 03:57
03. Jerusalem - 04:11
04. Dance With Me - 04:01
05. Afternoons In Utopia - 03:07
06. Sensations - 04:28
07. 20th Century - 01:25
08. The Voyager - 04:32
09. Carol Masters - 04:40
10. Universal Daddy - 04:05
11. Lassie Come Home - 07:03
12. Red Rose - 04:10
13. Lady Bright - 0:40

FORMATION:
Alan Childs: Batterie / (piste 02)
Andy Brown: Basse / (pistes 06, 08, 09, 10, 11, 12)
Bernhard Lloyd: Composition
Bob Jenkins: Batterie additionnelle (pistes 08, 09, 10, 11)
Carmine Rojas: Basse / (piste 02)
Dave Lebold: Claviers / (pistes 02 et 04)
David Walround: Choeurs (pistes 01 et 05)
Denice Brooks: Choeurs (piste 03)
Frank Ricotti: Percussion (pistes 06, 08, 09, 10, 11, 12)
Gustl Luetjens: Guitares / (piste 03)
Guy Barker: Trompettes (pistes 06, 08, 10, 12), Bugle (piste 11)
Janey Klimek: Chant (guest, piste 11)
Jenny Troy: Choeurs (pistes 01 et 05)
Jimmy Maelen: Percussion (pistes 02 et 04)
Jimmy Ripp: Guitares / (pistes 02 et 04)
Jocelyn B. Smith: Choeurs (piste 03)
Judy Cheeks: Choeurs (pistes 06, 08, 10, 12)
Louise McKenna: Choeurs (pistes 01 et 05)
Marian Gold: Chant / Composition
Michael Barbiero: Choeurs (piste 04)
Neil Sidwell: Trombone (pistes 06, 08, 10, 12)
Peter Docherty: Choeurs (pistes 01 et 05)
Peter Walsh: Claviers / (pistes 08 et 09)
Phil Palmer : Guitares / (pistes 06, 08, 09, 10, 11, 12)
Phil Todd: Saxophones (pistes 06, 08, 10, 11, 12)
Ricky Echolette: Composition
Robin Smith: Claviers / arrangements cuivres (pistes 06, 07, 08, 10, 11, 12)
Roger Linn: Batterie / (pistes 03, 04, 06, 07, 08, 09, 10, 11, 12)
Stephanie Cooling: Choeurs (pistes 01 et 05)
Stuart Brooks: Trompettes (pistes 06, 08, 10, 12)
Turhan Geza: Percussion (piste 03)
Victoria Miles: Choeurs (pistes 06, 08, 10, 12)
William "Kooley" Scott: Choeurs (piste 03)
Wolfgang Loos: Claviers / (pistes 03 et 05)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DEREK SHERINIAN: Oceana (2011)
ROCK PROGRESSIF -
U.D.O.: Timebomb (1991)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALPHAVILLE
ALPHAVILLE_Catching-Rays-On-Giant-Special-Edi
Catching Rays On Giant (Special Edition) (2010)
4/5
5/5
UNIVERSAL / POP
ALPHAVILLE_Stark-Naked-And-Absolutely-Live
Stark Naked And Absolutely Live (2000)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / POP
ALPHAVILLE_Salvation
Salvation (1997)
4/5
-/5
WEA / POP
ALPHAVILLE_Prostitute
Prostitute (1994)
5/5
-/5
WEA / POP
ALPHAVILLE_The-Breathtaking-Blue
The Breathtaking Blue (1989)
5/5
5/5
WEA / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021