ARTISTE:

CAÏNAN DAWN

(FRANCE)
TITRE:

NIBIRU

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLACK METAL

TAGS:
Dissonant, Growl, Mélancolique
""
CHILDERIC THOR (19.08.2011)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Label intègre et précieux, Those Opposed Records fait mentir à sa manière le titre de l'ouvrage référenciel du géographe Jean-François Gravier, intitulé "Paris et le désert français" (1947) en illustrant par ses choix que l'hexagone entier bouillonne de hordes noires. Basé dans la région Rhone-Alpes, c'est en toute logique que la modeste structure privilégie les formations du terroir, entre l'Auvergne (Aorlhac), Grenoble (Supplicium) ou Chambery (Caïnan Dawn), lesquelles n'ont franchement rien à envier à leurs homologues franciliennes au regard de l'inspiration dont elles font preuve, bien au contraire !

En attendant que Nehëmah, sans doute l'une des entités les plus cultes enfantées par notre Black Metal national, sorte (enfin) de son sommeil prolongé, Sorghal son guitariste occupe son temps entre Nahar, Irrlycht et donc Caïnan Dawn qu'il anime notamment avec l'ancien batteur de Nehëmah (Hljodr, membre du non moins intéressant Evohé) et le bassiste de Maïeutist (Keithan) et qu'il semble depuis avoir quitté. Après quatre années de silence et une seule démo (In Darkness I Reign) depuis qu'il a vu la nuit en 2003, le groupe se déleste enfin d'un premier calice ténébreux à la hauteur des attentes suscitées par le pedigree de ses membres.

Mieux, Nibiru se pose même comme l'Ostie la plus glaciale offerte par cette famille de musiciens depuis le Requiem Tenebrae de Nehëmah en 2004 ! Rapide comme un torrent en crue, ce qui ne l'empêche jamais d'étendre, tel un voile funeste, des ambiances sinistres à souhait, le Black Metal que déverse la créature arbore des traits froids et tranchants qui ne pourront qu'évoquer l'âge d'or norvégien du début des années 90, référence évidente de ce méfait aux sombres ramifications qui se déploie par l'entremise de plusieurs longues mortifications charriant des riffs lugubres capables de plonger dans une obscurité hivernale tout ce qui les entoure. Il suffit de s'abîmer dans les replis des démentiels "Heroes Of Old", "The Advent" et "By My Oath (Bonded By Darkness)", qui tricote des atmosphères suspendues au bord d'un gouffre sans fin, pour mesurer combien Caïnan Dawn réussit mieux que d'autres plus exposés que lui, à exalter les forces des ténèbres.

Nibiru semble avoir été forgé dans une roche froide d'où suinte un fluide malfaisant et d'une négativité absolue. Il est tout simplement un très grand disque qui ravive le véritable esprit du mal noir originel, celui des premiers Satyricon, notamment. Sans concessions ni fioritures. Immense !


Plus d'information sur http://www.myspace.com/cainandawn



GROUPES PROCHES:
AORLHAC, NAHAR


LISTE DES PISTES:
01. Noen - 02:23
02. Masticatione Mortuorum - 03:51
03. Forsaken - 07:27
04. The Advent - 11:36
05. Deep Hollow - 07:53
06. Heroes Of Old - 14:17
07. Edge Of Ziggurat - 05:18
08. By My Oath (bound To Darkness) - 12:40

FORMATION:
Heruforod: Chant / Guitares
Hljodr: Batterie
Keithan: Basse
Sorghal: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
BLUT AUS NORD: What Once Was... Liber I (2010)
BLACK METAL -
TESLA: Twisted Wires And The Acoustic Sessions... (2011)
HARD ROCK - Un intermède sans intérêt à peine sauvé par la classe de ses interprètes
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021