ARTISTE:

THE AMBER LIGHT

(ALLEMAGNE)
TITRE:

GOODBYE TO DUSK, FAREWELL TO DAWN

(2004)
LABEL:

QUIXOTE

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Fusion
""
TORPEDO (10.05.2004)  
4/5
(3) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Remplaçant Alias Eye au festival de Lormont 2004, The Amber Light (TAL) se devait d’apparaître dans les pages de MW. C’est chose faite avec ce premier album qui risque fort de motiver certains lecteurs à s’intéresser de plus près au talent des quatre musiciens faisant partie de la formation et peut-être même à aller les voir en concert. Car pour un premier essai, il est indéniable que « Goodbye To Dusk… » est une réussite.

Les habitués retrouveront dans la musique de TAL bon nombre de références venant de plusieurs jeunes – et moins jeunes - groupes progressifs désormais reconnus. Dès les premières minutes et disséminés tout le long de l’album, les passages calmes et intimistes renvoient immédiatement à Sigur Ros. Par la suite, plusieurs autres formations devraient vous arriver à l’esprit telles que Pineapple Thief, Radiohead, Porcupine Tree ou encore Anekdoten.

Il peut paraître peu probable qu’une musique imprégnée d’autant de réminiscences n’en vienne pas au plagiat pur et simple. C’est pourtant ce qu’a accomplit TAL qui propose un album très personnel et mature.

Ce qui les caractérise c’est justement la diversité. Sur une base résolument Rock, où accélérations tonitruantes et accalmies apaisantes s’alternent, les mouvances vont et viennent au gré des envies des protagonistes qui ne se sont fixés aucune barrière. Ne soyez donc pas étonnés de retrouver tout le long de l’album des inspirations venant du monde indépendant/Trip-Hop (Tartaros), du progressif, de la pop, de l’atmosphérique (A New Atlantis) ou encore de l’expérimental Jazzy (Gangster). Si vous vous attendez à retrouver ces différents genres séparément, vous êtes dans l’erreur car TAL a poussé le vice à en associer quelques uns dans plusieurs pistes telle « New Day ».

Le constat est le même sur les sons de guitares et des claviers, qui tout en étant piochés dans des registres les plus classiques du rock, arrivent à proposer quelque chose de nouveau.

A ce résultat déjà alléchant s’ajoute une voix, claire, puissante et mélodieuse, pouvant monter dans les aiguës sans pour autant perdre sa tonalité masculine. Tout comme la musique, elle sait s’adoucir pour les moments d’intimité et de quiétude.

« Goodbye To Dusk » - ou comment faire de l'original avec du classique - est à mes yeux une véritable carte de visite. Quelque soient les exercices de style, TAL s’en sort avec brio. Et même si certains passages un peu trop mous ou répétitifs peuvent au final devenir ennuyeux, on ressort de l’écoute de cet album enchanté et surtout impatient de voir ce que pourrait donner leur prestation sur scène .


Plus d'information sur http://www.theamberlight.de/





LISTE DES PISTES:
01. A New Atlantis
02. Tartaros
03. Devil Song
04. Gangsters
05. The Drowning Man In My Hands
06. Hide Inside
07. Clock Hands Heart
08. New Day

FORMATION:
Jan Sydow: Guitares
Louis Gabbiani: Chant / Guitares / Claviers
Peter Ederer: Batterie
Rabin Dasgupta: Basse
   
(3) AVIS DES LECTEURS    
PROGGETTE
21/08/2007
70
  0 0  
5/5
Enoooorme surprise que cet album acheté ici même sans trop faire attention. C'est vrai, certains passages sont difficiles à écouter mais ils sont peu nombreux et le reste rattrape largement ces défauts. La voix est superbe et certaines chansons donnent la chair de poule ! Merci MW pour cette découverte :)
TARJY
21/08/2007
  0 0  
3/5
Parfois belle, parfois maladroite et parfois même pas à mon gout du tout... Autant dire que la musique de ce jeune groupe m'a profondément divisé...

D'un côté, il y a des morceaux vraiment plaisants (A New Atlantis, Tartaros, The Drowning Man In My Hands qui soit dit en passant me rappelle énormément Sigur Ros en largement moins grandiose) et de l'autre des titres que j'apprécie pas du tout (Gangsters). Au beau milieu de tout ça, des morceaux interessants mais parfois un peu trop "poussés" et un peu trop monotone faisant apparaitre brièvement l'ennui (je pense surtout à Clock Hands Heart). C'est dommage, car le potentiel, lui est bien là...

Enfin, ce n'est qu'un premier album, et on peut quand même parler de réussite... J'attends le prochain !

KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
2/5
Ca me dérange toujours de dire du mal d'un groupe de Rock Progressif, d'autant plus que celui là n'est pas mauvais ... A mon avis c'est juste du Porcupine Tree en moins bien, le timbre de voix ne m'attire pas non plus ... Rien de vraiment nouveau !!!
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
2.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ARAGON: Mouse (1998)
ROCK PROGRESSIF -
QUEEN: Queen II (1974)
ROCK - un album à la hauteur d'un "A Night At The Opera" ou "A Day At The Races".
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE AMBER LIGHT
THE-AMBER-LIGHT_Play
Play (2008)
4/5
-/5
SUPERBALL / POP
THE-AMBER-LIGHT_Stranger--Strangers
Stranger & Strangers (2005)
3/5
-/5
QUIXOTE / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021