TALK TALK

(ROYAUME UNI)

IT'S MY LIFE

(1984)
LABEL:

EMI

GENRE:

POP

TAGS:
80's, FM
""
REALMEAN (04.02.2011)  
3/5
(1) Avis (0) commentaire(s)
Qui n’a pas gardé dans l’oreille cet ouragan musical associé à la 205 rouge, au volant de laquelle un gentleman casanova avait jugé bon d’exprimer son mécontentement (en conducteur chevronné… et mal éduqué !) à sa belle qui s’envolait à bord d’un bimoteur trop pressé ? "It’s a shame !"

Avec ce nouvel album, Talk Talk joue encore - mais plus pour longtemps - les prolongations d’une New-Wave dévoreuse de radiodiffusion et il n’est pas possible d’évoquer l’opus de 1984 sans souligner la clinquante et tubesque verve du titre éponyme et de l’entêtant "Such A Shame". L’un comme l’autre permettent à Mark Hollis d’exercer pleinement son savoir-faire d’orateur ombrageux hors pair, tout en magnifiant la puissante artillerie des synthétiseurs de Tim Friese-Greene. Pour les amateurs de hits, incontournable ! Pour les allergiques en revanche, à fuir comme la peste ! Tim Friese-Greene ? Un nouveau venu -remplaçant Simon Brenner aux claviers- et pas des moindres : il va désormais s’adjuger le rôle de producteur.

La production, justement ? Sa méthode est inégale. Elle favorise la diversité des ambiances, tout comme le proposait déjà celle de "The Party’s Over", et s’attache à peaufiner la prestation musicale de chacun des morceaux… dans leur dimension individuelle. Approches rythmiques persuasives, diversification de l’instrumentation, virtuosité des arrangements, justesse des vocalises, rien n’est laissé au hasard ; mais les enchaînements se montrent plutôt indigents, et la trame générale en souffre sensiblement. A plusieurs reprises, on a l’impression de passer du coq à l’âne, en quittant "Dum Dum Girl" pour aborder "Such A Shame", ou en migrant de "Renée" à "It’s My Life" par exemple.

En fait, Talk Talk est en train de redéfinir son style. Comme le montrent notamment la chaotique (et surprenante) partition de cuivre de "Tomorrow Started" (un titre en clin d’œil annonciateur ?) ou les nappes synthétiques quelque peu dissonantes de "Does Caroline Know", Hollis est déjà en partance pour d’autres horizons, beaucoup moins formatés que ceux de la pop traditionnelle. Dans ce processus de basculement, ce deuxième opus ne peut dissimuler un certain déséquilibre conceptuel.

Globalement moins enflammé et moins cohérent que "The Party’s Over", s’appuyant sur un plan de montage minimaliste (relevant davantage d’un bout en bout que d’une construction logique), "It’s My Life" n’en conforte pas moins les talents mélodiques et inventifs de Mark Hollis, tout en annonçant déjà la fin de la première phase : cet album est le second, et dernier, du tableau Talkien orienté Pop FM… La galette s’achève en beauté sur l’emphatique "It’s You". Comme un cérémonial, un point d’orgue de cette période synthpop. Mais le meilleur est à venir...

LISTE DES PISTES:
01. Dum Dum Girl - 03:51
02. Such A Shame - 05:42
03. Renée - 06:22
04. It's My Life - 03:53
05. Tomorrow Started - 05:57
06. The Last Time - 04:23
07. Call In The Night Boy - 03:47
08. Does Caroline Know ? - 04:40
09. It's You - 04:41

FORMATION:
Henry Lowther: Trompette
Ian Curnow: Claviers
Lee Harris: Batterie
Mark Hollis: Chant
Morris Pert: Percussion
Paul Webb: Basse
Phil Ramocon: Piano
Robbie McIntosh: Guitares
Tim Friese-Greene: Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
NESTOR
05/02/2011
  0 0  
5/5
Avec 4 chansons imparables cet album de Talk Talk est un petit bijou.
De la ballade mélancolique à l'extrême "Renée" (il faut dire que le nom s'y prête...), aux catchy "Such A Shame" et "It's My Life" (la chanson officielle des pubs TV pour voiture. En effet, ce titre a été longtemps utilisé pour illustrer les pub Citroen, alors que Bon Jovi avec une chanson du même titre a été utilisé par Volkswagen), en passant par la sublime "Tomorrow started" (probablement mon titre préféré de la bande à Hollis), le groupe démontre un talent fou en termes de composition et de richesse d'orchestration.
Si l'ensemble est encore assez Pop, l'évolution vers plus de lenteur et de mélancolie se fait déjà sentir.
Et puis les paroles sont très belles, empreintes de poésie et de doubles sens. Un bonheur !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Mark Hollis, chanteur de Talk Talk
 
AUTRES CHRONIQUES
ELOY: Silent Cries and Mighty Echoes (1979)
ROCK PROGRESSIF -
A-HA: Scoundrel Days (1986)
POP -
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TALK TALK
TALK-TALK_Missing-Pieces
Missing Pieces (2001)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
TALK-TALK_London-1986
London 1986 (1998)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / POST ROCK
TALK-TALK_Laughing-Stock
Laughing Stock (1991)
5/5
4/5
POLYDOR / POST ROCK
TALK-TALK_Spirit-Of-Eden
Spirit Of Eden (1988)
4/5
5/5
EMI / POST ROCK
TALK-TALK_The-Colour-Of-Spring
The Colour Of Spring (1986)
5/5
4/5
EMI / POP
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024