ARTISTE:

PALLAS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

XXV

(2011)
LABEL:

MASCOT LABEL GROUP

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo, Symphonique
"Avec son nouveau chanteur, "XXV" est le digne successeur de "The Dreams Of Men", toujours aussi puissant, mélodique et grandiloquent."
TONYB (21.01.2011)  
4/5
(4) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S'il est bien un groupe auquel il n'est guère possible de reprocher la frénésie de sorties discographiques, c'est bien Pallas, puisqu'après 30 années d'existence nous arrive seulement son sixième album studio, sobrement intitulé XXV. Ce qui est moins sobre en revanche, c'est le mini-ouragan qui a dévasté le groupe l'an passé, puisque le chanteur original, Alan Reed, a tout simplement été viré de l'ensemble, en raison visiblement d'un manque flagrant d'implication, tandis que son remplaçant, Paul Mackie, présente comme principal fait d'armes la sonorisation d'une célèbre série de … jeux vidéo (Grand Theft Auto). Et histoire de placer la barre encore un peu plus haut, voilà que le groupe nous annonce ni plus ni moins que XXV se présente comme la suite de The Sentinel, premier album contenant notamment la suite la plus progressive écrite à ce jour par les Ecossais.

Le précédent opus, The Dreams Of Men, avait vu Pallas prendre une grosse orientation métallique, un peu trop d'ailleurs pour certaines oreilles. XXV continue d'entrée sur les mêmes bases, avec Falling Down, présenté comme le trait d'union avec The Sentinel : sons énormes de claviers qui emplissent l'air, une basse ronflante et virevoltante, des guitares stridentes, le décor est planté. Au-dessus de ce maelström sonore, la voix du nouveau venu apparaît quelque peu terne, mais cet effet ne sera finalement que passager. Crash And Burn appuie encore un peu plus sur le côté métallique, avec des soli de guitares enflammés, mais déjà quelques moments de répit s'offrent aux oreilles à la limite de la saturation. Alors que l'album précédent ne laissait que peu de place à des passages plus calmes, ce nouvel opus reprend les recettes qui ont si bien réussi à Pallas par le passé. Du lourd certes, mais avec beaucoup d'alternances plus calmes, aussi bien à l'intérieur des titres les plus enlevés que sous la forme de plages entières, à l'image du superbe Something In The Deep, mais aussi du raté Violet Sky qui retombe tel un soufflé malgré une introduction (Blackwood) prometteuse.

Dominant de toute leur emphase et leur démesure, les deux parties de XXV viennent démontrer, si besoin était, que Pallas maîtrise à merveille le rock progressif pompeux (prétentieux diront certains !) : puissance, inspiration mélodique et accompagnement symphoniques soignés, le groupe est toujours capable de nous produire des petits bijoux.


Plus d'information sur http://www.pallasofficial.com/





LISTE DES PISTES:
01. Falling Down - 7:29
02. Crash And Burn - 5:28
03. Something In The Deep - 6:50
04. Monster - 6:21
05. The Alien Messiah - 6:49
06. Xxv Part 1 (twenty Five Honest Men) - 6:08
07. Young God - 5:17
08. Sacrifice - 4:21
09. Blackwood - 2:02
10. Violet Sky - 5:07
11. Xxv Part 2 (the Unmakers Awake) - 6:02

FORMATION:
Colin Fraser: Batterie
Graeme Murray: Basse
Niall Mathewson: Guitares
Paul Mackie: Chant
Ronnie Brown: Claviers
   
(4) AVIS DES LECTEURS    
TOPPROG
25/04/2011
360
  0 0  
5/5
Un groupe qui sait se faire oublier (dernier cd en 2005 et un DVD en 2008). Après deux albums excellents (The cross and the crucible et The dream of men)et après avoir évincé son chanteur Alan Reed, "XXV" est un concept album présenté comme la suite de "The sentinel" sorti en 1984, disque que je ne connais pas. Il ne faut pas se fier au début de "Falling don" un peu tonitruant (gros riff et double pédale trépidante)pour en conclure que le groupe a cédé aux sirènes d'un style plus "metal".. Le morceau se poursuit sur un rythme rapide mais les pendules sont vites mises à l'heure avec les clviers bien présents et un solo de Niall Mathewson excellent tout au long du disque. La basse ronflante et très présente Graeme Murray -qui participe largement à l'identité du groupe- est bien là en osmose avec le fûts de Collin Fraser, batteur méconnu mais excellent. Les 2 premiers morceaux sont très "punchy" mais ce n'est pas franchement nouveau chez ce groupe. Mais surtout la voix du nouveau chanteur Paul Mackie s'impose à l'auditeur et, bien que plus "passe-partout" que celle de Alan Reed, ne fait pas regretter celui-ci avec sa voix c'est vrai souvent touchante mais qui ne tenait vraiment pas la distance dans les moments plus "pêchus". Le nouveau chanteur donne une nouvelle couleur au groupe, peut-être un peu plus rock (on pense à Bruce Dickinson (Iron Maiden ou Eric Bloom de feu Blue Oyster Cult (bluffant dans "Sacrifice"!). Ceci dit dans le fond la musique n'a pas changé et ce disque est peut-être plus équilibré que le précédent avec plus de moments calmes comme les très beaux "Something in the deep" et "Violet sky". Les belles mélodies sont toujours là, peut-être un peu moins de symphonisme que précédemment (pas de grandes orgues!) et un final vraiment poignant. Une très belle réussite dans le genre prog symphonique et musclé. A noter que le DVD de l'édition spéciale est intéressant avec un mini concert qui reprend 4 morceaux du disque et permet de voir évoluer le nouveau chanteur sur scène.... qui semble plutôt à son aise!


REALMEAN
28/02/2011
  0 0  
3/5
Une sonorité bien pleine, qui donne parfois un sentiment de 'déjà entendu', sur la longueur. Mais tout de même, il y a du beau monde sur cette galette !
Rien que la septième plage, "Young God", fait gagner quelques lettres de noblesse à ce XXV : des accents savoureusement Floydiens façon Roger Waters, ça ne se refuse pas !
Un bon 7 voire 7,5/10, me concernant.

ADMINISTRATION
26/01/2011
  0 0  
3/5
Paul Mackie : Bravo !! Certainement pas facile de remplacer MR REED ... quand même, Paul, donne une autre ambiance à Pallas.... j'aime bien l'assurance du groupe, malgré la perte ou le départ du petit Alln Reed.... en espérant attendre moins longtemps pour le prochain bébé de Pallas ....
Voir les 4 avis des lecteurs
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.6/5 (5 avis)
STAFF:
3.2/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PALLAS: Les détails sur 'The Edge Of Time'
DERNIER ARTICLE
Comment peut-on être Van der Graafo-Pallasien?
Est-ce une atteinte aux bonnes moeurs de Musicwaves d'aimer ces deux groupes. Notre rédacteur correspondant de Poldévie, Ilne Paffraï a tenté d'y apporter une réponse.
 
AUTRES CHRONIQUES
BAD HABIT: Atmosphere (2011)
A.O.R. - Cet "Atmosphere" a une sacrée gueule d’album de Hard Mélodique du début de l’année
MR BIG: What If (2011)
HARD ROCK MELODIQUE - Qu’il est bon d’entendre le Mr Big originel surtout quand l’album du retour est d’une telle qualité. "What If" résonne et c'est comme si MrBig ne s'était jamais arrêté.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PALLAS
PALLAS_wearewhoweare
Wearewhoweare (2014)
4/5
3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_Moment-To-Moment
Moment To Moment (2008)
3/5
4/5
METAL MIND / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Dreams-Of-Men
The Dreams Of Men (2005)
5/5
4.3/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness
The Blinding Darkness (2003)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
PALLAS_The-Blinding-Darkness--Dvd
The Blinding Darkness - Dvd (2003)
3/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021