ARTISTE:

MORILD

(NORVÈGE)
TITRE:

TIME TO REST

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School, Symphonique
""
ABADDON (31.12.2010)  
2/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après l’excellent In The Mist Of Morning de Nordagust, qui a fait frissonner de contentement la sylve norvégienne, voici venu des fjords un nouveau groupe se réclamant quant à lui de grands noms du prog des années 70. Morild a en effet réuni tous les éléments de cette glorieuse époque pour nous livrer un premier album (double, s’il vous plait !) : morceaux longs aux intros plus que conséquentes, développements musicaux à étages, breaks et sonorités vintage. Souvenirs ...

Rarement les influences auront été aussi palpables que sur ce Time To Rest : Jethro Tull grâce à la flûte de Haug Lund ( All I Wanted), Camel avec les longues intro symphoniques ou les sons de synthés très typés 70’s (When The Night Turns To Morning), Mike Oldfield pour le son de guitare (Slave Ship III) ou Procol Harum avec les sons d'orgue. Pour la plupart, les morceaux sont variés avec des breaks bien conçus maintenant la continuité de l’écoute. Tous les ingrédients semblent donc réunis pour nous servir un menu teinté de nostalgie.

Et pourtant, la sauce ne prend pas. Le quatuor, qui évolue sous une forme légèrement atypique (le chanteur chante, le batteur bat, le bassiste basse, mais c’est le même homme qui tient à la fois claviers et guitares), peine à insuffler l’énergie nécessaire à l’envolée émotionnelle. C’est que l’interprétation est par trop entachée d’approximations : des imprécisions de mise en place (Apus Apus), un basse pénible (Two Glasses), une batterie très scolaire et un chanteur officiant avec une voix moyenâgeuse de ménestrel (et quelques faussetés à la tierce sur Blackbirds Lullaby) plombent lourdement le style.

Cet album reste ainsi une énigme : le combo n’est pas débutant (Oad-Roar et Nils sont des amis de trente ans), la conception n’est pas mauvaise (il y a même des passages plutôt réussis à l’image de l’entrecroisement des guitares sur Early This Morning, ou la fin de Circus), et l’utilisation des sons vintage pourrait être stimulante (sans tomber dans la ringardise, comme c’est le cas sur l’intro de Time To Rest). Pourtant le soufflé retombe très vite, et assez platement ; comme quoi il ne suffit pas de réunir les bons ingrédients pour réussir sa recette : encore faut-il que les marmitons aient du talent.


Plus d'information sur http://tihlde.org/~alexandr/morild/index.html





LISTE DES PISTES:
101. All I Wanted - 12:54
102. When The Night Turns To Morning - 06:31
103. Time To Rest - 05:55
104. Blackbirds Lullaby - 03:22
105. Circus - 15:40
106. Early This Mornng - 11:04
201. Apus Apus - 04:58
202. Two Glasses - 13:16
203. The Slave Ship - Part 1: Zong: Searching For Prey - 11:52
204. The Slave Ship - Part 2: Harbour Lights - 08:16
205. The Slave Ship - Part 3: Mercy - 07:59

FORMATION:
Alexander Holand Salgado: Batterie
John Anders Troset: Chant
Nils Larsen: Basse
Odd-Roar Bakken: Guitares / Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
01/01/2011
  0 0  
2/5
Je serai à la fois plus conciliant et plus sévère que l'ami Abaddon. Plus conciliant car, si la musique ne fait pas preuve d'une grande originalité et si les instrumentistes ne nous étourdissent pas de solos impressionnants, l'écoute est cependant simple et agréable.
Si n'étaient, et c'est là que mon jugement sera plus sévère, les lignes de chant. On ne peut pas dire que la voix soit désagréable, même si elle est plutôt quelconque. Mais j'ai trop souvent l'impression que le chanteur n'arrive pas à placer sa voix par rapport aux instruments et qu'il chante soit un demi-ton trop haut, soit un demi-ton trop bas, ce qui "frotte" désagréablement les oreilles.
Heureusement, le double CD fait une large place aux parties instrumentales, ce qui sauve un peu l'ensemble.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
DEFTONES: Adrenaline (1995)
NEO/NU METAL -
QUBE: Incubate (2010)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MORILD
MORILD_Aves
Aves (2013)
2/5
3.7/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021