ARTISTE:

MIDNIGHT OIL

(AUSTRALIE)
TITRE:

HEAD INJURIES

(1979)
LABEL:

SONY BMG

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Growl, Old School, Punk
""
REALMEAN (09.12.2010)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Deuxième opus de Midnight Oil, Head Injuries ne fera pas davantage de chemin que l’album éponyme, en tout cas en dehors d’Australie. Un titre se distinguera du lot, Cold Cold Change, ouvrant la galette, titre qui pour sa part rencontrera un certain succès.

Qu’en est-il de la stratégie de nos Australiens aux idéaux affirmés, après l’essai de 1978 ? Le contenu des textes, même s’il n’a pas encore la portée de ce dont le groupe se montrera capable ultérieurement, reste scrupuleusement dense. Il apparaît que la ritournelle du refrain martelant son motif thématique de manière répétitive, dont les occurrences sont reliées entre elles par un filin vocal minimaliste, ne correspond pas à la démarche favorite de ce groupe ; au contraire, on ne peut que souligner l’effort permanent produit par Midnight Oil pour offrir des textes chargés de sens, avec le souci quasi systématique d’interpeller l’auditeur, de l’amener à se questionner sur sa vision du monde. Avec Head Injuries, on relève notamment la volonté d’une dénonciation des systèmes politico-hiérarchiques (opposition classes dirigeantes/classes dirigées), et la nostalgie marquée d’une vie "originelle", telle qu’elle aurait dû perdurer si les impératifs de la société moderne n’avaient pas prévalu.

Musicalement, la direction adoptée par cet album est moins audacieuse que sur le premier opus. Plutôt que d’affirmer une seconde fois sa marque de fabrique en hybridant les genres, Midnight Oil préfère ici les alterner. A défaut d’une structure favorisant une certaine cohérence dans la diversité, ce choix n’est pas des plus judicieux car il donne le sentiment d’une musique peinant à définir sa personnalité, et risquant ainsi de ne satisfaire aucun public. Et il faut bien constater que le style globalement "punk-rock" de l’album pourrait être ici qualifié d’hésitant : alors que Section 5 et Koala Sprint, vaguement festifs, affichent un habillage aux couleurs d’un rock alternatif assez moderne, valorisant la basse et empruntant des tendances diverses, Back On The Borderline, No Reaction et Is It Now ? se radicalisent et passent du côté d’un registre hard plus ou moins déjanté, ou en tout cas s’en adjugent l’esprit.

Naked Flame, Stand In Line et Profiteers, quant à eux, sont assez difficiles à définir: rythmiques déconstruites, guitares tour à tour métalliques ou davantage nuancées mais sans expressivité transcendantale, partition vocale plutôt monocorde et peu convaincante dans sa capacité émotionnelle.
La ligne mélodique n’est pas davantage affirmée que celle de l’opus de 1978, voire même légèrement en dessous (exceptions faites de Section 5 et Koala Sprint, un peu plus "civilisés" dans leur accessibilité). D’un point de vue harmonique, il n’y a donc pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Midnight Oil signe ici une galette qui laissera nombre d'auditeurs perplexes, pour l’essentiel de son contenu ; mais nous ne sommes qu’en 1979… et nos fringants Australiens ont plus d’un tour dans leur sac.


Plus d'information sur http://www.midnightoil.com/



GROUPES PROCHES:
CRISLUNA, INXS


LISTE DES PISTES:
01. Cold Cold Change - 03:27
02. Section 5 (bus To Bondi) - 03:00
03. Naked Flame - 03:27
04. Back On The Borderline - 03:08
05. Koala Sprint - 05:09
06. No Reaction - 02:57
07. Stand In Line - 04:48
08. Profiteers - 03:45
09. Is It Now ? - 04:22

FORMATION:
Andrew James: Basse
Jim Moginie: Guitares / Claviers
Martin Rotsey: Guitares
Peter Garrett: Chant
Robert Hirst: Chant / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MIDNIGHT OIL : Décès du bassiste Bones Hillman
 
AUTRES CHRONIQUES
BIG BIG TRAIN: Far Skies Deep Time (2010)
ROCK PROGRESSIF -
HEAVY PETTIN': Rock Ain't Dead (1985)
HARD ROCK MELODIQUE - Rock Ain’t Dead" malgré ses qualités indéniables ne remuera pas autant le microcosme des hordes de fans de la NWOBHM que ne l’avait fait "Lettin’ Loose"
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIDNIGHT OIL
MIDNIGHT-OIL_The-Makarrata-Project
The Makarrata Project (2020)
4/5
-/5
SONY MUSIC / ROCK ALTERNATIF
MIDNIGHT-OIL_Breathe
Breathe (1996)
4/5
-/5
COLUMBIA / ROCK
MIDNIGHT-OIL_Earth-And-Sun-And-Moon
Earth And Sun And Moon (1993)
4/5
-/5
COLUMBIA / ROCK
MIDNIGHT-OIL_Blue-Sky-Mining
Blue Sky Mining (1990)
3/5
4/5
COLUMBIA / ROCK ALTERNATIF
MIDNIGHT-OIL_Diesel-And-Dust
Diesel And Dust (1987)
4/5
4.5/5
SONY BMG / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022