ARTISTE:

T

(ALLEMAGNE)
TITRE:

ANTI-MATTER POETRY

(2010)
LABEL:

PROGROCK

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Neo, Planant
""
PETE_T (01.11.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

"Anti-Matter Poetry" est le 3ème album de ce multi-instrumentiste allemand qu’est Thomas Thielen (l’ancien guitariste de Scythe). Cet opus nous offre 6 titres de longueurs conséquentes enchaînés dans le cadre d’un concept album qui a pour thème une réflexion sur l’art et les idées extrapolées qu’il peut provoquer, entraînant parfois nos imaginaires vers des mondes virtuels destructeurs.

Musicalement, le propos de T se situe clairement dans un néo-progressif (la lourdeur du son et les nombreuses subtilités instrumentales) assez technique et offrant une foule de moments atmosphériques ou, à l’opposé, soutenus. La voix proche de Bowie (notamment sur les 2 premiers titres) apporte cette émotion supplémentaire, mais les variations régulières au niveau de l’intonation vocale permettent d’offrir une palette assez sensationnelle (l’introduction voix/claviers de Rear View Mirror Suite est une merveille, la suite l’est tout autant !) et est en permanence en support des instruments.

Cette galette apportera une option musicale aux amateurs de Gazpacho, Like Wendy, voire Porcupine Tree (pour l’atmosphère !). Les nombreux soli de guitare souvent couplés à un autre instrument (le saxo dans Phantom Pair Scars) basculent cet opus dans la classe supérieure, les changements de rythme et les structures multiples plairont aux amateurs de progressif lourd et imposant.

Le seul petit bémol serait à mettre à la rythmique et notamment la batterie sans doute programmée qui apporte un léger sentiment de répétition sans toutefois plomber les longues plages instrumentales. L’utilisation d’un batteur ne pourra qu’apporter ce petit plus salvateur.

Sans atteindre des sommets permanents, T vient donc de fournir un beau disque complet, réussi, moderne et rempli de moments hauts en couleur. Un 3ème album de la maturité qui s’écoute d’une traite sans forcément lasser. Reste maintenant à passer le cap des écoutes successives, celles qui feront, oui ou non, que ce disque devienne un classique et/ou une référence. C’est tout de même assez bien parti.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/thomasthielent





LISTE DES PISTES:
01. The Wasted Lands - 09:37
02. Hairdressers Symphony - 10:22
03. Phantom Pain Scars - 14:15
04. I Saved The World - 08:00
05. Read View Mirror Suite - 14:42
06. Anti-matter Poetry - 08:14

FORMATION:
T Thomas Thielen: Tous les instruments !
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
01/11/2010
  0 0  
4/5
Excellent album qui joue sur une diversité d'ambiances et de rythmes, au risque parfois de dérouter un peu l'auditeur. Les deux longs morceaux que sont Phantom Pain Scars et Rear View Mirror Suite changent radicalement de style toutes les deux minutes, grand maximum.
A l'inverse, Hairdressers Symphony et I Saved The World font preuve d'une grande linéarité dans la mélodie, la variété étant introduite par les traitements appliqués au chant : changement de registre, voix trafiquée, susurrée, déclamée.
Les deux meilleurs titres restent le premier et le dernier de l'album, The Wasted Land, avec son introduction floydienne, et Anti-Matter Poetry, excellent morceau atmosphérique, tout en progression maitrisée.
Une voix très proche de celle de David Bowie, des compositions rappelant Pink Floyd, King Crimson, mais aussi Archive et Bowie (Hairdressers Symphony semble tout droit sorti de Heathen).
Une très agréable découverte.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
T: Les détails sur 'Pareidoliving'
 
AUTRES CHRONIQUES
SEBASTIAN PERSINI : Lost City (2010)
METAL PROGRESSIF - "Lost City" est loin d’être le disque parfait et il souffre des défauts des premiers albums, à savoir une dispersion qui l’handicape d’une réelle cohérence. Mais c’est souvent du côté des artistes faisant preuve d’un excès de créativité que l’on retrouve ce genre de penchant.
ALICE COOPER: Alice Does Alice (2010)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT T
T_Epistrophobia
Epistrophobia (2016)
5/5
4.7/5
PROGRESSIVE PROMOTION / ROCK PROGRESSIF
T_Fragmentropy
Fragmentropy (2015)
5/5
5/5
PROGRESSIVE PROMOTION / ROCK PROGRESSIF
T_Psychoanorexia
Psychoanorexia (2013)
5/5
4.1/5
PROGRESSIVE PROMOTION / ROCK PROGRESSIF
T_Voices
Voices (2006)
3/5
-/5
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
T_Naive
Naive (2002)
4/5
4/5
GALILEO / ROCK ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022