ARTISTE:

MINUETUM

(GRÈCE)
TITRE:

HAUNTED SPIRIT

(2007)
LABEL:

7HARD

GENRE:

AUTRES

TAGS:
""
NIURK (18.10.2010)  
1/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Sale temps sur la planète Power Metal en ce moment. Les temps glorieux semblent bien loin et les nouveaux venus, dans la veine de Minuetum, ont bien du mal à insuffler un nouveau souffle à un genre plus complexe qu’il n’y paraît. Mais là où certaines formations se débattent et s’échevellent à se montrer, si ce n’est originales, tout du moins efficaces, Minuetum plonge dans les abîmes les plus sombres de la médiocrité, au point même que l’on serait tenté d’affirmer que lorsqu’on ne sait pas faire, on ne fait pas.

Venu de Grèce et emmené par un quintet de jeunes loups entourés par quelques guests relativement inconnus, tels que Nacho Lopez de Lord Kraven ou Bob Katsionis de Firewind et Outloud, Minuetum échoue à tous les niveaux de son projet et ne semble jamais en mesure de se donner réellement les moyens de ses ambitions. Il suffit pour illustrer cette idée de pencher une oreille sur l’inécoutable introduction "Sky Minuet" et ses synthés en plastique. Techniquement à peine digne des sonorités 16 bits de notre vieille Gameboy, on peut difficilement réprimer une bouffée d’inquiétude lorsque l’on se souvient que Dimitris Melidis, claviériste responsable de ce premier méfait est le fondateur du projet.

Plus qu’une bouffée, c’est alors comme nous le craignions une véritable vague de médiocrité qui s’abat sur nos oreilles, trop tendres pour résister à de tels assauts. "The Dark Half" offre en effet à notre ouïe sacrifiée le chant indescriptible de Dimitris Zaharopoulos. Comment mettre des mots sur cette voix sans puissance, sans relief, perpétuellement au bord de la rupture ? Si l’on reconnaît la valeur d’un meneur à ceux qu’il convie à ses côtés, force est de constater que M. Melidis va devoir très vite revoir sa politique de recrutement s’il ne veut pas disparaître totalement. Le problème est que l’on a toutes les raisons de douter des talents du meneur lui-même, son solo de clavier étant rythmiquement aussi hasardeux que les performances de son vocaliste.

Autre fait troublant : c’est Timo Tolkki, charismatique ex-leader de Stratovarius qui se retrouve à la production de cet album, et à aucun moment ne se ressent la puissance qui avait pu émaner de l’œuvre de ce groupe phare du speed symphonique. Batterie en carton, guitare molle et sons de claviers tous plus abominables les uns que les autres, il semble que la voix ait été un tel casse-tête à mettre en avant que tout ce qu’elle a à recouvrir ait été compressé et étouffé jusqu’à un quasi-mutisme. Pas véritablement une si mauvaise chose à l’écoute des piètres qualités de composition affichées, mais contribuant simplement à la débâcle ambiante.

"The Tribe Is Calling" déroule un matraquage binaire et ennuyeux à en mourir, "Follow Us" fait intervenir une voix féminine plus douteuse encore, si c’est possible, que son homologue masculin, "Key To Glory" enfonce le clou et épuise nos dernières réserves de tolérance, avant que "Hero Divine" porte la vacuité à des sommets rarement atteints avec un nouveau solo de synthé en toc. Passons sur le reste de l’album qui est à l’avenant, la punition touchant à son terme sur une purge de dix minutes pour laquelle fort heureusement la guitare vient tisser quelques motifs salvateurs entre deux narrations soporifiques sur fond de xylophone.

Comment conclure ? Minuetum ne se montre pas seulement peu inspiré, mais tout bonnement incapable de retenir plus de trois secondes notre attention. Production, composition, exécution, chacun de ses champs est traité avec un amateurisme effrayant. S’il avait pour thématique la mythologie nordique, ce premier opus ne serait pas sans rappeler celui d’un autre laissé-pour-compte du Power Metal : Wizard. Aussi, face à tant d’approximation on ne peut que prononcer un jugement dur mais tristement juste : quand on ne sait pas, on ne fait pas.


Plus d'information sur http://minuetum.webs.com/



GROUPES PROCHES:
WIZARD

LISTE DES PISTES:
01. Sky Minuet - 01:06
02. The Dark Half - 04:08
03. Tribe Is Calling - 04:32
04. Follow Us - 04:22
05. Key To Glory - 04:18
06. Hero Devine - 04:52
07. Time To Fly - 03:34
08. The Ghost King - 04:54
09. Into The Night - 04:24
10. Eternal Twilight - 10:04

FORMATION:
Dimitris Melidis: Claviers
Dimitris Zaharopoulos: Chant
Ignacio Lopez: Basse
Jason Mercury: Guitares
Nick Parotidis: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
WAR FROM A HARLOTS MOUTH: MMX (2010)
METALCORE -
NON OPUS DEI: Eternal Circle (2010)
BLACK METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021