ARTISTE:

BULLET FOR MY VALENTINE

(ROYAUME UNI)
TITRE:

FEVER

(2010)
LABEL:

SONY BMG

GENRE:

METALCORE

TAGS:
FM
"Que voilà un album peu aisé à jauger du fait des mélanges de genres"
LYNOTT (29.09.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dis Papa, c’est quoi le Métalcore ? Voilà une question qui pourrait, un beau jour, vous être posée par votre bambin, si tenté que vous en ayez un, si celui-ci porte un intérêt à la Sainte Musique qui nous émeut. Grâce à MW vous ne resterez pas sec, nous choyons nos lecteurs ici ! Alors, puisque vous avez pris soin de vous doter d’un papier et d’un crayon, allons-y pour la définition professorale. Métalcore : « genre musical originaire des USA, influencé par le Punk Hardcore (les riffs/rythmes) et la scène Métal (les refrains en voix claire et la brutalité) qui se distingue par un son de guitare plein, rond et précis, ainsi qu'une structure syncopée et un rythme très haché ». De l’art de faire passer un truc bien dur en l’enrobant d’onguent quoi (!) et pour ça, Bullet for My Valentine, qui nous intéresse aujourd’hui, postule aux premiers rangs, la concurrence s’appelant Killswitch Engage, Unearth, Bleeding Through ou encore As I Lay Dying.

Ces messieurs de BFMV ayant tout de même assuré les premières parties des Guns N' Roses, de Metallica et d'Iron Maiden et gagné quelques awards (Kerrang, Metal Hammer), il est aisé de comprendre pourquoi ce « Fever », troisième opus de leur discographie, avec Don Gilmore (Linkin Park et Good Charlotte) aux manettes, était attendu avec empressement. Résultats des courses, 71 000 copies vendues aux States et 22 000 en Grande Bretagne en une semaine, ce qui devrait rabaisser certains caquets qui avanceraient, de manière un brin précipitée, que le Métalcore évolue avec le temps vers un effet de mode plutôt que de s’installer comme un genre à part entière.

Alors, sachant que Bullet For My Valentine a de la suite dans les idées (ne s’appelaient ils pas, à leurs débuts, 12 Pints of my Girlfriend's Blood ?!), ont-ils remis le même couvert sur notre nappe ou ont-ils varié les plaisirs initiaux ? En surfant sur le Net, les avis sont carrément partagés. D’aucuns trouvent l’album dans la droite lignée des deux précédents, certains qu’il est plus hargneux et d’autres qu’il est plus édulcoré. La seule solution étant d’écouter les trois oeuvres de nos camarades de jeu du jour afin de se faire une idée personnelle, votre serviteur s’y est astreint. « Astreint », ce mot n’est pas employé en vain car si, « Fever » aura mes faveurs, les deux premiers opus, du fait de la hargne musicale quasi-constante qu’ils développent, n’auraient pas eu le même sort si leurs chroniques m'avaient été attribuées.

BFMV ne traîne plus avec cet opus dans les cours crasseuses du Métalcore. De fait, le genre a quasiment perdu ici une syllabe, la dernière. Certes, quelques poussées de guitare et de la batterie « trashissent » l’ambiance par moments, quelques vocaux rugueux vérolent l’atmosphère mais le chant clair omniprésent, les ritournelles très souvent porteuses et les guitares harmonieuses voire mélodieuses dominent les débats. Nous avons ici à faire en fait à du Heavy Métal Alternatif, un peu comme un 30 Seconds to Mars sous intraveineuse de Guronzan.

Car en effet, comment ne pas penser à la bande à Leto en prêtant attention aux belles mélodies d’ « Alone » même si le break central semble tout droit sorti de l’esprit de Steve Harris, de la superbe ballade « Bittersweet Memories » et de « Breaking Out, Breaking Down », même si nous ne sommes pas loin non plus ici du groupe de Pop Rock All Time Low . Pop Rock le mot est lâché, mais comment ne pas s’y référer en écoutant les envolées émotionnelles de « A Place Where You Belong ». Le Heavy traditionnel est aussi à l’honneur, au travers ses riffs de plomb, avec « The Last Flight », même si ce titre est perclus de relents mélodiques empruntés au Rock Alternatif et « Dignity », ou quelques hurlements disparates répondent à une voix claire enjôleuse sur le bon refrain et la mélodieuse fin. Quant à « Your Betrayal », le hit de l’album, il pourrait avoir sa place sur les ondes. Alors certes, ça bastonne sévère sur « Pleasure and Pain » et « Pretty on the Outside » mais ça mélodise tout de même sur les refrains. Seul « Begging for Mercy » pourra finalement être taxé d’agressivité.

Que voilà un album peu aisé à jauger du fait des mélanges de genres, aucun n’étant en fin de compte pleinement assumé. En souhaitant contenter toutes les franges du Métal, Bullet For My Valentine risque peut être de perdre pas mal de monde en route. Cependant, il convient de reconnaître que les nombreuses accroches mélodiques, souvent hymniques, qui parsèment cet objet peuvent s’avérer vraiment payantes pour bondir partout chez soi tel un cabri ou transpirer en concert tel un travailleur de force en plein soleil...


Plus d'information sur https://bulletformyvalentine.com/





LISTE DES PISTES:
01. Your Betrayal - 4:51
02. Fever - 3:57
03. The Last Fight - 4:19
04. A Place Where You Belong - 5:06
05. Pleasure And Pain - 3:53
06. Alone - 5:56
07. Breaking Out, Breaking Down - 4:04
08. Bittersweet Memories - 5:09
09. Dignity - 4:29
10. Begging For Mercy - 3:56
11. Pretty On The Outside - 3:56

FORMATION:
Jason « Jay » James: Basse
Matthew « Matt » Tuck: Chant
Michael « Moose » Thomas: Batterie
Michael « Padge » Padget: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BULLET FOR MY VALENTINE : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
BULLET FOR MY VALENTINE (27 MARS)
Trois ans après "Venom", l'album de la maturité, Bullet For My Valentine revient avec "Gravity" dans un registre plus direct et percutant. Un disque que le chanteur Matthew Tuck est venu nous présenter !
 
AUTRES CHRONIQUES
IN SEARCH FOR: Faith (2009)
ROCK PROGRESSIF -
ASIA: Spirit Of The Night (2010)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BULLET FOR MY VALENTINE
BULLET-FOR-MY-VALENTINE_Bullet-For-My-Valentine
Bullet For My Valentine (2021)
3/5
-/5
UNIVERSAL / METALCORE
BULLET-FOR-MY-VALENTINE_Gravity
Gravity (2018)
3/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / METALCORE
BULLET-FOR-MY-VALENTINE_Venom
Venom (2015)
4/5
-/5
RCA / METALCORE
BULLET-FOR-MY-VALENTINE_Temper-Temper
Temper Temper (2013)
3/5
-/5
SONY MUSIC / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022