ARTISTE:

AC/DC

(AUSTRALIE)
TITRE:

BALLBREAKER

(1995)
LABEL:

WARNER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy
""
LOLOCELTIC (24.09.2010)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un "The Razors Edge" qui avait confirmé son retour au plus haut niveau, AC/DC a battu le fer avec un live sobrement intitulé "Live". Il faut dire que la simplicité et l'efficacité sont les marques de fabrique des légendes australiennes. Voici donc la suite des aventures du diablotin à la Gibson SG cornue et de sa bande, avec ce "Ballbreaker" dont la genèse fut loin de ressembler à un long fleuve tranquille. En effet, après avoir jeté son dévolu sur le producteur Rick Rubin, le quintet préféra se séparer de ce dernier, mécontent qu'il était de son investissement sur 2 titres. Les frères Young reprirent donc les choses en main avant de se rendre compte qu'ils n'arrivaient pas à un meilleur résultat et de faire à nouveau appel à un Rubin pas rancunier. Entre temps, Phil Rudd avait repris contact avec ses potes de toujours et repris sa place derrière les fûts en lieu et place d'un Chris Slade pourtant parfaitement intégré. Si de tels évènements auraient déstabilisé la plupart des groupes, il n'en est rien pour AC/DC qui nous offre ce qui est probablement son meilleur album depuis "Back In Black".

Terminées les aventures métalliques pourtant réussies de "The Razors Edge", et retour à un son plus organique, plus sec, bref, plus Rock ! Les frères Young puisent la base de leur inspiration dans le blues, et ce dernier fait un retour tonitruant sur ce "Ballbreaker", pas seulement au travers des guitares plus crues, mais également dans des riffs puissants et ténébreux ("The Furor"), ou carrément avec un gros blues lubrique au solo gorgé de feeling ("Boogie Man"). Il est d'ailleurs à signaler que Brian Johnson a préféré abandonner l'écriture des paroles aux frères Young car il avait l'impression de toujours raconter la même chose. En même temps, les thèmes abordés chez AC/DC tournent toujours autour des mêmes sujets, gonzesses, belles voitures, alcool et rock'n'roll ! Il faut cependant reconnaître qu'Angus et Malcom ont hérité du côté malicieux et du second degré que maniait parfaitement Bon Scott à l'époque, et le groovy et lubrique "Cover You In Oil" en est le meilleur exemple.

C'est donc un feu d'artifice de riffs tous plus imparables les uns que les autres, du bien huilé et inoubliable "Hard As A Rock" au cinglant et endiablé "Ballbreaker", en passant par le tricoté main et obsédant "The Honey Roll", l'envoûtant "Burnin' Alive", l'hymnique "Hail Cesar", le réjouissant "Love Bomb", le rageur "Caught With Your Pants Down" ou le râpeux "Whiskey On The Rock". Ce "Ballbreaker" ne souffre d'aucune baisse de niveau ni de temps mort. Angus est en pleine forme, Brian varie son chant, sachant se faire vicieux ("Boogie Man"), coléreux ("The Furor") ou taquin ("Hail Caesar"), alors que Malcom est plus teigneux que jamais, et la section rythmique se retrouve propulsée par le jeu d'un Phil Rudd qui prouve qu'AC/DC n'est plus vraiment le même sans lui.

Le gang des frères Young réussit donc l'exploit de se maintenir sur les sommets tout en se replongeant dans son passé et dans ses éléments qui ont fait de lui un combo irrésistible à la fin des 70's. "Ballbreaker" est le premier album de l'époque Brian Johnson réalisé avec les éléments de la période Bon Scott, et le fait est que la greffe prend magnifiquement bien. Rajoutez à cela un livret superbement illustré par différents artistes comics et qui donne un cachet rarement proposé par AC/DC, et vous obtenez un album tout simplement incontournable.


Plus d'information sur http://www.acdcrocks.com/





LISTE DES PISTES:
01. Hard As A Rock - 4:31
02. Cover You In Oil - 4:32
03. The Furor - 4:10
04. Boogie Man - 4:07
05. The Honey Roll - 5:34
06. Burnin' Alive - 5:05
07. Hail Caesar - 5:14
08. Love Bomb - 3:14
09. Caught With Your Pants Down - 4:14
10. Whiskey On The Rocks - 4:35
11. Ballbreaker - 4:31

FORMATION:
Angus Young: Guitares
Bon Scott: Chant
Cliff Williams: Basse
Malcom Young: Guitares
Phil Rudd: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (7 avis)
STAFF:
3.6/5 (8 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AC/DC : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
AC/DC vs OPETH
Au moment où AC/DC nous revient avec son dix-septième album, Music Waves s'est posé la question existentielle : qu'attendons-nous réellement d'un groupe : qu'il évolue ou nous ressorte la même formule ad nauseam ?
 
AUTRES CHRONIQUES
ANTIMATTER: Live@AnClub (2010)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
ZODIAC MINDWARP AND THE LOVE REACTION: We Are Volsung (2010)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AC/DC
ACDC_Power-Up
Power Up (2020)
4/5
3.3/5
SONY MUSIC / HARD ROCK
ACDC_Rock-Or-Bust
Rock Or Bust (2014)
3/5
3.6/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Backtracks
Backtracks (2009)
4/5
5/5
SONY BMG / HARD ROCK
ACDC_Black-Ice
Black Ice (2008)
4/5
3.8/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Stiff-Upper-Lip
Stiff Upper Lip (2000)
4/5
3.7/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021