ARTISTE:

PROTECTOR

(ALLEMAGNE)
TITRE:

A SHEDDING OF SKIN

(1991)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant éraillé, Growl
""
VAL (02.09.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A l'aube des années 80, le thrash metal subit une mutation profonde, déterminante, à l'initiative de groupes comme Death ou encore Obituary. Venant de Floride, la tempête s'approche, et les nuages sont d'encre. Les vocalises criardes se muent en grognements sauvages et les riffs, comme les hirondelles sentant l'orage, se mettent au rase-mottes...

Sur les plans classiques des grands maîtres de la discipline (Slayer en tête), une nouvelle vague de groupes déferle avec cette audace mêlée d'insouciance propre à la jeunesse, qui en musique a toujours donné de somptueux résultats. Ici, l'épithète en question paraît un peu hors de propos, et pour cause : en Europe aussi, le death metal s'extirpait de la matrice thrash avec moult borborygmes, et loin de la jouer intellos du Vieux Continent, nos confrères teutons s'adonnaient avec leur délicatesse habituelle aux plaisirs de la chair morte. Ambiance noire, macabre, sombre, oppressante... Evacuons les superlatifs d'emblée, un bref coup d'œil à la pochette ci-contre vous apprendra tout ce que vous devez savoir, rapport à l'atmosphère bucolique de cette petite pépite métallique. Champêtre, n'est-ce pas ?

Passée l'introduction pseudo-épique, heureusement brève, "Mortuary Nightmare" ouvre le bal, et les petits oiseaux qui chantent pour accompagner les délicats arpèges de guitare sèche ne sont qu'une feinte grossière. Rapidement, un riff tout aussi grossier sur lequel se superpose un râle barbare est là pour rassurer l'amateur de poésie germanique. Inutile d'épiloguer sur la structure des morceaux, elle restera prévisible tout au long de l'album, dont l'intérêt est évidemment ailleurs. Le groupe, ici réduit, concentré en un power trio explosif, délivre une performance toute en puissance. Le mur du son est immense, rugueux ; le chant tantôt éraillé, tantôt guttural et glaireux, apporte un relief incroyable qui ne s'estompe pas une seconde. De "Face Fear" et sa rythmique apocalyptique aux palpitations thrash de "Retribution In Darkness" ou "Whom Gods Destroy", à aucun moment Protector ne laisse retomber la pression, qui se fait plus palpable à mesure que l'écoute se poursuit. Monstrueux.

Coincé entre deux époques, entre deux genres, Protector se taille la part du lion avec ce bijou qui inaugure, à l'image du fameux Unquestionable Presence d'Atheist, une décennie où le thrash ne sera plus qu'un souvenir et au cours de laquelle le death prendra la main, notamment en Europe où il connaîtra un essor sans pareil. Brutal, sans concession, primitif, très en avance sur son époque, A Shedding Of Skin mérite sa place au panthéon des disques à headbang ! Moins technique que chez le voisin, pas prog pour un sou, mais tout simplement plus bourrin. A déguster sans restriction, chaud devant !


Plus d'information sur





LISTE DES PISTES:
01. Intro - 01:25
02. Mortuary Nightmare - 02:54
03. A Shedding Of Skin - 03:39
04. Face Fear - 03:18
05. Retribution In Darkness - 03:37
06. Doomed To Failure - 03:13
07. Thy Will Be Done - 03:45
08. Whom Gods Destroy - 04:41
09. Necropolis - 01:09
10. Tantalus - 04:08
11. Death Comes Soon - 03:26
12. Unleashed Terror - 03:49

FORMATION:
Ede Belichmeier : Basse
Michael Hasse: Batterie
Olly Wiebel: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ACCEPT: Predator (1996)
HEAVY METAL -
PETER HAMMILL: Ph7 (1979)
ROCK - L'un des albums les plus variés et les plus accessibles de Peter Hammill.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021