ARTISTE:

A.LOSTFIELD

(COLOMBIE)
TITRE:

INTERNAL AFFAIRS

(2010)
LABEL:

LUGGA MUSIC

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Neo
""
NOISE (25.05.2010)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A. Lostfield: sous ce nom se cache un jeune groupe colombien originaire de la capitale, Bogota. Et plus précisément il renvoie à Ash Lostfield, tête pensante du groupe et responsable de toute la musique et des paroles de ce premier mini album, "Internal Affairs". Pour ce premier jet, Lostfield s’est entouré de deux musiciens habitués des studios, Daniel Gongora et Ivan Amaya (Opensight), qui jouent l'ensemble des instruments et se partagent le chant.
Musicalement ce projet présente un métal assez moderne nourri de nombreuses influences, entre Devin Townsend, Cynic ou Pain pour la face métal, et Porcupine Tree et Opeth pour certains aspects progressifs. Ces sept titres pour un peu plus de 20 minutes de musique montrent un trio très professionnel qui, maîtrisant ses classiques, a parfaitement su mixer ses influences pour nous proposer un heavy métal puissant et efficace aux forts relents alternatifs.

Même si le disque est quand même un peu court, son potentiel saute aux yeux dès "Dreaming About Stars", parfaite entrée en matière, avec un chant à la fois clair et rugueux posé sur une rythmique puissante, le tout relevé de soli très mélodiques. Cette bonne impression se confirme avec le très court "Forgotten Story", qui présente des parties de chant variées et efficaces de la part de Gongora et Amaya, les deux hommes se complétant parfaitement. Le point d’orgue du disque est atteint avec "I Still Pretend", qui s'ouvre sur une rythmique martiale avant qu’une douce accalmie ne vienne prendre par surprise l'auditeur. Par la suite, le groupe alterne efficacement ces passages plus doux avec passages rageurs et moments plus progressifs.

Nous retiendrons également le très bon "Internal", un instrumental d'une grande variété qui prouve la qualité de nos musiciens et rappelle leurs origines sud-américaines que l'on retrouve sur un dernier titre tout en retenue: "Just The Things You Know", dans lequel la basse se fait bien entendre avec également un très beau solo chargé de feeling dans l’esprit d’un Santana. Il ne reste plus alors qu'à découvrir "Hide Your Face", qui présente un certain potentiel commercial dû à son fort aspect alternatif, et à apprécier l'excellente et très technique partie instrumentale de "Mark From The Past", où nos deux musiciens s’en donnent à cœur joie.

Ash Lostfield et ses compères présentent donc avec ce disque une très belle carte de visite, prometteuse et efficace, et qui mixe parfaitement les influences du groupe. Nous attendrons avec impatience un premier véritable album pour juger du potentiel complet du trio colombien.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/alostfield



GROUPES PROCHES:
PAIN, HAUCHARD, DEVIN TOWNSEND, CYNIC


LISTE DES PISTES:
01. Dreaming About Scars (03:12)
02. Forgotten Story (02:33)
03. I Still Pretend (05:17)
04. Internal (03:17)
05. Hide Your Face (04:03)
06. Marks From the Past (02:48)
07. Just The Things You Know (03:35

FORMATION:
Ash Lostfield: Conception Musicale
Daniel Góngora: Chant / Guitares / Claviers / Batterie
Ivan Amaya: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
NEFARIUM: Ad Discipulum (2010)
BLACK METAL -
MORPHELIA: Waken The Nightmare (2009)
ROCK PROGRESSIF - Magnifique réussite, "Awaken The Nightmare" est un album qui fera date dans l'histoire de la musique progressive, propulsant Morphelia directement dans la catégorie des groupes à suivre de très près.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022