ARTISTE:

WILDSIDE

(NORVÈGE)
TITRE:

SPEED DEVIL

(2010)
LABEL:

ESCAPE MUSIC

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
"Voilà un opus qui ne vous fera pas bondir d’une joie sans nom"
LYNOTT (12.05.2010)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Parfois, c’est avec délectation que nous tombons sur une nouveauté - genre groupe inconnu - qui nous scotche aux murs de notre petit appartement de banlieue. Mais toute nouveauté n’est pas bonne à entendre et de temps à autres, on s’use les pavillons auriculaires à écouter jusqu’à plus soif un opus qui sort de nulle part et…qui mériterait d’y retourner. Annoncer la couleur d’emblée et que celle-ci soit grise, ça ne donne pas vraiment envie d’aller plus loin. Tant pis, car il ne sert à rien de tourner autour du pot tant ce disque des Norvégiens de Wildside est soporifique. Si "Indication", leur premier album, n’avait pas soulevé les foules, même disséminées, "Speed Devil", leur nouvelle production en cette année 2010 ne risque pas de changer la donne. Pourquoi tant de haine me direz-vous ? En fait pour plusieurs raisons, voire beaucoup, enfin, trop quoiqu’il en soit.

Tout d’abord, à cause de la déception qui nous étreint à découvrir que les (fréquents) redoutables riffs d’entrée de titres ne sont pas suivis de partitions de qualité. L’exemple le plus frappant étant "Mine Tonight" qui démarre de façon gouleyante et qui s’écroule immédiatement dans une platitude mélodique affligeante, et ce même si le solo relève un tantinet la sauce. "Wild One" n’est pas mal dans le genre non plus, démarrant comme un missile, le titre s’écroule méchamment sur un refrain inepte qui n’est pas sans rappeler un Grim Reaper qui se serait levé du pied gauche. Voilà qui est bien dommage car le passage instrumental qui annonce le refrain final est de bonne qualité.

Secondement, par le fait qu’une étrange et désagréable impression de melting-pot d’envies mal digérées s’empare immanquablement de vous à l’écoute de cet opus. L’ennui naquit de l’uniformité certes, mais là, on ne sait pas vraiment où se situent les velléités du groupe. En effet, les démarrages sont féroces, puis le style évolue très souvent vers le mid-tempo, les riffs rageurs reviennent à la surface puis les refrains débarquent en se voulant mélodieux sans y parvenir outre mesure. C’est à ce moment-là que la voix, (plutôt) hargneuse jusque-là, tente une approche vocale tranquille parsemée de poussées un brin déstabilisantes haut perchées…bref, on navigue à vue en plein salmigondis.

Troisièmement car la ballade du disque est ratée et là, c’est une faute de goût. Ben oui quoi, c’est vrai ! A partir du moment où, en tant que Hard Rocker, tu décides de ne pas blinder ton œuvre que de titres musclés, le minimum, puisque tu penses avoir des choses à dire sur le sujet des doux frissons musicaux, c’est de ne pas rater ta mayonnaise.

Quatrièmement car les textes des chansons, hyper-archétypés, ont dû être écrits par le biker figurant sur la pochette légendaire de l’album "Burn This Town" de Battle Axe et là, ça fait très peur.

Cinquièmement car tout chroniqueur ne peut qu’être chagriné, lorsqu’il prend la plume, d’être en présence d’un groupe qui saupoudre les titres médiocres de son album de moments vraiment sympathiques.

Voilà donc un opus qui ne vous fera pas bondir d’une joie sans nom. Rien de catastrophique, vous l’aurez compris. Simplement du médiocre, du vite oublié…de l’inutile ? A vous de juger, mais j’ai ma petite idée…


Plus d'information sur http://enigmaticsolutions.net/wildside/



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Paranoia Circus - 00.53
02. Live Forever - 04.20
03. Mine Tonight - 04.48
04. Play With Me - 3.48
05. Need To Deliver - 3.51
06. Wild One - 4.46
07. Eagle - 3/47
08. Won’t Let U Go - 3.39
09. Devil In Disguise - 4.39
10. Always Be Me - 3.25
11. Love For You - 3.39
12. Speed Devil - 4.24

FORMATION:
Joachim Berntsen : Chant
Jon Aarseth : Guitares
Ronni Arntzen : Batterie
Stian Stensrud : Basse
Tom Grana : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 

"Ecoutez "Smash" de Clint Slate !"
AUTRES CHRONIQUES
FICTION PLANE: Sparks (2010)
POP -
BLUE OYSTER CULT: Mirrors (1978)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021