ARTISTE:

AC/DC

(AUSTRALIE)
TITRE:

IF YOU WANT BLOOD (YOU'VE GOT IT)

(1978)
LABEL:

ATLANTIC RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant aigu, Chant éraillé, Live, Live
""
ZOSO (30.03.2010)  
5/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Mine de rien, aborder AC/DC pour un novice, ce n'est pas forcément évident. Les bougres ont sorti pléthore de disques, ont la réputation de fac-similer leur albums depuis un certain temps et n'ont même pas eu la bonne idée de mettre tout le monde d'accord avec un album référentiel ("Back In Black" ne suffit pas puisqu'il occulte la première période du groupe). Bref, tous ces éléments donnent l'impression d'une jungle discographique dans laquelle la cueillette des hits est un véritable sport (pour qui achète les CD bien sûr). Et voilà comment le petit novice qui veut écouter du bon gros hard se retrouve à acheter "Black Ice" par défaut. Quelle tristesse...

Pourtant, une bonne carte de visite existe. En peu de frais (un disque, simple, moins d'une heure de musique) "If You Want Blood (You've Got It)" aligne une sévère liste de hits - inutile de les citer, aucun titre de ce live n'est moyen - en ajoutant en plus la dimension indispensable qu'est la débauche d'énergie que représente une prestation scénique d'AC/DC. Ce live est enregistré au début de l'apogée du groupe qui correspond grosso modo à la période 77 - 81 (de "Let There Be Rock" à "For Those About to Rock", inclus). Du coup c'est une formation totalement décomplexée qui s'exprime ici et qui s'amuse à jouer du rock'n'roll (écoutez par exemple 'Let There Be Rock'). Et un solo léger par là, et un gros riff ici, les musiciens se donnent la parole à tour de rôle ou s'époumonent ensemble. Ils sont maitres sur scène.

Coté performance, la grosse sensation vient bien entendu de Bon "simply the best" Scott. Son chant abrasif allume à merveille chacun des titres pour un incendie de blues. Blues toujours dans les soli d'Angus Young qui se permet même une assez longue impro avant le dernier morceau, et blues globalement dans les compositions puisque AC/DC sonne alors blues avant de sonner hard. C'est d'ailleurs ce qui fait la force du groupe à l'époque. Les titres passés à la moulinette hard sont déjà mélodiques et jouissifs. Du coup, on évite le pédalage dans le vide et la surenchère du bruit. Les décibels crachés par les amplis des frangins Young nous parlent d'énergie et de rock et ne cherchent pas à choquer bêtement. La machine rythmique va dans ce sens, sans bruitisme, sans bouillonnement, mais avec une force et une rigueur implacable et métronomique.

En plus de très bien illustrer ce qu'était le groupe sous l'ère Bon Scott, ce live ne vous gâche même pas le plaisir puisque la plus grosse baffe reste à prendre avec "Highway To Hell". Mettre quelques pièce de coté pour se procurer un tel disque plutôt que de télécharger l'intégrale sur la mule me semble une excellente idée pour trouver une porte d'entrée au phénomène. À la mort de monsieur Scott, le groupe évoluera, rebondira. En 1992, un nouveau live viendra témoigner du chemin parcouru. Mais c'est une autre histoire à découvrir...


Plus d'information sur http://www.acdcrocks.com/



GROUPES PROCHES:
MAEDER, THE ANSWER, GREEN DOLLAR COLOUR, BARONS BALL, PUSHKING, POLUTION, BLACKWATER JAMES, TALETELLERS, NASHVILLE PUSSY, SIDEBURN

LISTE DES PISTES:
01. Riff Raff - 05:59
02. Hell Ain't A Bad Place To Be - 04:10
03. Bad Boy Boogie - 07:29
04. The Jack - 05:48
05. Problem Child - 04:40
06. Whole Lotta Rosie - 04:05
07. Rock 'n' Roll Damnation - 03:41
08. High Voltage - 05:05
09. Let There Be Rock - 08:33
10. Rocker - 03:24

FORMATION:
Angus Young: Guitares
Bon Scott: Chant
Cliff Williams: Basse
Malcom Young: Guitares
Phil Rudd: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
30/03/2010
  0 0  
5/5
Un album d'anthologie.

Zoso a parfaitement raison lorsqu'il conseille ce disque pour découvrir et apprécier ce groupe majeur car il est l'exact reflet de ce que proposait AC/DC entre 77 et 81 en gros et ça déménage grave en live !

Moi qui ne suis pas un amateur de la bande à Angus (vous allez finir par le savoir !) j’avoue avoir adhéré à fond pour l'opus, et son inoubliable pochette, à l'époque.

Highway to Hell, Back in Black et If you Want Blood. Achetez les trois et vous aurez en mains la substantifique moelle d'AC/DC.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.9/5 (7 avis)
STAFF:
4.8/5 (12 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Sortie du livre Les Pires Anecdotes Du Rock
DERNIER ARTICLE
AC/DC vs OPETH
Au moment où AC/DC nous revient avec son dix-septième album, Music Waves s'est posé la question existentielle : qu'attendons-nous réellement d'un groupe : qu'il évolue ou nous ressorte la même formule ad nauseam ?
 
AUTRES CHRONIQUES
ROOTWATER: Visionism (2010)
NEO/NU METAL -
ASIA: Aria (1994)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AC/DC
ACDC_Power-Up
Power Up (2020)
4/5
3.1/5
SONY MUSIC / HARD ROCK
ACDC_Rock-Or-Bust
Rock Or Bust (2014)
3/5
3.6/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Backtracks
Backtracks (2009)
4/5
5/5
SONY BMG / HARD ROCK
ACDC_Black-Ice
Black Ice (2008)
4/5
3.8/5
COLUMBIA / HARD ROCK
ACDC_Stiff-Upper-Lip
Stiff Upper Lip (2000)
4/5
3.4/5
WARNER / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021