ARTISTE:

PEARL JAM

(ETATS UNIS)
TITRE:

YIELD

(1998)
LABEL:

EPIC

GENRE:

ROCK

TAGS:
""
NESTOR (15.03.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après la phase, un peu chaotique, de mutation qu’a traversé PEARL JAM avec « Vitalogy » et « No Code », ce « Yield » fait office de stabilisation et de nouveau départ pour le groupe. La lutte de pouvoir qui a opposé Eddie Vedder, principalement à Jeff Ament et Stone Gossard, se termine dans la plus pure tradition Disney ; le chanteur, épuisé par l’énergie qu’il a du déployer pour prendre le contrôle artistique du groupe, change d’optique et opte pour une gestion plus collégiale en suggérant aux autres membres du groupe de s’investir à nouveau dans l’écriture des chansons.

Sans que l’on puisse affirmer avec certitude que cela en soit la conséquence directe, on ne peut que constater que le résultat est plus que sensible. En effet, « Yield » est bien plus travaillé, bien plus cohérent, bien plus abouti que ses deux prédécesseurs. On serait presque tenté de dire plus lisse, mais cela ne rendrait pas justice à la richesse et à la variété d’expression dont le groupe fait preuve à l’occasion de ce disque.

Même si le ton général est plus apaisé, il reste toutefois quelques traces de titres à la limite du Punk Rock, à l’instar de « Brain Of J ». Mais ces accès d’énergies brutes sont désormais des exceptions et le groupe montre un visage de plus en plus mature. Alors oui, la « gelée de perles » se permet toujours quelques digressions comme ce très long passage de batterie et ses harmonies de fausset sur « Push Me, Pull Me », comme l’étrange « Red dot » ou bien encore avec un « ghost track » assez dépouillé et enlevé en fin d’album. Mais le ton général va vers un Rock relativement paisible et très porté sur l’expression des émotions (« Faithfull », « Wishlist »). C’est ce dernier point qui contribue grandement au charme de PEARL JAM, et qui évite au groupe de sombrer dans une musique aux ambiances tempérées et aux partis pris « diplomatiques ». Si le groupe n’est plus aussi instinctif que par le passé, il se montre terriblement honnête et semble avoir désormais trouvé sa voie artistique.

« Yield » marque donc un retour à une musique plus Rock (« Do The Evolution », « MFC »), et plus accessible comme avec le single « Given To Fly » dont la similitude avec le «Going To California » de LED ZEPPELIN est assez troublante, ou le magnifique « In Hiding », inspiré de l’œuvre de l’œuvre de Charles Bukowski. De fait on retrouve un groupe plus libéré et moins égocentrique que précédemment, et qui ne semble plus comme par le passé aveuglé par une recherche quasi mystique de son intégrité qui lui faisait adopter un comportement dont son public pâtissait. En quelque sorte, « Yield » marque le retour de PEARL JAM vers son public. Le groupe recommence à tourner massivement pour soutenir l’album, il commercialise un disque live, « Live On Two Legs »), tourne un clip vidéo pour « Do The Evolution » (plus par obligation contractuelle que par volonté profonde) ce qu’il n’avait plus fait depuis 1991 et sort même « Single Video Theory » un DVD (assez quelconque) qui retrace l’enregistrement de l’album.

Les réserves que l’on pourrait émettre concernent principalement le chant qui n’est pas toujours aussi convaincant que par le passé. Et, comme toujours avec PEARL JAM, on pourrait également se pencher sur les paroles qui donnent très souvent le sentiment d’avoir été bâclées. Mais l’aspect de plus en plus obscur de celles-ci permet d’invoquer la poésie pour justifier le côté très amphigourique des textes. Il est à noter que les lyriques de 4 des titres de l’album ne sont pas l’œuvre de Vedder, mais de Ament et Gossard.

Au final, ce « Yield » n’est pas le Chef d’œuvre ultime de PEARL JAM, la faute à une absence de titres réellement exceptionnels mais il se révèle être un disque très honnête et homogène, qui possède un charme réel.


Plus d'information sur http://www.pearljam.com/





LISTE DES PISTES:
01. Brain Of J. - 02:59
02. Faithfull - 04:18
03. No Way - 04:19
04. Given To Fly - 04:01
05. Wishlist - 03:26
06. Pilate - 03:00
07. Do The Evolution - 03:54
08. • (red Dot) - 01:06
09. Mfc - 02:27
10. Low Light - 03:46
11. In Hiding - 05:00
12. Push Me, Pull Me - 02:28
13. All Those Yesterdays - 07:47

FORMATION:
Eddie Vedder: Chant / Guitares
Jack Irons: Batterie
Jeff Ament: Basse
Mike McCready: Guitares
Stone Gossard: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PEARL JAM : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
STOLEN MEMORIES: The Strange Order (2010)
METAL PROGRESSIF -
AETERNAM: Disciples Of The Unseen (2010)
DEATH METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PEARL JAM
PEARL-JAM-_Gigaton
Gigaton (2020)
3/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK
PEARL-JAM-_Lightning-Bolt
Lightning Bolt (2013)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / GRUNGE
PEARL-JAM-_Backspacer
Backspacer (2009)
4/5
3.5/5
AUTRE LABEL / ROCK
PEARL-JAM-_Pearl-Jam
Pearl Jam (2006)
4/5
3.5/5
J-RECORDS / ROCK
PEARL-JAM-_Live-At-Benaroya-Hall
Live At Benaroya Hall (2003)
5/5
4.5/5
BMG / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022