ARTISTE:

BLACK RIVER

(POLOGNE)
TITRE:

BLACK'N'ROLL

(2009)
LABEL:

MYSTIC

GENRE:

STONER

TAGS:
Chant éraillé, Chant grave, Groovy, Growl
""
NICOFRED (15.02.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si le nom de Black River n’évoquait jusqu’à présent pas vraiment de remous en terme de connaissance, ce deuxième album du groupe polonais risque bien vite de changer la donne. Après un CD éponyme sorti en 2008 et distribué essentiellement sur le marché de son propre pays, Black River remet le couvert avec ce deuxième album intitulé "Black’N’Roll". Un simple coup d’œil sur le line-up, qui au passage n’a pas bougé depuis la création du groupe en 2008, permettrait cependant de ce faire une fausse idée sur le contenu musical de cette nouvelle production.

En effet, Black River se compose de musiciens issus de différents mouvements dont la Pologne a, il faut bien le reconnaître, un incontestable privilège. Imaginez donc une section rythmique composée par le bassiste de Behemoth et le batteur de Vader, entourée de deux guitaristes issus respectivement de Neolithic et Soulburners et soutenu par un chanteur officiant dans Rootwater. Si les deux premiers membres cités font référence au black et death métal connus et reconnus par les amateurs du genre, les autres musiciens ne font heureusement pas office de sous-fifres en démontrant par-là même que leurs formations respectives sont entièrement dignes d’être appréciées.

"Black’N’Roll" ne fait bien entendu pas dans la dentelle et propose un contenu particulièrement massif et puissant qui lorgne vers la faction dure du stoner. D’ailleurs la production de cet album revêt un caractère agressif entièrement en phase avec le feeling partagé entre les cinq musiciens. La basse monstrueuse d’Orion fait merveille sous les coups de butoirs "groovy" dispensés par Daray, tandis que les deux grattes distillent riffs et soli dans une ambiance lourde et bien grasse. Il ne manque plus à l’appel que le hurleur de service, un certain Taff, qui fait des étincelles derrière son micro grâce à sa capacité à jongler entre le guttural et le grave.

Le concept émanant de "Black’N’Roll" est pourtant bien simple : Pas de quartier. Si la première partie de l’album alterne entre pièces heavy ("Barf Bag", "Lucky In Hell" au groove bien appuyé) et boulets de canon incandescents ("Isabel", "Black’N’Roll" aux forts relents punk), la petite surprise vient d’une reprise / medley au titre fort évocateur de "Jumping Queeny Flash", contraction musicale qu'il est inutile de détailler. Bien sûr cette version pogo / heavy de ce classique des Stones n’apporte rien de plus par rapport à l’original mais démontre d'une manière éclatante que l’esprit originel du rock’n’roll n’a pas encore fini de monter en puissance. La suite se conforte dans cette atmosphère toujours brutale comme le démontre haut la main des titres comme "Too Far Away" et son riff tournoyant ainsi que "Loaded Weapon" sur lequel Taff prend littéralement des allures de James Hetfield. Plus sombres, "Morphine" et "Young’N’Drug" apportent des embruns orientés vers un grunge tel qu'il est dispensé par les formations phares. Tant est si bien que ce dernier morceau aurait très facilement pu trouver sa place sur le bien nommé "Facelift" d’Alice In Chains.

"Black’N’Roll" s’apparente tout bonnement à un coup de maître non seulement dans le monde du stoner, mais aussi dans la mouvance rock sauvage au sens large du terme. Si cette formation ressemble avant tout à un projet, car les musiciens font toujours partis de leurs groupes respectifs, nul ne pourra affirmer que cette assemblée sera en mesure de produire une nouvelle galette. Cette raison n’en est que plus encourageante à ne pas passer à coter de cet album en tout point sérieux et redoutable. Ni noire ni basse, la messe est dite… Carpe Diem.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/officialblackriver/





LISTE DES PISTES:
01. Barf Bag - 03:46
02. Isabel - 03:24
03. Lucky In Hell - 04:46
04. Black'n'Roll - 02:05
05. Breaking The Wall - 03:48
06. Jumping Queenny Flash - 03:25
07. Too Far Away - 03:53
08. Loaded Weapon - 03:40
09. Morphine - 03:42
10. Like A Bitch - 03:22
11. Young'n'Drunk - 04:16

FORMATION:
Art: Guitares
Daray: Batterie
Kay: Guitares
Orion : Basse
Taff: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BLACK RIVER: Les détails sur 'Generation aXe'
 
AUTRES CHRONIQUES
LIVING CORPSE: Metaphysical Collapse (2010)
METALCORE -
EGGS AND DOGS: You Are (2009)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022