ARTISTE:

SHAMALL

(ALLEMAGNE)
TITRE:

IS THIS HUMAN BEHAVIOR ?

(2009)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Electro, Planant
""
PETE_T (11.01.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Norbert Krueler est un forçat, Norbert Krueler est prolifique, Norbert Krueler est un malade, malade de sa musique et de son amour pour elle. Pensez que cet homme, non content d’être Shamall à lui tout seul, pond un album régulièrement depuis 1989, compose, produit et distribue ses productions. Le dernier rejeton en date est, à l’image des 3 précédents, un double album rempli jusqu’à la lie à la présentation ultra professionnelle (double digipack, livret impeccablement réalisé) dont certaines grosses maisons pourraient s’inspirer. "Is This Human Behavior" est donc la dernière livraison de cet allemand élevé au Tangerine Dream, Pink Floyd ou Eloy pour ne citer que les plus connues de ses influences.

Depuis 4 albums, les vocaux prennent une part de plus en plus importante - il est vrai qu’il est plus facile de faire passer ces idées avec des paroles - et sur "Is This Human Behavior" (comme pour les autres), Norbert a pris le parti de monopoliser le micro. C’est le reproche d’entrée que l’on peut faire à cet homme. En effet, sa voix (passée à la moulinette technologique à l’image de D Sound) n’est pas de celle qui magnifie la musique, se situant quelque part entre Franck Bornemann et David Gilmour. Heureusement elle n’intervient que sur moins de la moitié (12 exactement) des 156 minutes (!) et 29 titres que contiennent les disques.

Le deuxième reproche est la longueur de ce double album. Certes, il est louable de chercher à utiliser le maximum de ce que la technique permet d’offrir mais souvent (et c’est le cas ici) c’est au détriment de l’énergie que l’artiste tente d’insuffler. En effet, il est difficile de maintenir l’attention de l’auditeur lorsque le carcan musical est aussi étroit. A la longue, les batteries programmées, les sons distorsionnés de guitares ou encore la répétabilité des synthés créent une sensation désagréable de déjà entendu. L’idéal est de saucissonner en deux passes chaque disque pour ne pas se lasser au risque de rater le but premier de l’auteur sur le titre éponyme livré en douze parties.

Passons maintenant aux points positifs qu’offre ce momunent musical. Tout d’abord, le reproche de la longueur est quand même un faux prétexte pour zapper ce titre énorme (plus d’une heure !!) qu’est Is This Human Behavior ? car il mérite une écoute initiale et totale. Un conseil : poussez le volume de votre auditorium. Le mixage est parfait, mettant en avant une basse ronflante et omniprésente sur les passages les plus soutenus. Les claviers noient chaque plage d’une couverture douillette et n’hésitent pas à s’échapper dans des soli lors de joutes mémorables avec les guitares - la référence à Eloy est nette - l’alternance instrumentaux/parties chantées étant, pour sa part, assez équilibrée. Le titre final, Don’t Get Your Panties In A Bunch, est un petit bijou dansant surprenant dans ce décor d’émotions mêlées. Dans ce contexte Lunatic Fringe, instrumental vitaminé à la Tangerine Dream, fait pâle figure malgré son intérêt certain.

Dans le déluge musical du second disque se trouvent quelques autres pépites bien senties comme la suite de 26 minutes Living Incommunicado, petite sœur de l’autre suite mais plus intéressante car plus dense, rythmée et chargée en soli de guitares, l’enchaînement partie I/II/III valant à elle seule l’écoute de l’ensemble. Thoughts Are Swimming In My Head pourrait sortir d’un album d’Eloy, période milieu des 80’ avec ses soli de guitares et de synthés, sa basse atomisant le mix et le thème océanique/édénique emprunté au groupe allemand. Alternative Visions est LE morceau que Jean-Michel Jarre aurait pu léguer à Norbert ! Enfin, la version edit de Don’t Get Your Panties In A Bunch confirme le potentiel pop du morceau entrevu sur le premier disque (pour la petite histoire ce titre est un des premiers que Norbert a composé et il est resté deux décennies en sommeil dans sa mallette à malices).

Résumons nous : un double album rempli jusqu’à plus soif, un compositeur génial et assoiffé de technologie, des influences musicales respectables, deux suites de 65 et 26 minutes plus qu’intéressantes, Shamall vient de nous proposer un très, très bon album. Je dis très bon et pas incontournable car il y a dans ce forum multicolore quelques titres dispensables et non nécessaires même si l’auditeur se trouvera plus que ravi d’en avoir pour son argent… Pour ma part, ce double digipack est recommandable pour qui veut s’initier à l’univers de Shamall, recommandable aussi pour ceux qui suivent l’homme depuis de nombreuses années, recommandable parce que Shamall est sur la pente ascendante depuis 4 albums. Respect au forçat !


Plus d'information sur http://www.shamall.com





LISTE DES PISTES:
01. Disc 1 : Is This Human Behavior (part I-xii) - 65:19
02. Lunatic Fringe (part I-ii) - 13:19
03. Disc 2 : Falling Into Deep - 05:38
04. Living Incommunicado (part I-v) - 26:21
05. Thoughts Are Swimming In My Head (part I-ii) - 11:30
06. Lenis Et Modesta (part I-ii) - 09 :48
07. Alternative Visions - 06 :49
08. The End - 05 :15
09. Institio - 02 :52
10. Combustion Boat - 03:51
11. Don’t Get Your Panties In A Bunch (edit) - 05:44

FORMATION:
Matthias Mertens : Guitares
Mike Bach : Batterie
Norbert Krueler : Chant / Guitares / Basse / Claviers / Programmation
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PETER HACKETT
11/01/2010
  0 0  
4/5
Un petit 8 (ou un gros 7.5 !) pour cet album qui est tonique en diable !!
Un gros son au service de compos qui ne sont ni new-age, ni prog symphonique, ni underground, ni electro pop, .... mais une sympathique alchimie de tout ça.
J'adore !

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
3.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE INTERVIEW
SHAMALL - JANVIER 2010
Après nous avoir gratifié d'un excellent album en 2009 (format double), Norbert Krueler, la tête pensante de Shamall, a bien voulu répondre à nos questions.
 
AUTRES CHRONIQUES
AONE: The Age of Aquarius (2009)
METAL PROGRESSIF -
MAXXWELL: Dogz On Dope (2009)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SHAMALL
SHAMALL_Continuation
Continuation (2016)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
SHAMALL_Turn-Off
Turn Off (2013)
3/5
4/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022